AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Please, save me! ft. Dojin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 74
▼ Points : 1
▼ Age : 22
▼ Date d'inscription : 02/03/2015
avatar
MessageSujet: Please, save me! ft. Dojin   Mar 4 Aoû - 17:08


Please, save me.


Tu as peur et affreusement mal. Tu ne sens plus trop ton bras gauche, trop endolorie, quelque peu ensanglanté aussi. Ren ne t'a pas loupée – à moins qu'il est voulu te tuer, là, oui c'est loupé et d'un côté, t'aurais préféré qu'il vise mieux. T'as énormément couru, tu ne connais pas ce côté du quartier, tu es perdue mais tu n'as pas de temps à perdre, s'il te retrouve, tu es fichue. T'en as eu marre, un ras-le-bol. T'avais rien fait cette fois, comme beaucoup de fois. Mais c'était la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Ren est rentré en colère, contre tu ne sais quoi et il t'a fait ce qu'il fait toujours – même 'saint d'esprit', il t'a battue. Mais t'es pas encore tout à fait remise de la dernière fois, tes plaies te font encore mal, et t'as pas supporté, tu t'es rebellée. T'as saisis un objet assez lourd qui reposait par là, et tu l'as fracassé contre la tête au Japonais. Mais t'es faible alors ça lui a seulement fait mal, ça n'était pas assez fort pour l'assommer. Alors il s'est vengé et les coups ont redoublé. Tu sais plus trop comment – parce que tout s'est passé très vite – tu as réussi à l'immobiliser, à le blesser. Maintenant que tu es stoppée, et que tu as repris un peu de ton souffle, tu te souviens. Un coup de pied dans l'entre-jambes et t'as couru, jusqu'à son arc. T'as vraiment pas perdu la main, t'as saisi une flèche, tu l'as tendu et t'as visé. Incapable de le tuer pour autant, tu as simplement visé sa cuisse. Puis t'as filé, en boitant, en saignant et en pleurant. Fort heureusement pour toi, y avait personne au QG alors tu t'es sauvée. Sauf qu'il te suivait mais moins blessée que lui aux jambes, t'as réussi à le semer – après qu'il ait tiré une flèche dans ton bras le crevard. T'as chialé mais tu t'es retenue de pousser un cri et t'as arraché l'arme. Maintenant tu zieutes de gauche à droite et tu pries pour qu'il ne soit pas dans les horizons. Tu sais ce que tu dois faire et tu espères du fond du cœur que ça va fonctionner. T'as un peu de monnaie alors tu cours jusqu'à la cabine téléphonique et tu appelles, ce numéro que tu as mémorisé avant de le jeter à la poubelle. Ca décroche. « Dojin... Dojin c'est toi ? » Pas de formalité, pas le temps, trop de peur. Pourquoi lui? Tu ne sais pas, mais tu veux lui faire confiance. Et Sang Hoon aurait été un choix trop évident pour Ren s'il venait à te chercher. « C'est... Yuan Luli... J'ai... besoin de ton aide s'il te plaît. Si tu rappliques pas ici rapidement, je vais crever, je t'en supplie, aide moi. » Il reste plus beaucoup de temps d'appel. Alors tu lui dis où tu es, ce que tu vois, le nom de la rue que tu as aperçue en courant et tu te caches comme tu peux derrière des poubelles. T'attends, dans un calme cauchemardesque, le moindre bruit te fait sursauter, tu crains réellement pour ta vie. T'es tellement en mauvais état qu'un coup de plus, t'es fichue, penses-tu.



I no longer live
Le monde s'est fermé. Il ne me connaît plus. Il m'a effacée. C'est ma fin.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 83
▼ Points : 2
▼ Date d'inscription : 07/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: Please, save me! ft. Dojin   Sam 15 Aoû - 16:08

PLEASE, SAVE ME ! ★ FEAT. LULI

Quand il avait vu un numéro inconnu s’afficher sur l’écran de son téléphone, Do Jin avait hésité un court instant avant de répondre. L’appel pris, il n’eut pas même le temps de demander qui était au bout du fil. Il eut un peu de mal à identifier la voix paniquée de Luli, tant le ton de cette dernière était saccadé. Il la laissa parler, ne cherchant à l’interrompre que pour lui demander où elle se trouvait. Elle lui indiqua une rue du quartier d’Itaewon, exposant quelques éléments qui l’entouraient. Rapidement, la communication fut rompue. Pas le temps de répondre, pas le temps de réfléchir. Do Jin rebroussa chemin, direction l’endroit indiqué par la jeune femme.

Il ne savait pas trop s’il devait être étonné d’un appel du genre de la part de la jeune Chinoise, ou non. Quelque part, qu’elle ait gardé son numéro le surprenait. Mais qu’elle l’appelle pour lui demander de l’aide ne le faisait pas tomber des nues non plus. Il avait bien senti qu’elle n’était pas tranquille, sans pouvoir en savoir plus. Il avait tenté de les suivre, elle et le type qu’elle avait rejoint, la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Pourtant, les deux silhouettes avaient disparu au coin d’une rue. Impossible de savoir où ils s’étaient rendus, même s’il ne pensait pas se tromper en supposant que le quartier général des terroristes était dans ce même secteur.

Le lieu décrit par Luli fut atteint en une dizaine de minutes. Hors d’haleine, arrivant au coin d’une rue, Do Jin s’arrêta un court instant pour reprendre son souffle. Il observa les alentours. Il reconnut le nom de la rue annoncé, ainsi que les détails qu’elle avait rapidement énuméré. Et à quelques mètres de là, un téléphone public sous la lumière blafarde d’un néon. Luli n’était plus là. Vu sa voix au téléphone, Do Jin se doutait qu’elle était en danger. Et il espérait sincèrement qu’elle avait réussi à se planquer quelque part, avant de se faire mettre la main dessus. Continuant à longer la rue d’un pas rapide, il resta aux aguets. Il n’éleva pas la voix pour tenter de l’interpeller, songeant que le silence n’était que trop indiqué. Le jeune homme repéra des containers à une cinquantaine de mètre. L’endroit fut rapidement rejoint, contourna les poubelles et vit une silhouette assise, là, alerte et tremblante. Malgré la pénombre, il distingua du sang sur le bras. Il s’approcha en silence, elle le dévisagea. Hah, oui… Il en avait presque oublié qu’il était en train de faire une ronde, tout à l’heure.

« C’est moi. » dit-il simplement, avant d’abaisser sa capuche et de défaire les attaches de son masque d’un geste rapide. Il resta immobile, tout de même choqué par le portrait. Elle était en sale état, Luli. « Qu’est-ce qu’il s’est passé ?! » demanda-t-il, inquiet, en s’approchant doucement, avant de s’accroupir à côté d’elle. Il observa la plaie à son bras. La peau était déchirée, laissant du sang couler d’une plaie béante. Il fit basculer de son épaule une des lanières du sac à dos qu’il avait l’habitude de prendre avec lui en virée. Il fouilla quelques secondes, avant d’en tirer un rouleau de gaze. « C’est le type de la dernière fois qui t’as fait ça ? » demanda-t-il, regard grave relevé vers elle. Le temps de la laisser répondre, il enroula rapidement le bras de bande stérile, dans un geste un peu brusque, tout de même un peu impressionné. « Ça fera l’affaire pour l’instant. Est-ce que ça va à peu près ? Tu peux marcher ? » demanda-t-il, sur un ton se voulant rassurant.


KIND INSIDE, HARD OUTSIDE
new world order leaves nothing, but chains. wash the blood of your hands, think for your self. it's time to do away with the betrayal and become the inventor of human happiness. damp down the fire of wars, but if they want war, let them beat each other. go against a wind, after all its the only way to expand your flag. just be yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 74
▼ Points : 1
▼ Age : 22
▼ Date d'inscription : 02/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: Please, save me! ft. Dojin   Ven 21 Aoû - 0:33


Please, save me.


Tu commences à avoir de plus en plus froid tandis que ton bras, tu le vois autant bleuir que rougir. Ta vue se trouble et tu ne sais pas si c'est à cause de la fatigue ou des larmes. C'est là, maintenant, que tu te demandes... Et après? Que vas-tu faire? Que va-t-il advenir de ta personne. Car si maintenant tu es libre, tu n'as pourtant plus rien, plus aucun endroit vers lequel retourner. Ren t'as tout pris, la fierté y compris. Alors, tu te dis que finalement, rejoindre ta famille, ou bien te réincarner dans un aigle, et bien, c'est pas si mal. Non, après tout ce que tu as vécu, puis ce que tu n'as pas pu vivre, c'est une bonne option, mourir. Tu relèves un instant le regard, quand baissé, il voit une paire de chaussure se placer devant toi. Mais quand tu vois cette face un peu difforme, surtout cachée, tu paniques. Ren n'était pas couvert, mais peut-être... Tu sens ton coeur s'alarmer mais ton regard devient effronté. Non, tu ne veux plus céder, quitte à crever là sur place. Le masque s'enlève et soudainement, tu te sens délivrée, légère.

« Do... Dojin... » T'as pas la force, l'envie de répondre mais tu lui dois bien ça au moins. Ta gorge, noué, ne cède pas pour autant et les sons qui sortent de ta bouche se cassent trop rapidement pour former des phrases. Lorsque le jeune homme te demande si c'est l'homme de la dernière fois qui t'as fait ça, tu l'observes, un air étonné affiché sur le visage. Qui ça? De qui il parle? Cela met du temps à te revenir, puis l'image de cet ingrat surgit dans ta mémoire. Tu hoches péniblement la tête de gauche à droite, signifiant une négation. « Non... pas lui... » Puis tu crispes le visage et te retient, comme tu le peux de gémir. Tu sais qu'il fait ça pour ton bien mais t'en peux plus d'avoir mal, tu ne t'y habitueras jamais, à la douleur. Si tu peux marcher? Tu ne sais pas mais tu le feras. « J'suis pas faible... » Tu es fière et même dans un moment comme celui-ci, ça ne change pas. Implicitement, tu lui demandes l'aide pour te relever avec le bras "intacte". Tu te redresses lentement, tes jambes basculent vers l'arrière, alors tu t'accroches à lui. Silencieusement, d'un simple regard, tu lui demandes un peu de temps avant de marcher, intérieurement tu supplies tes jambes de bouger. Puis un petit pas se fait - toujours accrochée à Dojin - et un deuxième. Tu paniques un peu, parce qu'il peut toujours rappliquer d'un moment à l'autre. Alors la boule au ventre, et quelques larmes aux visages, d'un ton bas, presque inaudible, tu adresses au brun d'une voix suppliante « Faut qu'on se dépêche... il peut... arriver. »



I no longer live
Le monde s'est fermé. Il ne me connaît plus. Il m'a effacée. C'est ma fin.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 83
▼ Points : 2
▼ Date d'inscription : 07/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: Please, save me! ft. Dojin   Mar 15 Sep - 21:55

PLEASE, SAVE ME ! ★ FEAT. LULI

La jeune femme avait du mal à articuler, sa voix trébuchant sur ses mots. Pour l’instant, Do Jin préférait ne pas se faire trop insistant. Luli n’était probablement pas capable de parler de ce qu’il s’était passé, pour l’heure : il allait devoir prendre son mal en patience. Néanmoins, il tenta de savoir si c’était ce même homme qu’elle avait rejoint après leur dernière rencontre qui était responsable de carnage, tout en bandant le bras de la Chinoise. Cette dernière sembla étonnée de sa question, mais finit par répondre par la négative. Non, ce n’était pas lui qui lui avait charcuté le bras. Le garçon se contenta d’acquiescer en silence. Il demanda ensuite si elle était capable de marcher. La réponse de la concernée laissa Do Jin deviner que même si elle était en piteux état, elle était encore bien loin de laisser sa fierté en reste. Il ne sut pas trop quoi répondre… Aussi il préféra s’abstenir de tout commentaire – quoi que cette fierté lui sembla un peu mal placée – pour saisir la main tendue de la jeune femme. Celle-ci relevée, elle mit quelques secondes avant d’amorcer un premier pas, sous le regard inquisiteur du Coréen.

Elle semblait prête à marcher. Mais doucement. Do Jin observa les alentours, laissant Luli s’accrocher. Elle ajouta qu’il valait mieux faire vite, au cas où « il » débarquerait. Nul besoin de demander de qui elle parlait, tant la réponse lui semblait évidente. « On peut tenter de rejoindre l’hôpital si tu t’en sens capable. Sinon j’habite à dix minutes environ, histoire de soigner un peu mieux ton truc avant… A toi de voir. » répondit-il, le regard balayant toujours les environs. Vu l’obscurité, il n’avait pas trop su juger de la gravité de sa blessure, mais il ne pensait pas se tromper en songeant qu’il valait mieux qu’elle reçoive des soins hospitaliers.

Il tenta d’amorcer un pas un peu plus rapide, sans trop en faire, histoire que Luli puisse suivre. « Comment tu t’es retrouvée dans ce merdier, Luli ? » demanda-t-il, sur un ton un peu plus réprobateur qu’il ne l’aurait souhaité. Il aurait été bien incapable de retenir cette question plus longtemps.

Hors Jeu:
 


KIND INSIDE, HARD OUTSIDE
new world order leaves nothing, but chains. wash the blood of your hands, think for your self. it's time to do away with the betrayal and become the inventor of human happiness. damp down the fire of wars, but if they want war, let them beat each other. go against a wind, after all its the only way to expand your flag. just be yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 74
▼ Points : 1
▼ Age : 22
▼ Date d'inscription : 02/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: Please, save me! ft. Dojin   Dim 27 Sep - 15:27


Please, save me.



Tu ne sais pas quoi faire. Bien sûr que tu as besoin de te rendre à l'hôpital, mais tu n'as tellement pas envie de croiser Li Hua, tu ne veux pas voir son regard accusateur d'où tu pourrais déceler un Tu aurais dû m'écouter. Mais ta fierté, faudrait peut-être que tu la mettes de côté, sinon tu ne pourras peut-être plus exister d'ici quelques heures. T'exagères ou pas, ce que tu sais, et ce dont tu es sûre, c'est que cette douleur t'es insoutenable. « L'hôpital... c'est mieux... Sinon j'aurais jamais le courage d'y aller...» Tu essaies de suivre tant bien que mal le rythme qu'impose Do Jin sans te plaindre, quelque peu essoufflée, tu t'accroches à lui, serrant machinalement son bras, peut-être un peu fort. Ta peur prend force en toi et crispe tes muscles, rendant ta marche plus difficile. Vient une question fatidique et bien plus douloureuse que ce que tu endures présentement. T'en as assez, dois-tu tout lui dire ? Sans que tu ne puisses les contrôler, des larmes coulent silencieusement le long de tes joues. Tu baisses le visage puisque tu ne souhaites pas qu'il te voit aussi faible et tu laisses un long soupire s'échapper d'entre tes lèvres, puis péniblement, tu amorces le récit de ton histoire. « J'étais en Chine... Près de la Mongolie, dans un clan familiale, petit mais puissant. Puis, un soir il est venu. Tous, tués. Mais pas moi... Il m'a jamais dit pourquoi. Puis il m'a amenée ici, m'a appris le japonais, et j'ai appris le coréen sur le tas. J'ai... essayé, partir. Il a pas aimé. » Ton coréen est parfois défaillant, mais depuis le temps, t'as fait de sacrés progrès. Si tu es fière de ça ? Tu ne sais pas, ce n'est pas comme si tu l'avais choisi toi-même. Tu ne lui as pas tout dit, tu as omis le fait qu'il appartenait à une organisation terroristes, parce que tu sais pas encore, à qui faire confiance pleinement. Lentement, tu essuies faiblement tes joues. Puis honteusement, comme une enfant qui vient de se faire gronder, tu reprends : « Je... voulais pas t'ennuyer avec mes problèmes... mais je connais personne. » L'hôpital se fait voir, vous y êtes bientôt, ton cœur bat soudainement la chamade, trop de honte, trop d'appréhension.



I no longer live
Le monde s'est fermé. Il ne me connaît plus. Il m'a effacée. C'est ma fin.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Please, save me! ft. Dojin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Please, save me! ft. Dojin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: En ville ~ En guerre :: Itaewon-