AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Wang Yue • This is the end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Wang Yue • This is the end   Lun 2 Mar - 0:46


Wang Yue







nom: Wang prénom: Yueâge: 23 ansdate de naissance: 04/07/1991lieu de naissance: Chineorientation sexuelle: n'en a rien à fairespécialisation: assassinat/nettoyagenom de code: Mad groupe: terroristecélébrité choisie: Park Jiyeon

histoire
Yue se souviendra toujours du tic-tac incessant de la vieille horloge, seul héritage de ses ancêtres d'après sa mère. Elle se souviendra toujours de son poupon, le seul jouet qu'elle possédait avec une vieille poussette, qu'elle habillait toujours de la même robe et qu'elle chérissait plus que tout. Elle se souviendra toujours du sifflement strident de la bouilloire à thé , à la cuisine. Elle se souviendra toujours combien sa mère aimait le thé et combien son père aimait cuisiner avec le peu de légumes qu'il pouvait avoir. Toutes ces denrées si rares quand on vit dans la pauvreté mais si précieuses, elle se souviendra toujours de leur odeur. Elle se souviendra toujours aussi de ce pressentiment qui la prenait, alors qu'elle serrait sa poupée contre son coeur. Comme si elle avait perçue le danger qui la guettait. Les parents qui discutaient, qui se disputaient à son sujet. Sa mère qui ne voulait pas la laisser, après tout c'était encore leur enfant. Son père qui se retrouvait bien embêter, qui décidait de lui promettre de ne pas faire de mal à Yue. Son petit frère qui dormait dans la pièce d'à côté. Cette discussion qui s'en finissait là.

Elle se souviendra aussi du lendemain. De cette promesse non tenue. Son père qui appelait de mystérieuses personnes pour conclure l'affaire et leur dire de venir rapidement. Il en profitait pendant que sa femme était partie à la laverie publique. Yue se souviendra que les hommes en noir avaient écouté son père et était arrivé rapidement. Pour elle. Elle se souviendra des cognements contre la porte, de papa qui l'ouvrait, cette stupide porte qui scellait son destin. Elle se souviendra de la maigrichonne liasse de billet que son père glissait dans la main d'un de ces affreux hommes. C'était suffisant pour payer. Elle se souviendra de l'appel de son père, de ses douces paroles, du "je viendrais te chercher bientôt, promis." Encore une promesse qu'il n'allait pas tenir. Elle se souviendra des deux hommes qui l'embarquaient. Dernière fois qu'elle voyait son père. Elle n'avait même pas la possibilité de dire un dernier mot à sa mère. Dernière fois qu'elle voyait ses parents.

Elle n'oubliera jamais la porte qui se refermait sur le visage en larme de son père.

Elle se souviendra ensuite, captive pendant de longues années, des mur blancs, fissurés et aseptisés . Elle se souviendra des longues heures qui passaient lentement. De la position en foetus qu'elle prenait, en plein milieu de sa prison. De sa compagne de cellule, mourante sur la couchette. Des médecins qui passaient régulièrement. Yue se souviendra du tic-tac incessant de l'horloge, aussi blanche que les murs, ce tic-tac qui accélérait lorsque c'était l'heure de s'occuper de son cas. Des menottes blanches, comme si tout était blanc ici, qu'on lui passait lorsqu'elle sortait de sa misérable cellule. Du long couloir qu'elle devait traverser pour arriver à la salle d'examen. Elle se souviendra de cette overdose de blanc à vomir. Du fauteuil en cuir qui lui faisait peur. De ses tremblements, du fait qu'elle voulait s'enfuir. Des innombrables seringues qu'ils alignaient, les hommes en blouse blanche. Des innombrables produits qu'on lui injectait. Des spasmes. De la sueur. Des cris comme si on égorgeait quelqu'un, un animal. Des pleurs. Elle se souviendra aussi des coups de poing et de pied avant de retourner en cellule, pour l'assommer. Des retours en cellule forcés. De la douleur qui s'évaporait lentement. De son état de légume, sans odeur.

Le lendemain, Yue se souviendra de sa couchette propre, de sa camarade morte. Ils enlevaient régulièrement les morts des cellules.  De sa petite voix qui se réveillait après de longues heures d'abrutissement dû aux injections. Du sentiment de réconfort que cette petite voix lui donnait, elle l'avait tellement attendue. "Yue, il faut se délivrer, maintenant". Du plan que lui exposait cette autoritaire petite voix. Yue se souviendra de son joyeux et noir sourire qui s'étirait sur ses lèvres. De l'horloge et de son tic-tac incessant dont elle commençait à apprécier la mélodie. Cette mélodie qui signerait la fin des habitants de ce lieu. Impatiente, elle attendait assise au milieu de sa cellule. La peur l'avait quitté, ou bien était-ce qu'elle ne faisait plus qu'un avec elle ? L'ouverture de sa cellule. Yue ne bougeait pas. Elle attendait qu'on lui passe les menottes. Et c'est là qu'elle se rebellait. Elle se souviendra l'étranglement d'un des hommes en blouse blanche avec une force qu'elle ne se connaissait pas, l'autre qu'elle assommait sans difficulté. Elle se souviendra l'alerte donnée, mais c'était trop tard, elle se précipitait déjà, guidée par sa petite voix, jusqu'à la salle de commande. Elle assommait un autre gardien et appuyait sur le bouton d'autodestruction de ce laboratoire clandestin. "Autodestruction dans 20 secondes" Elle se souviendra des secondes précieuses qu'elle avait mis à hésiter, sauver sa peau et celle des autres prisonniers ? Sa fuite subite, pour éviter la mort.

Elle n'oubliera jamais le visage du gardien, qui l'avait suivi dans sa fuite, déformé par les cris qu'il poussait alors qu'elle venait de l'égorger comme un vulgaire porc.

Elle se souviendra après, de la rage qui enflait en elle. Yue était libre mais une soif de vengeance l'envahissait. Le tic-tac de l'horloge, les cris, les insultes, les pleurs, tout se mélangeait dans son petit esprit. Sa petite voix était recouverte de ce mélange mais continuait à être la plus fidèle alliée de la jeune Yue. Elle se souviendra qu'elle avait littéralement pété un plomb et que plus rien ne lui faisait peur. Le sang ne la dégoûtait plus, les larmes ne l'émouvait plus. Elle se souviendra de sa perte d'humanité, de son contrat imaginaire avec la Faucheuse, de ce moment où elle était devenue folle, complètement folle. Elle se souviendra de chacun des visages de ses victimes, du rire qui la secouait lorsqu'elle égorgeait quelqu'un, de sa petite voix qui l'encourageait, qui l'enfonçait dans cette folie lancinante. Elle se souviendra de cette terreur qu'elle produisait. Elle se souviendra de chacune de ses cachettes, toutes plus miséreuses les unes que les autres,  pas encore assez folle pour se laisser attraper.

Elle se souviendra aussi de ce jour-là. Celui-là où ce garçon apparaissait devant sa cachette, cette soudaine sortie, son regard psychopathe et méfiant qu'elle lui adressait. Yue se souviendra qu'elle feulait comme un chat pour le faire partir. L'homme ne partait pas. L'homme restait à la fixer alors qu'elle s'emparait déjà de son couteau tâché du sang de sa précédente victime. L'homme ne bougeait pas. Il la fixait avec un tendre sourire ,un regard froid mais doux en même temps. Longuement, il la regardait, jusqu'à lui tendre sa main. Yue se souviendra de son léger mouvement de recul. De cette aura de confiance qui entourait l'homme. De sa petite main qui finissait par se glisser dans la moins petite main de cet homme. "Je ne te ferais aucun mal" Mais peu importait, Yue n'avait plus que cet homme comme point d'accroche désormais.

Elle n'oubliera jamais le nom de cet homme qui l'intégra en Corée du Sud, qui l'avait fait devenir ce qu'elle était maintenant. Cet homme qui répondait au doux nom de Xiong Tao.


caractère
Yue, elle est étrange. Yue ne parle pas. Yue rit silencieusement, pleure silencieusement. Yue sourit, d'un sourire à en faire froid dans le dos. Yue passe sans bruit, dans une démarche féline, silencieuse, discrète.  Car de Yue, on n'a jamais eu de bruit. Jamais on a pu entendre sa voix. La jeune fille est toujours enfermée dans sa bulle de silence. Devant les autres, ceux qu'elle considère comme rien, elle juge inutile de leur adresser la parole, préférant leur écrire sur son portable. Il n'y a qu'une seule personne qui réussirait à lui décrocher quelques mots et celle-ci n'est pas des moindres puisqu'il s'agit de Tao, le chef de Kères. Eh oui, elle lui porte une très haute estime et est tout simplement ravie quand elle doit aller chercher une mission auprès de lui. Et c'est à ce moment qu'on peut avoir un aperçu de la petite voix fluette de Yue. Enfin, si vous arrivez à les surprendre.

Si Yue admire autant Tao, c'est parce qu'en Chine, elle pense qu'elle a vécue les mêmes choses que lui. Du moins, un certain schéma ressemblant. ça commence par la pauvreté, alors on cherche à s'en sortir, et on cherche aussi à aider les autres, à les informer. Et puis, on finit par dévier de son objectif de départ. On dérive. Yue, sa dérive à elle, c'est la folie douce, la folie silencieuse, sadique et dangereuse. Cette folie qui l'a prise par la main, qui l'a entrainé dans une danse à vive allure, cette folie, dit-on, qui l'a forcé à tué plus d'une centaine de personnes. Pour Yue, cette petite voix dans la tête, c'est sa meilleure amie. Elle ne fait jamais rien sans la consulter au préalable. Yue est folle, comme son nom de code l'indique. Mad, cela veut tout dire non ?

Yue est peut-être folle, mais beaucoup sont satisfait de son travail à l'organisation. Parce qu'elle est comme un vampire qui ne peut se passer de sang. Yue ne peut se passer de tuer, c'est un de ses passe-temps favoris. Et c'est encore mieux quand on a le talent pour mettre son meurtre  en scène ! Yue passe du temps sur les détails, sans jamais s'être fait pincer jusqu'à maintenant, si bien que dans les médias, on la surnomme "l'Artiste", le meurtre devenant une sordide oeuvre-d'art. Exactement ce que souhaitait Yue, une grande satisfaction pour elle.

Avec ça, on pourrait penser que Yue n'est plus humaine , et qu'elle n'est qu'une enveloppe vide d'émotions. Et bien c'est en parti vrai. Yue a perdu toute humanité depuis des années. Si vous n'avez pas trop peur, essayez de la fixer dans les yeux et cherchez son âme. Sauf que vous ne la trouverez jamais. Car Yue n’est pas humaine, c’est une sorte de  démon qui volera votre vie si vous croisez son chemin. Même si parfois, l'étrangeté fait toute la beauté de la personne, dans le cas de Yue, elle renforce toute impossibilité d'y voir de l'humanité.

Pour terminer, folle ne veut pas dire idiote et c'est même tout le contraire pour Yue. La jeune fille est en effet très intelligente et dotée d'un grand sens de l'observation. Et elle est assez fourbe aussi. Surtout si vous ne la connaissez pas et que vous la croisez dans la rue, elle pourrait vous jouer bien des tours et se faire passer pour une petite fille perdue.


secret
Tout son passé est un secret aux yeux de ceux qui l'entourent. Excepté à Tao pour qui elle a fait l'effort surhumain de se confier.


Pour tout vous dire, la vérité c'est que je suis reeholay et j'ai 18 ans. J'ai connu la guerre parce que j'voulais trop m'inscrire au premier mais j'ai douté de l'activité -pan- donc j'ai un peu laissé tomber...ET PUIS AUJOURD'HUI J'AI VU LA PUB D'AMANE SUR SKYPE et me voilà   et je me battrai 7/7 on va essayer kkk. Pour combattre je me cache derrière Park Ji Yeon qui est un inventé. Et j'ai un compte unique. Si on m'autorise à dire ce que je pense chef, je dirai que J'commençais à en avoir marre des forums city à foison, ça fait du bien de trouver des forums dans votre genre de temps en temps kkk~ .

Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 421
▼ Points : 3
▼ Age : 33
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Xiong Tao
METATRON
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Lun 2 Mar - 0:48

Reeholay nous est fidèle à ce que je vois et j'avoue aimer ça

et omg JIYEOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON je me demande si c'est le même genre de perso que tu jouais sur letin parce que si c'le cas ça promet d'être intéressant
bienvenue et fighting pour ta fiche **



I rule my own world
And I shape it the way I want. All of you are fated to be my toys. My laws.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Lun 2 Mar - 9:15

cxhdcudxcgshwj si tu sais déjà comment j'vais la jouer, c'est pas drôle ;; Chut chut hein, j'veux préserver un certain effet de surprise ♥
Merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 394
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Oh Shen
Admin
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Lun 2 Mar - 9:55

RHEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

Oh comme je suis contente de te voir ici ! J'espère que niveau activité ça va aller pour toi parce que ... Jiyeon ! Tu peux pas nous lâcher avec Jiyeon ! HORS DE QUESTION ! *l'attache à SOW* en plus vu ce qu'a dit tao je vais venir stalker ta fiche, je suis curieuse.

Fighting pour ta fiche !




Sous un ciel écarlate
Comme la pluie qui s'abat tout au fond de mon être. La furie de ce monde me paraît éternelle. Je sens la violence et je vois le chaos. Je ressens la douleur comme je vois la torture. Sous un ciel écarlate, je veux que ma colère éclate. Qu'elle balaye tout sur son passage, tout c'qui alimente les feux de ma rage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Lun 2 Mar - 10:01

AMAAAAAAAAAAAAAAAAAANE
Je vous lâcherais pas avec Jiyeon sdfghnhgfdfgh J'attendais trop de pouvoir la rejouer dans ce genre de contexte en plus
Ah ah ah, je suis sûre qu'elle ne peut que te plaire....j'en dis pas plus ♥
Merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 493
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 01/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Lun 2 Mar - 18:29

omg, Jiyeon
Une Jiyeon sur Letin ? Ça me dit quelque chose Si c'est bien celle à qui je pense, j'ai hâte de revoir ça ici ! Bienvenue en tout cas :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 394
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Oh Shen
Admin
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Lun 2 Mar - 18:57

Ton caractère ...

Je suis amoureuse de ton caractère


Sous un ciel écarlate
Comme la pluie qui s'abat tout au fond de mon être. La furie de ce monde me paraît éternelle. Je sens la violence et je vois le chaos. Je ressens la douleur comme je vois la torture. Sous un ciel écarlate, je veux que ma colère éclate. Qu'elle balaye tout sur son passage, tout c'qui alimente les feux de ma rage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Mar 3 Mar - 1:41

TOUT EST DOOOONE
Tao faudra qu'on parle de notre lien et pour ça, je t'enverrais un mp plus tard dans la journée parce que là je suis tired
Les autres AIMEZ-MOIIIIIII (oupas)
Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 394
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Oh Shen
Admin
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   Mar 3 Mar - 11:25

Bon tu sais déjà ce que je pense de ta fiche ! Et ton histoire j'le savais que ça allait être juste parfait ! je te valide direct


Tu es officiellement une terroriste



Félicitation ! Tout est en ordre tu fais désormais parti de nos rangs ! C'est ici que commence le véritable combat.

Avant toute chose sache que tu as droit à un parrain si tu te sens un peu perdu dans ce contexte. Mais si t'es un warrior et que t'en a pas besoin. Bah ... commence par te trouver des alliés puis lance toi dans la bataille en oubliant pas de répértorier toutes tes aventures, si t'es du genre organisé.

Mais n'oublie surtout pas de passer par le bureau des demandes pour que ta vie sur le territoire ait tout son sens. Puis, tu n'as pas envie de perdre ta sociabilité? Passer un coup de fil n'est pas interdit. Enfin, si soudainement tu te rends compte que tu perds un peu la mémoire, rends-toi ici pour ne pas te perdre en cours de route.

Se battre est fatiguant non ? Oh oui, alors viens te détendre dans flood & games.

Le staff te souhaite un bon jeu et te remercie encore pour ton inscription !  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wang Yue • This is the end   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wang Yue • This is the end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HSI WANG MU ; la chine aussi a ses joyaux. END.
» Emeline Wang
» WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE
» (libre) Song Jun Hyun ft. Wang Jackon [GOT7]
» WANG Huan Yue [U.C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: Corbeille :: Les fiches-