AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I can't let you do that ft. Tao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 131
▼ Points : 0
▼ Age : 25
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
MessageSujet: I can't let you do that ft. Tao   Sam 22 Aoû - 20:36


I can be brave too

Tao & Minguk



Min Guk s'était enfermé dans cette pièce qui fut autrefois sa chambre. Elle n'avait pas changé depuis son départ. Grande, vide, sans aucune personnalité. Il n'y avait qu'une grosse armoire et une petite table avec deux coussins de chaque côté. La table devait être ma seule chose qui différenciait les chambres des garçons aux autres pièces inutilisée de la maison. Le jeune Cha était assis à cette même table justement. Il y avait posé une petite trousse de soin qu'il gardait toujours dans son armoire et un petit miroir mobile. Le brigadier ne rentrait pas souvent chez lui, mais à chaque fois qu'il rentrait, son père passait ses nerfs sur lui, que se soit parce qu'il avait fait quelque chose de mal ou pas. Aujourd'hui, il n'avait rien fait, c'était juste parce qu'il n'y avait rien de bien spécial du côté de la brigade. Il l'avait accusé de cacher des choses. Comme si une pauvre créature comme Min Guk pouvait commettre un tel affront à la personne qu'il craint le plus sur cette planète. Enfin, voilà où ce manque d'activité à la brigade l'a mené. Cela faisait déjà plusieurs longues minutes qu'il regardait son reflet dans le miroir. Il avait des hématomes un peu partout sur le visage et sa lèvre ainsi que son arcade saignaient. Ca lui faisait mal, certes, mais il avait l'habitude. Il se décida enfin à prendre un coton dans sa trousse de soin pour nettoyer le sang et mettre un pansement. L'alcool lui arracha une petite grimace, mais il en eut vite fini. Regardant à nouveau son visage boursouflé dans le miroir, il pensa à ce qu'aurait été sa vie si il n'était pas le fils de ce grand terroriste. D'ailleurs, pourquoi quelqu'un comme lui était le fils d'un homme comme son père ? Quand on voyait ses cinq frères, on se demandait vraiment d'où la nature avaient tiré ce petit gringalet pâle et frêle. Il détourna le miroir et décida de sortir de sa chambre. Il marcha un moment avant d'arriver à hauteur des salles communes. Il était presque arrivé au couloir menant au jardin lorsqu'il entendit des voix. Il s'arrêta, discernant celle de son père et celle de Tao, le chef des terroristes. Il s'approcha doucement du coin de mur et passa légèrement la tête dans l'autre couloir pour voir les deux hommes. Ils étaient face à face et semblaient discuter de quelque chose de sérieux. Min Guk se plaqua contre le mur, veillant à ce que rien ne soit visible, même pas son ombre, et il les écouta juste.

Les deux hommes parlaient affaires, forcement. Quelqu'un qui aurait trahi l'organisation, ou du moins qui serait allé à l'encontre de ses principes. Il fallait être courageux pour trahir les Kérès ainsi, quand on les entendait parler de la punition qu'ils allaient lui infliger, ça faisait froid dans le dos. Le jeune homme s'apprêtait à repartir lorsqu'il entendit un nom. Un simple nom qui lui glaça le sang. Yang Ga Ram. Comment ça Yang Ga Ram ? C'était lui le traitre ? Impossible, il a toujours été irréprochable dans son travail. Peut-être cette histoire avec la brigadière Baek Soo Mee. Il l'aimait vraiment. Min Guk ne put faire autrement que de rester, se remettant dos contre le mur. Son coeur battait à 100 à l'heure, comme si c'était son nom qu'on avait prononcé. Il ne pouvait pas laisser faire ça, il ne pouvait pas laisser Tao faire du mal à son meilleur ami, l'un de ses seuls amis. Le jeune terroriste serra les poings et se mordit la lèvre. Mais qu'est-ce qu'il pouvait faire ? Il était inconcevable de tenir tête à Tao et encore moins à son père. Mais il devait agir, dans l'intérêt de son ami. Son petit cerveau d'espion tournait à plein régime pour trouver une solution. Il devait prévenir Garam, lui dire de partir, le cacher s'il faut, camoufler sa fuite. Après tout, il était doué pour mentir, si non, il ne serait plus là aujourd'hui. Il devait ralentir Tao, il ne devait pas le laisser lui faire du mal. Il était prêt, prêt à aller affronter la bête, mais lorsque cette dernière apparue de toute sa carrure devant le frêle garçon, son coeur s'arrêta de battre. Il leva les yeux, littéralement pétrifier devant la carrure du chef des Kérès. Il en avait perdu tout le courage qu'il avait réussi à se donner il y a quelques instants. Son regard croisa celui de Tao, pas très longtemps bien évidemment, à peine eut-il entrevu la couleur de ses yeux que le petit Cha baissa les yeux, s'inclina le plus bas possible. Lorsqu'il se releva, il garda la tête baissée, sans dire un mot, complètement terrorisé. Décidément, Tao était presque aussi terrifiant que son père, même si lui n'avait jamais levé la main sur lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I can't let you do that ft. Tao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: En ville ~ En guerre :: Itaewon :: Résidences :: Maison des Cha-