AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De sang-froid x Garam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 142
▼ Points : 2
▼ Age : 78
▼ Date d'inscription : 01/03/2015
avatar
Baek Soo Mee
COMMANDANT
MessageSujet: De sang-froid x Garam   Dim 26 Juil - 1:20

DE SANG-FROID ★ FEAT. GA RAM

Comment avait-elle réussi à arriver jusqu'ici ? Elle était juste devant la porte de l'appartement de Garam. Elle n'avait même pas fait attention à ce qu'on ne la voit pas arriver, savoir si elle était suivie ou non - qui sait ce que pouvait faire Tao pour surveiller ces troupes, quoi que là, il devait sans doute avoir autre chose à penser que ça. S'adossant contre le mur, elle ne frappa pas tout de suite. Son regard dériva sur l'escalier qui lui faisait face, le regardant sans même le voir réellement. Son cerveau était totalement déconnecté. Elle venait de tuer un terroriste. Ce n'était pas le premier, peut-être même ni le dernier. Mais c'était le premier qu'elle tuait de sang-froid. Elle venait d'abattre un homme sans réelles raisons, il n'y avait pas eu menace, elle n'était pas en danger de mort. Non elle l'avait tué car ses nerfs avaient lâché. Totalement. Dire que ce n'était même pas ce sous-fifre qu'elle visait, mais lui. Tao. Il avait bien vu sa détermination au dernier moment, sa détresse profonde, elle avait été incapable de réfléchir, alors il s'était servi de l'autre pour éviter d'être touché par son tir mortel.  Car elle avait réussi à le toucher une première fois, le blessant et à cet instant, elle ne s'était jamais sentie aussi bien, comme si le but d'une vie venait d'être à moitié accompli. Mais non elle n'était pas comme lui, elle n'avait pas besoin de tuer pour ça, elle, elle mettait les criminels en prison. Et pourtant.

Soo Mee n'arrivait pas à croire ce qu'il venait de se passer. Elle venait de tuer un terroriste de sang-froid. C'était un acte qui la répugnait. Elle qui avait tant de valeurs, qui s'était toujours promis de ne jamais se rabaisser au rang des terroristes, de toujours suivre la Loi, toujours suivre les règles. Elle venait de balayer tous ses principes, tout ce en quoi elle avait cru, elle s'était battue. Elle avait toujours prôné la justice, ne supportant pas les personnes se faisant justice soi-même et pourtant elle venait en un seul geste, de devenir une des personnes qu'elle avait toujours haïe pendant ces années. Pour elle, elle venait tout simplement de devenir un monstre, un de ceux qu'elle avait toujours combattu. Ce tir venait de la briser totalement. Tao devait être bien heureux, surtout pour avoir assisté à ce qu'il attendait depuis plusieurs années. Sa déchéance. Levant les yeux sur la porte, la jeune femme finit par frapper une fois, puis deux avant de marteler la porte de coups, complètement hystérique. Elle venait de tuer un putain de terroriste de sang-froid.

Finalement la porte s'ouvrit, laissant apercevoir Garam et la jeune femme se jeta contre lui, s'accrochant. Tous ses membres tremblaient, ses yeux humides et la respiration saccadée. La brigadière finit par glisser vers le sol, restant accrochée à ses jambes et vu qu'il venait de s'abaisser à sa hauteur, elle attrapa son visage entre ses mains. "Je.... je .... Je viens de .... " Les mots n'arrivaient pas à sortir d'entre ces lèvres, tant son acte la dégoutait. Toutes les conséquences de son acte commençaient à la hanter. Si le corps était découvert - elle n'était pas vraiment restée très longtemps sur place pour savoir ce qu'en avait fait Tao - elle arriverait sans doute à éviter la prison, mais certainement pas la mise à pieds le temps qu'elle puisse tenter de prouver la légitime défense. Elle venait de mettre en péril toute sa carrière, comme l'avait fait Garam avec sa mission. "Je viens de tuer un terroriste de sang-froid." lâcha-t-elle en regardant le mur devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 493
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 01/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: De sang-froid x Garam   Dim 26 Juil - 3:30

COLDISH ★ FEAT. SOO MEE

Son entrevu de la veille n’ayant pas été aussi long qu’il l’aurait imaginé, Ga Ram était rentré chez lui aux alentours de vingt-trois heures trente. A la base, il était censé se rendre chez son amante. Mais quand un coup de fil rapidement expédié lui avait sommé de se rendre au quartier général, le terroriste avait dû annoncer à la brigadière qu’il ne pourrait probablement pas venir ce soir-là. La brigadière ne lui avait pas répondu, comme il le lui avait demandé. Et depuis… Le jeune homme n’avait pas encore trouvé le courage de la recontacter. Mais il le faudrait. Il n’avait pas le choix. Du moins, pas s’il voulait tenir les promesses faîtes à la brigadière.

Le nord-Coréen n’était pas sorti de chez lui, aujourd’hui. Il avait passé la journée enfermé. A se morfondre, à se demander comment il pourrait exposer les événements à Soo Mee, à réfléchir quelle réaction pourrait être celle de la concernée… Et plein d’autres choses, qui n’avaient fait que plus lui miner davantage le moral. Il savait que tout cela allait être dur à expliquer, et encore plus à entendre. Et histoire de ne pas trop culpabiliser de l’annonce qui allait devoir être faite, Ga Ram préférait retourner toute son amertume contre le leader de Kérés.

Le jeune homme finit par saisir son téléphone portable. Dans un petit livret, il chercha le numéro de Soo Mee, qu’il avait soigneusement conservé. Le numéro saisi, il commença à taper son message, réfléchissant à une tournure. Il devait faire comprendre qu’ils allaient avoir de nouveaux ennuis à gérer. Réfléchissant et hésitant un long instant, il resta terré dans le silence, doigts mordillés par angoisse.

Soudain, un bruit le tira de sa réflexion. Un coup cogné à la porte raisonna dans l’exigu couloir de l’entrée. Il leva les yeux en cette direction, croyant avoir mal entendu. Et un autre coup. Et deux autres. Non, une pluie de coups tambourina le battant. Il se leva dans la précipitation, abandonnant son cellulaire sur le clic-clac encore défait, fonça à l’entrée. Un coup d’œil jeté par le judas, il reconnut Soo Mee en train de se défouler sur la porte. Il ouvrit sans plus attendre, dévisageant la brigadière en fronçant doucement les sourcils. C’est un visage bouffi par les larmes qui s’annonça à lui, avant que la jeune femme ne se rue contre lui. Ramenant un bras pour entourer ses épaules, il claqua la porte de sa main libre, juste avant que son amante ne glisse au sol. Il l’accompagna dans sa chute, main hissée à la nuque trempée de la jeune femme.

Soo Mee saisit le visage du nord-Coréen, qui lui jetait toujours un regard d’incompréhension. Elle était paniquée, hors d’état de parler, bafouillant. Il tenta de lui demander ce qui se passait, mais elle lui coupa l’herbe sous le pied : elle venait d’abattre un terroriste, sans raison valable. Ga Ram resta bouche bée quelques longues secondes. Toujours accroupi, il observa la jeune femme, sans savoir que dire. Devait-il seulement penser quelque chose de tout ceci, étant-lui-même un terroriste qui avait mis fin à la vie de plusieurs personnes ?

Il se laissa finalement basculé en arrière pour s’asseoir, toujours sous le choc de cette annonce. Il vint se poser aux côtés de Soo Mee, le regard rivé en sa direction, stoïque. Il ne pouvait pas dire qu’il était déçu de sa façon d’agir… D’une part parce qu’il aurait été d’une mauvaise foi criminelle, et d’autre part parce qu’il pensait pouvoir mettre le doigt sur ce qui avait poussé la brigadière à agir ainsi. Ses nerfs l’avaient totalement lâchée suite à tout ce qu’elle avait dû endurer au cours des dernières semaines. Mais… Malgré tout ça, Ga Ram restait pantois. Et navré, car il savait qu’il était en grande partie responsable de tout ceci. Et désolé de devoir encore en rajouter une couche.

Relevant un bras pour attirer la brigadière contre lui, son autre main se posant sur la joue striée par les larmes. La gardant ainsi quelques longues minutes, sentant les sanglots contre lui, il fut enfin capable d’ouvrir la bouche. « Ca va aller. » Il n’était pas en mesure de se faire beaucoup plus rassurant, ne sachant trop que dire. « Que s’est-il passé ? » demanda-t-il, reculant doucement pour regarder la jeune femme dans les yeux. Après tout, peut-être que la situation n’était pas aussi dramatique qu’elle en avait l’air ? Peut-être Soo Mee disait-elle ça sur le moment, mais qu’elle avait eu recours à une défense tout à fait légitime ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 142
▼ Points : 2
▼ Age : 78
▼ Date d'inscription : 01/03/2015
avatar
Baek Soo Mee
COMMANDANT
MessageSujet: Re: De sang-froid x Garam   Mar 15 Sep - 1:20

DE SANG-FROID ★ FEAT. GA RAM

Son cerveau n’était plus connecté à son corps. C’était la seule explication possible. Si elle avait réfléchi ne serait-ce qu’une seconde elle n’aurait pas fait ça. Ou alors elle l’aurait fait depuis bien plus longtemps, elle n’aurait pas attendu autant de temps. Et c’était encore pire de savoir ça. Ses pas l’avaient dirigés automatiquement jusqu’à Garam. Qu’importe leur liaison qui devait désormais rester secrète. Elle ne réfléchissait plus. Elle était trop choquée. Soo Mee réussit sans trop savoir comment à passer l’entrée du bâtiment et à s’arrêter juste devant la porte d’entrée de l’appartement du terroriste. Elle resta immobile quelques minutes, avant de finalement craquer et de commencer à tambouriner la porte de ses poings, se souciant peu de se faire mal ou non. À peine la porte ouverte, elle s’était jetée contre le nord-coréen, s’accrochant à lui comme si c’était la seule façon qu’elle avait pour rester encore en vie. Les larmes aux bords des yeux, le souffle court, elle glissa jusqu’au sol, incapable de prononcer le moindre mot cohérent. Tentant de respirer calmement – sans trop de réussite – elle attrapa le visage de son amant pour accrocher son regard, mais tout était encore trop confus. Après quelques bafouillages, elle réussit à lui dire ce qu’il s’était passé, sans tourner autour du pot, elle lâcha l’information directement et clairement. Elle avait tué un terroriste de sang-froid. La jeune femme garda le regard fixe sur le mur en face d’elle, incapable de le regarder droit dans les yeux après cet aveu. Pourtant il était terroriste, il était le déclencheur de toute cette folie. Mais il était aussi l’homme qu’elle aimait plus que tout. Un amour haineux à certains moments. Subitement elle le frappa sur le torse, une fois, deux fois, mais sans néanmoins y mettre toute sa force, juste un geste de désespoir. Les larmes commençaient à rouler sur ses joues. « C’est … c’est ta …. C’est ta faute …. C’est ta faute tout ça. » sanglota-t-elle. Rejeter la faute sur un autre pour ne pas avoir à assumer. Pour tenter de mettre une explication sur le problème. Stoppant ses gestes, elle laissa retomber son bras, comme s’il était devenu aussi lourd que du béton. La brigadière tourna la tête vers le jeune homme alors qu’il lui demandait ce qu’il s’était passé. Baisant la tête, la jeune femme tenta de réorganiser ses pensées, mais cela s’annonçait bien trop périlleux. « Je … j’avais … j’étais en interrogatoire avec un homme soupçonné de terrorisme mais … encore une fois… il n’y avait aucune preuve concrète et même si j’en étais sûre et certaine j’ai dû le libérer. » Elle se stoppa. C’était là qu’elle avait totalement perdu le contrôle. « Et j’ai pas réfléchi … je … je sais pas pourquoi mais j’avais qu’une envie, l’abattre. Réussir à mettre hors d’état de nuire un terroriste. J’ai voulu lui couper la route par une ruelle près de la brigade mais il y avait … Tao. Il était là, sans doute pour faire payer au mec de s’être fait prendre…. J’étais encore plus en colère en l’entendant, en le voyant libre de ses mouvements et j’ai tiré. Sauf qu’il s’est protégé avec l’autre. Je l’ai tué et après je suis … juste partie. » Elle resta immobile et muette quelques instants avant de rajouter. « J’ai tout foutu en l’air. Ma carrière va être finie…. » Elle n’avait plus qu’à partir loin. Ça ferait sans doute plaisir à Tao d’ailleurs, de la voir enfin déguerpir de ses jambes, quoi qu’il devait déjà être heureux après l’avoir vu dérailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De sang-froid x Garam   

Revenir en haut Aller en bas
 

De sang-froid x Garam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monture sang-froid et homme lézard
» Sang froid elfe noir, commenkonfé ?
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Comment apprendre à garder son sang froid en cours de maths
» Les groupes d'Invaders

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: En ville ~ En guerre :: Hongdae :: Résidences :: Studio de Yang Ga Ram-