AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Craches ton dégoût

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 180
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 09/03/2015
avatar
MessageSujet: Craches ton dégoût   Mer 1 Juil - 19:06

Les grands ne sont grands
que parce que nous sommes à genoux

   
Victime, elle est une victime parmi tant d'autres, le voisin dont il se méfie tant l'est tout autant. Toi, moi, nous, eux tous des victimes. Des victimes d'attentats, de bombes en plein hôpital. Partout dans le train, dans la ville, dans la capitale, des victimes en nombre mais jamais en nom. Que des chiffres dans les grands titres. Jamais de lettres formant des prénoms. Elle n'aura pas droit à un moment de reconnaissance parce qu'elle n'était pas connue comme lui. Il aura droit à un hommage à un long discours. Elle n'aura rien. Elle qui aidait ceux qui n'avaient rien. Celui qui leur prenait tout. Tout, c'est ce qu'il aura. On est connu ou on le l'est pas. Plutôt inconnus, victimes de l’État qui parlent au nom du peuple. Et aujourd'hui et demain et jusqu'à ce qu'il comprenne on lui répétera que le peuple ce n'est pas lui.
Hommage à toutes les victimes inconnues.  

L'info du jour c'est le double attentat. La pseudo révélation du jour c'est une nouvelle affaire de corruption. Annonce qui fera la une quelques jours et sera oubliée à peine un peu plus tard. Nous on reviendra sur le futur blanchissement par la justice de monsieur Min. Chaque chose en son temps. En attendant, les nouvelles d'hier seront celles de demain. On entend dire que c'était mieux avant. Mais avant quoi ? Avant c'était pareil. On entend dire aussi que rien ne change. Mais encore faut-il tenter de tout faire changer avant de parler. On dit que rien n'avance. Nous annonçons la marche arrière. « Madame, vous avez été admise à l'académie Athena (...) » Académie ou madame n'a jamais voulu aller. Soit. Académie ou madame se retrouve un, deux, trois, siècle en arrière. Obligée d'apprendre les soins et le secrétariat. « Monsieur, vous avez été admis à l'académie Ares (…) » Monsieur, vous aurez droit à une infirmière personnelle si vous n'savez pas vous correctement vous servir d'une arme. La guerre est une première balle dans le pied de l'égalité homme/femme. Une deuxième balle dans l'honnêteté. Et pourtant … Madame plutôt que de lire l'histoire du politicien corrompu regardez par ici. On vous fait croire que votre fille aura les même enseignements que votre arrière grand mère. Mais parce que l'égalité faut faire quand même un peu semblant de s'y intéresser on lui apprendra à se défendre. Par contre si elle meure au combat on dira qu'elle savait pas.
A Athena on forme des combattantes qui prendront deux balles dans le corps.

En ce temps d’élections n'oublions pas que "Le fait de pouvoir élire librement des maîtres ne supprime ni les maîtres ni les esclaves." (Herbert Marcuse)

Article écrit par Lim Kaena.

"On ne le dira jamais assez, l’anarchisme, c’est l’ordre sans le gouvernement ; c’est la paix sans la violence. C’est le contraire précisément de tout ce qu’on lui reproche, soit par ignorance, soit par mauvaise foi." (Hem Day)



   
Ce qu'on ne nous dit pas

   
Les violences policières, les gardes à vue et les dénonciations abusives sont de plus en plus fréquentes en ces temps où donner son point de vue est synonyme de conflit. La brigade est dépassée. Les erreurs de justice répétées.
Des terroristes étaient présent au moment même où les bombes ont explosé. Brigadiers, académiciens, civils et terroristes tous réunis dans un même lieu. Aucune mort à déplorer dans leurs rangs. Ce qui ne fait que confirmer qu'ils se protègent mieux qu'ils ne nous protègent nous.
   


   Code par Mzlle Alice.
   

   


ROMPONS LES RANGS
« soldat de Corée, jeunesse pleine d'ignorance ne gâche pas ta vie pour leur idée de patrie. Jeune déserteur sans reproche et sans peur leur armée te dégoûte, tu choisis ta propre route. Soldat au service de l'état t'es qu'un pion en attente, marionnette sanglante. Soldat t'es rempli d'illusion. Lève toi et chante cet hymne à l'insoumission. Rompons les rangs. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Craches ton dégoût

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est l'histoire d'une jeune demoiselle qui a terminé sa présentation (a)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: Presse :: Fanzine - Crâche ton dégoût-