AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Parce que parfois, j'aurais bien envie de t'coller mon poing dans la gueule.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Parce que parfois, j'aurais bien envie de t'coller mon poing dans la gueule.....   Lun 18 Mai - 0:00

La lumière du soleil emplissait ce qu’il restait des rues de Séoul, gravement touchée dans le peu de tranquillité qui lui restait, pourtant, il en fallu plus pour deviner, en ce jour, ce qu’il se tramait réellement dans le pays du matin calme. Casquette sur la tête, lunettes sombres cachant la moitié de mon visage, il était clair que pour ma survie, il vallait mieux ne pas être reconnaissable. Rester incognito était la première leçon que l’on m’avait apprise, des années en arrières. C’est ainsi donc que moi, le bras droit des terroristes, vaquais entre les passants, les bousculants pour la pluparts mais qu’importe, mordu par l’inquiétude que mon boss ne réponde à aucun de ses messages –ou t’as le syndrome de la maman poule, ou tu l’as pas-.

En pleine réflexion, le cerveau en ébullition quant à la possibilitée d’une embuscade tout comme la dernière fois, à notre arrivée sur le sol Coréen, je tire une énième taffe de ma malboro, la coinçant par la suite entre mes molaires lorsqu’enfin, mon regard se pose sur la large porte de l‘immeuble duquel, Tao avait installé son boule dans l’un des appartements. Plus par paranoïa que par simple sécurité, j’observe à la dérobée les quelques personnes se trouvant là, -certaines à me dévisager. Tch. Comme si elles n’avaient jamais vu un gars, le visage à moitié planqué qui regardait partout, humant la douce odeur d’un éventuel traquenard. Mnh. Okay, c’est pas forcément commun, enfaite.-, à la recherche d’un potentiel tueur à gage ou flic. M’enfin, arme à portée de main, il ne ferait pas long feu. Grimpant sur les marches quatre à quatre, je parvins en l’espace de quelques minutes devant la porte de son appartement, toquant bruyamment sur le bois qui nous séparé. « Oii ! Bouge ton boule et ouvre-moi ! Tu pourrais au moins daigner répondre aux messages que j’t’envoie !!! » Pour sûr que si j’étais sa mère, j’lui en collerais bien une en pleine poire.
Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 421
▼ Points : 3
▼ Age : 33
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Xiong Tao
METATRON
MessageSujet: Re: Parce que parfois, j'aurais bien envie de t'coller mon poing dans la gueule.....   Lun 1 Juin - 17:34


Parce que parfois, j'aurais bien envie de t'coller mon poing dans la gueule.

Il fait atrocement froid alors que dehors, le soleil illumine les rue. Néanmoins, même si celui semble offrir un bon temps au Séoulites, ceux-ci ne sont sûrement pas d'humeur à sourire. Sur ça, Tao a réussi son coup. Il a montré à tout le monde ce qu'est l'injustice, ce qu'il a toujours vécu depuis sa tendre enfance. Maintenant c'est aux autres de subir ce sentiment douloureux et énervant. Néanmoins, en ce moment le chinois est incapable de se réjouir de l'effet que ses attaques ont provoqué. En effet, Tao est cloué au lit depuis deux jours. Une forte fièvre l'a pris, tellement faiblard qu'il n'est même pas capable de bouger plus de cinquante mètres et malheureusement, la pharmacie est à 100 mètres. De plus, il est hors de question qu'il appelle un médecin. Personne homis Ryu, et désormais Ki Young, n'est autorisé à entrer dans son appartement. Ki young avait bien voulu l'aider mais monsieur, pris d'un élan de fierté a osé grogné qu'il s'en sortirait tout seul et qu'il n'avait pas besoin de nourrice. Ki Young a trouvé un travail de quelques jours, voilà pourquoi elle n'est pas là aujourd'hui, et tant mieux parce que vu l'état de Tao, il n'aurait pas été capable de la supporter une journée entière. Pendant ces deux jours, il n'a vérifié aucune fois son portable, ni allumé la télé, ni lu le journal, il se sentait vraiment à part du monde réel et ses seuls gestes ont été effectué pour aller pisser et se laver un petit peu.

Quelque chose perturbe le silence de l'appart', comme un bruit de coup puis soudainement une voix se fait connaître, faisant grogner le chef terroriste. Il la reconnaît bien cette voix, ce p'tit Ryu. Ce mec est un vrai pot de colle. Ca fait quoi s'il répond pas aux messages hein! Il est pas d'humeur là! Il veut dormir, et guérir et pécho Soo Mee pour la buter quoi! Il soupire, grogne, rale, se lève, traine des pieds, s'appuie sur les murs pour avancer et ouvre la porte d'entrée. De ce fait, il offre une belle tête bien pâle de mort vivant suant à son seul ami. « Voilà pourquoi! T'as pigé? » Il le laisse entrer, vérifiant bien qu'il ferme la porte à clé et va s'asseoir sur le canapé en s'enfouissant sous la couverture. « Soigne-moi vieux schnock et arrête de gueuler, j'ai mal au crâne. » Tao soupire avant d'observer son bras droit, sérieusement, il vient pas d'la Terre lui, il est pas normal. « J't'inviterai à bouffer un d'ces quatre, voilà. »








I rule my own world
And I shape it the way I want. All of you are fated to be my toys. My laws.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Parce que parfois, j'aurais bien envie de t'coller mon poing dans la gueule.....   Dim 2 Aoû - 15:18

Je continuais tant bien que mal à beugler comme un forcené contre le bois qui m’séparé de Tao, la mort dans l’âme qui lui soit arrivé un truc de grave, jusqu’à c’qu’enfin, il ouvrit la porte, apparaissent devant moi, pas très frais « Désolé de te dire ça comme ça, boss, mais t’as une sale gueule ». Je soupire, le regardant s’affaler sous sa couverture dans le canapé avant de lui donner une pichenette sur le nez « Et t’auras intérêt à m’offrir mieux qu’une pizza bon marché, vieux. ». Et, j’avoue que ça serait mentir si je lui disais que son état ne m’inquiétais pas, lui qui est, d’habitude, empli de cette prestance qui le caractérise tant. « Tu devrais avoir honte de même pas avoir pris la peine de m’appeler !  Ah, il est beau le boss avec sa morve au nez qui peut pas s’lever ! Si au moins, tu m’avais appelé, je serais venu, non d’un chien ! Mais faut TOUJOURS que tu veuille te démerder tout seul ! T’as d’la chance que je sois pas ta mère sinon tu t’serais pris une de ses déculottée, j’te raconte pas ! ». D’une traite, j’ai sorti cette tirade sans souffler une seconde. Sans doute que je suis devenu rouge écrevisse ou qu’encore, certains mots ont sautés mais, m’en fou.

Murmurant des menaces envers l’autre débile qui n’sait pas se soigner tout seul, je pars dans sa cuisine, faisant comme chez moi, pour lui préparer sa bouffe et y glisser deux ou trois aspirines. « Assis-toi et t’endors pas, j’t’apporte ta pâtée ». C’est tout comme une mère pour son fis malade que je lui apporte sa bouffe sur un plateau que je repose sur la table du salon, face au canapé dans lequel, il va finir par prendre racine « soupe à j’sais pas quoi, j’ai pas lu ce qu’il y avait sur la boite mais je suis sûr que ça serait bon pour ce que tu as ! ». M’asseyant sur le fauteuil, juste en face de lui, mon regard ne lâche pas ses gestes, le traquant –pour sûre que j’avais p’têtre l’air d’un psychopathe-, surveillant qu’il boive ce truc jusqu’à la dernière goutte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Parce que parfois, j'aurais bien envie de t'coller mon poing dans la gueule.....   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que parfois, j'aurais bien envie de t'coller mon poing dans la gueule.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce que nous le valons bien... ♥
» CADEAUX ► parce qu'on le vaut bien
» L'Oréal, parce que vous le valez bien [PV Jack]
» Je t'aurais bien amené des fleurs, mais il n'y avait plus d'orties chez le fleuristes (miniDB)
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: En ville ~ En guerre :: Gangnam :: Résidences :: Loft de Xiong Tao et de Cha Ki Young-