AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Listen and shut up - - Ji Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 63
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 13/05/2015
avatar
MessageSujet: Listen and shut up - - Ji Min   Dim 17 Mai - 17:58

C’était toujours un rituel de partir en mission. Il avait ses petites habitudes. Il avait toujours une arme de secours, à savoir un couteau papillon, dans la poche d’un jean. Il avait ses écouteurs toujours branchés à son téléphone pour écouter de la musique. Il n’avait pas besoin d’entendre les gens parler. Il n’avait pas besoin de ses oreilles pour la majorité des missions qu’il faisait. Cela lui permettait aussi d’être moins facilement suspecté. Il ressemblait à un simple gosse écoutant de la musique et errant dans une rue. Mais c’était tout autre. Ji Kwang avait tout autre chose à faire que trainer sans but dans un boulevard. Ji Kwang observait. Chaque visage, chaque expression, chaque lèvre et chaque mouvement. Un corps pouvait révéler tellement de choses. Angoisse, insouciance, colère, joie et bien d’autres choses. Ji Kwang avait toujours aimé observer les gens de loin. Il avait toujours une oreille qui trainait dans une conversation dans laquelle il ne participait pas. Il regardait toujours du coin de l’œil ce que les gens faisaient autours de lui. Ji Kwang était curieux. Et c’est sans doute sa réserve mêlée à sa curiosité qui ont donné les capacités à Ji Kwang à lire sur les lèvres. Ce n’est pas arrivé d’un coup. Mais quand il a compris qu’il arrivait facilement à distinguer des mots sur des lèvres, il s’en passionna et s’entraina. Un véritable petit autodidacte sur ce point là.

Aujourd’hui, il devait mettre ses talents à l’œuvre. Il n’était pas vraiment sûr qu’il allait vraiment servir. Il était là au cas où, en renfort, pour ne pas rater une occasion de récolter des informations qui valaient peut-être plus chères que sa propre vie. Il avait reçu son ordre de mission la veille et rien que de voir l’identité de la personne avec laquelle il était affilié pour la mission l’avait fait rire nerveusement : Kang Ji Min ou la boule insoutenable d’énergie. Ce n’était pas qu’il détestait Ji Min, il avait appris à l’apprécier avec le temps, même s’il ne le reconnaissait pas, mais il avait parfois du mal à gérer sa langue pendue qui savait exactement quoi dire pour rendre Ji Kwang fou. Et ça, c’était frustrant au possible. Parfois, il avait juste envie de scotcher la bouche de Ji Min,  de l’enfermer dans une salle de la brigade et partir seul. Les rêves font vivre. Mais si Ji Kwang était un brin honnête avec lui-même, il reconnaître qu’il avait appris à s’attacher à Ji Min. Chose qu’il regrettait de penser après avoir passer dix minutes avec le spécimen.

Mais voilà, aujourd’hui il avait pour mission de choper des informations sur un déplacement de cargaison de drogue. Et qui de mieux placer dans la matière que Ji Min ? Personne. Et ça, même Ji Kwang ne pouvait que le reconnaître. Ce n’était certainement pas Ji Kwang seul qui allait réussir à ramener quoi que ce soit. Déjà, il ne savait pas exactement où aller. Quelle rue, quelle zone du quartier ? Ce n’est pas qu’il ferait tâche mais un mec perdu qui cherche quelque chose, ça se remarque à des kilomètres et le but de la mission était de rester un brin secret. Mais Ji Kwang avait des doutes sur la capacité que Ji Min et lui avait de fermer leur gueule. Non parce que ces deux là ensembles, ce sont pires que deux commères assises à une table d’un café parlant de leur pire ennemie ! Ils pouvaient être scandaleux dans leur manière d’approcher une cible. En pleine mission, ils pouvaient se mettre à gueuler s’ils étaient en pleine chamaillerie. Mais c’est peut-être cette sorte d’authenticité qui leur a valu d’échapper aux yeux aguerris des guetteurs : avec leur tronche de gamins, ils ressemblent plus à deux ados se disputant leur prochain coup qu’autre chose.

Ji Kwang attendait donc l’arrivée, imminente, de son allier du jour. Les écouteurs dans les oreilles, il avait de la musique qu’il avait téléchargée la veille. Il observait les gens passer dans la rue assit sur une marché d’escalier d’un bâtiment derrière lui. Ça lui valait quelques regards d’être assit là à prendre le soleil mais il savait qu’il risquait de passer la journée sur ses pieds, alors il préférait être assit encore un peu. Pas qu’il était flémard, mais il préférait éviter d’avoir mal au jambe rapidement. Secouant légèrement les cheveux blonds sur sa tête, il observait la foule espérant voir Ji Min arriver. Encore un peu et il serait en retard et Ji Kwang déteste les retards. Peut-être que c’était un jeu de la part de Ji Min : le faire attendre le plus possible pour tester les limites de sa patience. Il fallait définitivement qu’il pense à un moyen de renvoyer la balle au petit monstre. Bien qu’il se doute que cela ne ferait que nourrir les flammes de leur foutue rivalité enfantine. Soyons honnête : Ji Kwang aimait se chamailler et faire des mini compétitions avec Ji Min. Le premier à ramener une info, celui qui chopera l’informations la plus utile, celui qui ne se fera pas choper, celui qui ne se prendre aucun cou, celui entrera quelque part sans se faire voir : il ne comptait plus les défis qu’ils s’étaient lancés.

Au fond, Ji Min c’était un mec bien. Un petit emmerdeur qui valait la peine d’être connu. Une petite fouine qui méritait qu’on s’arrête et qu’on apprenne à la connaître. C’est pour ça que même si Ji Kwang était au premier abord dégouté de devoir faire une mission ave Ji Min, il était en fait content. Il suffisait de regarder son visage et de s’attarder sur ses lèvres. Ji Kwang ne sourirait pas s’il n’était pas heureux de faire une mission avec Ji Min.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   Lun 1 Juin - 15:39


Listen and shut up.


Il faut se faire beau aujourd'hui, parce qu'aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres. Non, aujourd'hui c'est du lourd, une grosse mission, un déplacement de cargaison. Ji Min est tout fou, Ji Min stresse à fond, ses membres tremblent et son coeur joue avec ses nerfs. Il n'a pas encore trop l'habitude de ce genre de boulot. Lui avant, il ne faisait que vendre des cachets, de la poudre, du rêve, puis il offrait son corps au plus offrant. C'était simple, c'était simplement qu'avec sa vie qu'il jouait. Mais aujourd'hui ils sont deux. Il fait équipe avec Ji Kwang, cette énergumène qu'il apprécie énormément mais à qui il ne le montrera jamais. Parce que l'amour vache c'est toujours plus amusant que le monde des bisounours, soyons clairs.
Le jeune homme passe un bon bout de temps dans sa salle de bain, à se pomponner, à choisir la bonne tenue et à travailler sa cheveulure, à décorer son visage parce que son visage au naturel lui fait peur, parce qu'il se rappelle alors à quel point il ressemble à sa grand-mère, à quel point son père a détesté cela, à quel point on s'est moqué de lui et on lui en a fait baver. C'est quelque peu contradictoire, de se maquiller pour oublier qu'on ressemble à une fille, mais là au moins, il se dit que les gens penseront que c'est dû au maquillage justement, et non à sa réelle personne, à sa réelle figure.

Voilà, il va être en retard et au lieu de s'agacer, Ji Min rigole légèrement. Si cela était arrivé alors qu'il était en binôme avec l'un de ses supérieurs, le garçon se serait limite mis à pleurer tellement il aurait eu peur des représailles mais là non, il est simplement content de pouvoir emmerder un petit peu Ji Kwang, sachant que celui-ci n'apprécie que trop peu la non ponctualité. Le jeune homme à l'allure japonaise sort de chez lui en toute hâte - quand même voyons - et se rend alors au point de rendez-vous avec une dizaine de minutes en retard, tout sourire, tout penaud, les mains dans les poches, comme si de rien n'était alors qu'au loin, Ji Kwang attends les écouteurs aux oreilles, le regard d'un déterré sur le visage.

Espiègle, Ji Min continue d'avancer tout en articulant ses lèvres sans sortir un son afin que Ji Kwang lise sur ses lèvres: « On dirait que t'as pris cher hier, coquin ~ » Il rit légèrement avant de venir se poster devant lui. « Bon c'pas tout le mollusque, mais va falloir que tu te motives pour qu'on commence notre belle aventure! » Il lui ébouriffe les cheveux sans délicatesse aucune et commence à marcher dans une certaine direction afin de rejoindre un endroit discret. « Je suppose qu'ils vont se rejoindre pas loin d'ici, on pourra peut-être entendre, et si non, y assez de visibilité pour que tu puisses lire leurs lèvres


Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 63
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 13/05/2015
avatar
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   Sam 13 Juin - 12:06

Le petit monstre avait finit par être retard, au plus grand malheur de Ji Kwang. Il avait attendu. Pas aussi longtemps qu’il l’aurait imaginé, il fallait être honnête. Dix minutes de retard, c’est pas la mer à boire mais Ji Kwang n’est pas trop fan des retards. Surtout pas en mission. Dix minutes, ça représente une sacrée conversation avec beaucoup d’informations. Et tous les deux étaient payés à récolter des infos. Autant arriver les mains pleines plutôt que vides. Ji Kwang n’aimait pas recevoir les reproches de ses supérieurs parce qu’il ne ramenait pas ou pas assez d’informations. Cela lui arrivait rarement puisque Ji Kwang était un habitué des heures sup’ totalement inconnu de ses supérieurs. Il lui arrivait de trainer dans la rue pour chercher des informations sur son frère et d’en tomber sur d’autres. Alors il était plus habitué à faire de bons résultats, de manière involontaire, que des mauvais. Ji ne cherchait pas à obtenir plus de grades, il s’en foutait royalement. Mais il voulait absolument qu’on le laisse tranquille dans sa manière d’agir. En mission solo, c’est possible mais avec Ji Min : il ne pouvait même pas penser à faire une mission à sa manière.

Il le vit alors arriver de lui. Son allure limite d’adolescent et son visage parfaitement pomponné : tout s’expliquait. Le petit monstre avait passé plus de temps dans la salle de bain à se préparer qu’à venir ici. Ji Kwang soupira en secouant légèrement la tête. Il aurait dû s’y attendre et il ne devrait même pas être surpris. Il vit alors les lèvres de son allier bouger et il compris. Pris cher ? Il avait passé une nuit pourrie : Morphée ne l’avait définitivement pas pris dans ses bras. Lui s’était levé pour être à l’heure d’ailleurs. Mollusque ? C’est une blague n’est-ce pas ? C’est bien Ji Min qui vient de traiter Ji Kwang de mollusque ? Il va prendre cher…

« Tu peux parler Ji Min, c’est pas moi qui ait passé une heure devant mon miroir et cinq minutes dans le bus avant de venir ici. Et pour ta gouverne : j’ai pas bien dormi hier, donc ne commence pas. »

De mauvaise humeur ? Oui et non. C’était bien le problème de toutes les missions avec Ji Min. Ji Kwang était pris dans une véritable montagne russe d’émotion. Passant de la joie à la colère à la frustration et à la compassion. C’était bien Ji Min tout craché : vous faire ressentir n’importe quel sentiment en l’espace de quelques minutes. C’était un véritable mixeur d’émotions. Et il venait encore de le faire brillamment. Après la minute légèreté et un ébouriffement de cheveux, il enchainait avec plus de sérieux sur la mission. Ils étaient à présent dans coin discret. Comme l’indiqua Ji Min, le groupe ne tarda pas à arriver pas très loin. Ils semblaient attendre. Un autre groupe peut-être. Un signal. Ou autre. Mais aucun des mecs présents ne semblaient prêts ouvrir leur bouche.

« Ils sont un peu silencieux tu trouves pas ? »


Et ça, Ji Kwang n’aimait pas. Le silence c’était toujours révélateur d’une mauvaise situation à venir. Le groupe était soit tendue soit naturellement silencieux mais Ji Kwang avait du mal à croire à la deuxième option. Il posa un regard inquiet sur le visage de Ji Min à la recherche d’informations qu’il pourrait avoir et que lui n’avait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   Mar 16 Juin - 15:06


Listen and shut up.


Ouh! Ji Kwang a l'air d'assez mauvais poil. Mais ça n'empêchera pas Ji Min de l'embêter. Plus une personne est grognonne, plus elle est facile à rendre folle. A la remarque du coréen, le jeune brigadier se met à pouffer de rire avant de répondre dans un ton totalement désinvolte et hautain. « Tu l'as pas fait mais t'aurais dû! » Il s'approche de lui et lui pince gentiment la joue. « T'aurais aussi dû dormir avec moi, t'aurais eu une belle nuit, je te le garantie. » Voir la bouille renfrognée de Ji Kwang amusait beaucoup Ji Min. Y a pas à dire, la JiJiteam est un duo on ne peut plus inconcevable et pourtant, elle fonctionne bien.

Une fois cette petite dispute de routine terminée, les voilà déjà sur le terrain qui attendent que quelque chose se produise. Ji Kwang n'a pas tord, les mecs sont trop silencieux pour que ce soir normal. Surtout que Ji Min a déjà croisé quelques uns d'entre eux et qu'ils avaient plutôt le tempérament de joyeux lurons. Cette mission doit réellement les rendre nerveux. Quelque chose cloche, tous se regardent d'un air suspicieux. « Ils doivent penser qu'il y a une taupe, ils se doute qu'on est au courant pour le déplacement. ». Et Ji Min n'a finalement pas tord lorsque l'un des mecs commence à parler de certaines rumeurs qui disent qu'ils ont été balancé. « S'ils changent leur plan, on est dans la merde Ji Kwang. »


Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 63
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 13/05/2015
avatar
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   Dim 21 Juin - 19:57


D’un œil il observait les personnes à quelques mètres d’eux et de l’autre il écoutait Ji Min. C’est vrai que ce matin, Ji Kwang n’avait pas passé des heures devant le miroir. Non, pour dire vrai, il avait passé dix petites minutes tout au plus. Le temps de s’arranger les cheveux, de se rincer rapidement et de s’arranger les cheveux pour qu’il ne ressemble pas à un oursin. Quand Ji Min lui dit que passer la nuit avec lui aurait permis un meilleur sommeil, il tourna légèrement son regard vers son collègue d’un air mauvais. C’était sans doute la meilleure de la journée celle-là ! Mais c’était égal à Ji Min. Son visage pouvait bien afficher un air blasé : à l’intérieur il rigolait. Il avait l’habitude des petites insinuations de Ji Min et bien qu’il s’en offusquait, il s’en amusait également. C’était le rituel par lequel il devait passer à chaque fois qu’il était en mission avec lui.

« Merci pour le conseil Ji, mais je passe. »

Ji Kwang reposa son regard sur le groupe pas très loin et il observait les mouvements de leur corps. Certains se tenaient nerveusement les mains, d’autres jetés des regards un peu partout autour d’eux et d’autres n’arrêtaient pas de regarder leurs montres. Ça ne sentait vraiment pas bon. Il n’avait aucune idée de ce qu’il était en train de ce passer mais ce n’était pas une attitude normale. Il écouta Ji Min et fronça des yeux. S’ils étaient au courant d’une fuite, c’était vraiment mauvais signe pour Ji Min et lui. Mais ils ne pouvaient pas vraiment reculer. Rien n’était vraiment sûr. Et rentrer les mains vides : c’était bien une chose que Ji Kwang détestait. Heureusement pour eux, entre la gueule de Ji Kwang et la bouille de Ji Min : ils ressemblaient plus à des lycéens cherchant les ennuis qu’à des gens de la brigade. Mais, ça ne les protègerait pas éternellement. En cas de fuite confirmée, s’ils le découvrent, les poursuivent et les chopent : Ji Kwang ne donnait pas cher de leur peau. Et Ji Min non plus en vu de ce qu’il venait de dire.

« Peut-être qu’il y a juste un problème de retard. On peut pas partir juste parce qu’on pense qu’ils ont compris qu’il y a eu une fuite de leur côté… »

Ji Kwang avait un égo assez imposant quand ça venait à la récolte d’informations. Bien sûr qu’il lui arrivait de rentrer bredouille. Mais c’était souvent parce qu’il l’avait décidé. Parce que les informations qu’il avait trouvées n’avaient rien à voir avec son enquête mais plus avec son frère. Dans sa petite tête, c’était totalement différent. Il croisa les bras un instant, en réfléchissant à la situation. Pour l’instant, personne ne leur portait attention. Personne ne les avait remarqué. Ils pouvaient encore rester un moment pour voir comment tournerait la situation. En priant que pour le déplacement de cargaison ne se change pas en règlement de compte. Parce que là : c’était la mort assurée pour tout témoin et donc pour eux. Et Ji Kwang tenait suffisamment  Ji Min pour lui éviter la case cimetière.

« Le contact n’a rien dit ? On peut rester encore un peu et voir comment la situation évolue. Si ça devient trop dangereux, on dégage. On est là pour choper des infos pas pour se battre. »

Puis, Ji Kwang tourna un petit air amusé vers Ji Min.

« Ni que ton visage ne soit égratigné… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   Jeu 9 Juil - 14:33


Listen and shut up.


Jimin commence à stresser et ça n'est pourtant pas à son habitude. C'est parce qu'il observe celui qu'il connaît, celui qui d'habitude, semble toujours ailleurs, avec ses airs à la Bob Marley bridé, ce dernier semble trop tendu pour que rien ne cloche. Ji Min le connaît plutôt bien, et c'est pour cela qu'il sait la situation mal en point. « On peut pas partir en effet, mais faut vraiment pas qu'on se fasse choper, ils me connaissent... » Oui, le p'tiot craint pour sa vie, mais surtout pour celle de son collègue. Il sait les dealer vraiment peu tendre avec tout ce qui tient des forces de l'ordre. L'efféminé pourrait toujours faire genre d'avoir été contraint par le brigadier - vu qu'il est en quelque sorte un espion infiltré - ou alors qu'il passait par là mais il faudrait alors qu'il ne soit pas vu en compagnie de Ji Kwang.
C'est la première fois depuis que Ji Min a commencé ce métier de Brigadier qu'il se trouve confronté à ce genre de situation et à vrai dire, il ne sait pas encore vraiment agir. A vrai dire, sur le coup, il pense qu'il aurait dû être mis en binôme avec quelqu'un de plus expérimenté, à moins que Ji Kwang, lui, sache ce qu'ils doivent faire. C'est ainsi que l'efféminé observe son binôme avec insistance, essayant de déceler une forme d'assurance, quelque chose de rassurant. « Non, rien du tout... » La remarque du jeune homme fait sourire celui qui ressemble à un Japonais. Ce dernier offre un joli clin d'oeil au coréen et répond, dans un ton espiègle « Tellement mignon d'y penser~. » Soudainement, un homme arrive, plutôt imposant, costard cravata, le total look men in black, lunettes de soleil incluses. Ji Min se souvient de lui, un des sous-fifres de son ancien mec, loyal, respecté et surtout craint. « Ce mec est un taré, quand on lui désobéit, ça fait mal... » L'homme semble donner des ordres aux autres qui se mettent directement en mouvement. « Il a dit quoi? » demande Ji Min à son acolyte. Soudainement, l'homme regarde vers leur direction. Le coeur de Ji Min saute un battement tandis qu'il se cache lui, et Ji Kwang par la même, comme il peut. Ce mec est vraiment effrayant.



Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 63
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 13/05/2015
avatar
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   Sam 25 Juil - 1:22


La situation était tendue et assez inquiétante. Ji Kwant n’avait pas besoin d’entendre la voix de Ji Min pour le comprendre. Il suffisait de le regarder quelques minutes pour comprendre qu’il n’allait pas parfaitement bien. Et pour cause, comme il venait si bien de le dire, les hommes pas si loin d’eux le connaissaient. Et s’ils venaient à apprendre que Ji Min s’amusait à jouer deux casquettes, il finirait certainement six pieds sous terre. Mais Ji Kwang n’avait pas comme plan la mort du petit. Pas pour tout de suite ni pour plus tard. Il comptait bien faire encore quelques petites missions avec lui. Bien qu’à chaque fois qu’il apprend qu’il a des missions avec Ji Min il fasse une mine boudeuse et agacé, le petit blond est, au fond de lui, assez satisfait du choix qui lui est imposée. Mais ça, il est bien trop fier pour l’avouer. Mais tout de suite, le plus gros de leur problème était l’absence de tout changement dans les groupes en face d’eux. C’était inquiétant. Généralement, c’était le genre d’échange plutôt bien organisé et millimétré à la minute près. Pas pour cette fois il semblerait. C’est alors qu’un homme arriva, tout vêtu de noir et au visage pas très sympathique. Ji Min sembla le reconnaître aussitôt et il confirma les penser de Ji Kwang quand il lui expliqua que le mec n’avait pas l’air tendre.

« C’est bon de savoir que c’est pas le genre de mec à avoir comme ennemis. »

En gros, il valait mieux éviter la boule de muscle devant eux et rester encore discret durant tout le long de l’échange. Et l’homme parla. Vite. Si vite que Ji Kwang eut du mal à tout comprendre. Il se rapprocha lentement, dans un espoir d’avoir une meilleure vue et d’observer un peu mieux le reste des hommes. L’homme semblait irrité, il gesticulait un peu trop, à l’ouverture de sa bouche, il semblait monter la voix. Il était clairement menaçant. Ji Kwang distingua quelques mots, mots qui lui permettaient de faire une phrase, phrase qui lui permettait de lui expliquer la situation. Il fut distrait un instant par la voix de Ji Min qui lui demandait ce que l’homme avait dit.

« Un changement de plan. Le vendeur n’a pas apporté la marchandise. Il n’a pas dit pourquoi. Peut-être qu’il- »

Mais Ji Kwang s’arrêta net. Il n’avait pas besoin d’attendre que l’homme mette des mots sur le pourquoi de l’arrêt imprévu de la transaction : il suffisait de voir son changement de comportement. Il s’était arrêté de parler mais maintenant il les fixait tous les deux. Ji Kwang recula rapidement sans lâcher l’homme du regard et attrapa l’épaule de Ji Min.

« Merde. Il faut pas rester là. Si on arrive à les semer tant mieux, en attendant si tu as une idée pour expliquer notre présence je suis preneur. »

Ji Kwang aurait pu trouver des idées, mais l’homme connaissait Ji Min et pas lui. Il pourrait inventer une idée qui ne correspondrait pas du tout au comportement et aux habitudes de son allier du jour et les discréditer aux yeux de l’homme. Non, il fallait quelque chose de possible, d’honnête, qui pourrait pousser l’homme à les croire. Mais en attendant, la fuite semblait être la meilleure des options. Ji Kwang tira Ji Min jusqu’à l’arrière d’un camion. Assez grand pour les cacher mais pas pour longtemps. Il se retourna et se mit à regarder le système d’ouverture de la porte du camion. Avec un peu de chance, s’ils arrivaient à l’ouvrir, ils pourraient se cacher à l’intérieur. Mais, le temps leur manquait et Ji pouvait déjà entendre les bruits de pas résonnant sur le béton.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   Mar 4 Aoû - 15:14


Listen and shut up.

Le brigadier observe encore et encore, sans jamais relâcher la pression. Son cœur bat la chamade et son corps tremblerait presque seulement, il se contrôle, comme il le peut cela dit. La présence de l'homme en noir ne prédit pas une suite heureuse pour le binôme. S'il est là, c'est qu'il se doute de quelque chose. Du plus loin qu'il se souvienne, Jimin ne l'a quasiment jamais vu sur le terrain, seulement quand l'heure était grave. Autrement, il restait au qg, plus particulièrement dans les salles arrières pour s'occuper des mauvais gars... La peur le prend. Sa vie, limite il s'en fout mais ça n'est pas le cas de celle de son coéquipier, il n'a rien fait lui, de mal. La réplique de Ji Kwang le sort de sa rêverie cauchemardesque et son visage se tourne vers le blondinet. « En effet. Cela dit, je crois que y a pas d'autres options, ce mec a aucun ami. » Par la suite, le coréen aux allures de japonais contemple avec attention le visage concentré de Ji Kwang, qui lui-même observe le nouvel arrivant. Puis il l'écoute, attentivement. Ça ça craint, l'homme en noir, vaut mieux vraiment pas croiser sa route parce que sa mauvaise humeur se fera vraiment sentir sur le binôme, physiquement, douloureusement.

Puis le cœur s'arrête de battre un instant alors que l'ennemi les surprend entrain de l'observer. Alors que Ji Kwang ne réagit plus, Jimin le cache un instant. La panique le prend un instant mais il se doit de rester calme, pour leur survie. C'est là que son binôme lui demande d'inventer une histoire. Bonne idée ! Seulement, c'est le vide en ce moment même dans l'esprit de Jimin. Que faire ? Quoi faire ? Comment éviter la mort ? Tout ça obstrue le flot de penser du Kang, la panique, il a du mal à la calmer. Il se laisse traîner, ses jambes courent automatiquement alors que le cerveau est en état de perdition. Alors pendant qu'ils tentent d'ouvrir les portes du camion, Jimin soupire : « Ji Kwang, si jamais on venait à être pris, je ferai en sorte que tu te sauves, je peux toujours broder pour moi, pour toi, j'ai moins d'idée. Si jamais j'venais à crever. Dans mon appart, dans ma chambre, y a une planche qui peut s'enlever, en dessous, j'ai réuni des infos, prends-les avant les agents, j'veux pas les donner à n'importe qui. » C'est peine perdue, les portes ne s'ouvrent pas, pas assez de force. Soudainement, ça fait tilte dans la tête de l'efféminé. « Une prise de sang ! J'ai fais une prise de sang ! » Si cela ne veut rien dire sur le coup, Jimin vient de tout projeter dans sa tête. Les hommes arrivent, menaçants à souhait, le brigadier se poste devant son collègue tandis que le chef craque sa nuque. Il n'a néanmoins pas le temps d'ouvrir sa bouche que Jimin commence un jeu théâtral, le voilà drogué, en manque. « Jun Ho Dong-sshi, ça fait si longtemps ! Vous vous demandez ce qu'on fait là n'est-ce pas ? A vrai dire... j'ai un peu honte... » Il fait mine d'hésiter avant de baisser la tête et de remonter la manche de son haut pour montrer un petit trou dans son bras – causé par la seringue qui lui a prélevé son sang. « J'ai... j'ai commencé l'héroïne, son départ, à vous savez qui........ J'voulais qu'il paye, qu'il voit qu'il m'a détruit alors ouais, j'me suis piqué... » continue-t-il en s'énervant un peu. Il s'avance vers lui et se mord la lèvre, l'air honteux. « J'en veux encore, pour l'instant ça va, mais.... je ressens ça de plus en plus fort. » Il lève son regard vers le chef qui lui, a toujours l'air si froid. « Alors j'suis venu avec mon pote, pour trouver un dealer, mais pas moyen, alors j'ai continué à avancer, jusqu'à tomber sur votre regroupement... Du coup, j'crois que vous vous méprenez sur la raison de notre venue... Mais au départ on était juste venu chercher d'quoi nous faire... » Discours terminé, Jimin se recule, toujours devant Ji Kwang pour le protéger. Attendre la sentence, c'est tout ce qu'ils peuvent faire désormais.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Listen and shut up - - Ji Min   

Revenir en haut Aller en bas
 

Listen and shut up - - Ji Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. [Pavillon Woods] Listen to me when I say...
» Shut up and drive — LIBRE
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Shut up and take my money! [with Onyx and Cloud]
» and he said “listen, listen, i’m not afraid to go if it’s with you, i was born to live for you”, 04.03 - 03:11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: Corbeille :: Sujets abandonnés-