AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ivre et sobre: même combat. Kiki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 421
▼ Points : 3
▼ Age : 33
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Xiong Tao
METATRON
MessageSujet: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   Dim 19 Avr - 0:20


Ivre et sobre: même combat.

C'est fatigué, las, lessivé que Tao prend ses clés de voiture pour se rendre chez lui afin de se reposer un peu. Diriger une organisation de vilain méchant n'est pas une mince affaire, ça n'est pas facile et malgré tout cela, le chinois se doit de garder la face devant ses sous-fifres, qu'importe le niveau de fatigue qu'il subit. Le trajet est long parce qu'il a eu la mauvaise idée de rentrer à l'heure de pointe et les bouchons se forment rapidement pour se dénouer très lentement.

Il arrive enfin devant sa demeure, un léger sourire aux lèvres, il se demande bien ce que sa récente colocataire a bien pu préparer à manger. Il entre dans la bâtisse mais ça n'est pas une agréable surprise qui l'attend. Une odeur acide, celle de l'alcool envahit ses narines et après observation minutieuse, aucun repas ne l'attend sur la table à manger. Grognons il s'avance vers l'endroit d'où provient un brouhaha haineux et pompette ampli de raleries sur tout et n'importe quoi. C'est Ki Young, avachie sur le canapé du salon, bouteille à moitié remplie en main qui commente hargneusement les infos à la télé puis qui change de sujet mais gardant le même ton polémique. Plusieurs bouteilles se battent pour une place sur le sol, celle-ci complètement vidées de leur liquide. Il l'écoute pendant une ou deux minutes avant de s'agacer. « Ça t'arrive de respirer quelque fois? Met là en sourdine un peu là, juste trois secondes au moins! » L'effet de surprise rend la pièce silencieuse pendant quelques instants pour le plus grand bonheur du terroriste. Il s'assoit à ses côtés et l'observe, elle a l'air mal en point, pâle comme un fantôme et les yeux embrouillés. « Pourquoi tu râles?»





I rule my own world
And I shape it the way I want. All of you are fated to be my toys. My laws.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 20
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 11/04/2015
avatar
MessageSujet: Re: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   Lun 20 Avr - 0:11


Ivre et sobre: même combat.

La jeune femme claqua violemment la porte d'entrée derrière elle, jetant son sac sur le côté. Elle était furieuse, agacée, déçue, révoltée. Toussant, elle dû se retenir à un meuble pour ne pas tomber à cause des quintes de toux. Encore un emploi qui lui échappait à cause d'un employeur sans aucune compassion. Et surtout elle commençait à être malade alors qu'elle prenait toutes les précautions pour ne pas l'être, c'était vraiment injuste. Récupérant des bouteilles de soju dans le frigo, elle s'affala dans le canapé et alluma la télévision avant d'ouvrir la première bouteille. Et au fil et à mesure qu'elle regardait la télé, commentant, l'alcool coulait à flots dans son gosier. Pourtant elle savait que ce n'était pas une bonne chose vu sa maladie, mais de toute façon, à quoi bon hein ? Son regard dériva sur la télé, ah encore cette foutue guerre. Toujours le même sujet sur les lèvres depuis ces derniers mois. Mais qu'est-ce qu'elle en avait à faire ? Elle s'en fichait bien, qu'ils se sortent de leur misère tout seul, eux qui n'avait jamais rien fait pour elle ! Ki Young avait d'autres choses à penser que ce qui se passait dans ce pays, comment allait-elle payer ce rendez-vous chez un médecin ? Afin d'éviter une endocardite infectieuse, il ne fallait surtout pas qu'elle en choppe une de nouveau, pas maintenant, elle n'avait pas l'argent et plus de travail.

Plongée dans ses commentaires révoltées et haineux à propos des informations, elle finit par parler à haute voix, sans se préoccuper de ce qui l'entourait, toujours avec une bouteille d'alcool à la main. La jeune femme sursauta en entendant une voix masculine s'élever, lui ordonnant de se taire. Tournant la tête, un peu trop rapidement vu sa condition, elle posa les yeux sur Ying Jie qui était rentré depuis … elle ne savait pas vraiment depuis quand il était là. Le fixant, elle finit par détourner le regard, reprenant une gorgée de sa bouteille. « J'me tais si j'veux. J'ai plein de trucs à dire, à ce pays de merde là. Tous des hypocrites, des égoïstes. » ragea-t-elle entre ses dents avant de finir le fond de la bouteille et de la poser violemment sur le sol. Alors qu'il s'enquit de savoir pourquoi elle râlait, la jeune femme soupira et s'enfonça dans le canapé, les bras croisés. « Pourquoi je râle ? Y a tellement de raisons. » siffla-t-elle, énervée. Son regard dévia à la télé où ils montraient des images des derniers attentats terroristes qui se sont déroulés il y a peu. « Ils sont en pleine guerre et ils pensent que toute la population est prête à les aider, alors qu'ils ne sont jamais là pour eux en cas de besoin. Bande de cons. » cracha-t-elle de nouveau avant d'avoir une violente quinte de toux. Même si elle avait été en bonne santé, jamais elle n'aiderait ces hypocrites. Personne n'avait été là pour sa famille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 421
▼ Points : 3
▼ Age : 33
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Xiong Tao
METATRON
MessageSujet: Re: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   Lun 1 Juin - 17:36


Ivre et sobre: même combat.

Assis à ses côtés, Tao ne put que contempler avec à la fois plaisir et peine l'expression faciale de Ki Young, celui d'être injustement traitée, celui qu'il a toujours, lui aussi, ressenti. Voilà pourquoi il l'a prise sous son aile, qu'il l'a amenée chez lui, chez lui le grand terroriste, le grand manitou de la guerre qui se déroule en ce moment. Mais peut-on réellement appeler ceci une guerre? C'est la définition du gouvernement qui a voulu nommé ceci comme tel. Tao, lui, voit tout cela comme une révolution, comme un tournant dans l'Histoire coréenne, et bientôt, qui sait, mondiale. C'est drôle de voir un si fort contraste en Ki Young. Elle qui est une femme, pâle, pouponne, très mignonne et belle à en crever les yeux d'un aveugle, elle qui crache à la gueule du monde, qui laisse sortir des bassesses d'entre ses lèvres, elle dont le regard est plus meurtrier qu'une lame aiguisée. Tao aime voir cela en elle mais d'un autre côté, il ne désire pas qu'elle rejoigne ses rangs. Pourquoi? Alors qu'il fait tout pour que Kaena soutienne son camp? Pourquoi pas Ki Young? Il ne sait pas, et plus il cherche, plus il s'en retrouve agacé. Il a beau la fixer gentiment, au bout d'un moment le flot de paroles de la demoiselle inonde le chinois au point de l'énerver et le fait donc réagir, ce à quoi mademoiselle pas contente répond. En l'écoutant parler, Tao se dit pourtant qu'elle ferait une bonne terroriste, que la haine qu'elle entretient envers son pays est bien plus remarquable que celle qu'entretiennent certains de ses sous-fifres, sous-fifres auxquels il ne fait absolument pas confiance à l'exception de Ryu. Ki Young se met à tousser et le trentenaire commence à s'inquiéter sérieusement. Cela fait quelques fois maintenant, même trop de fois, qu'il la voit tousser de la sorte et elle ne daigne pas lui dire un mot sur le pourquoi du comment. Il a la ferme intuition qu'il se passe quelque chose de mauvais pour elle et ce sentiment constant d'inquiétude envers elle, si nouveau pour lui, le perturbe, le déroute. « Évite de crier ça dans la rue, on pourrait te prendre pour une terroriste.» Dit-il tout en massant délicatement, voire maladroitement le dos de la demoiselle pour "calmer sa toux".« T'as choppé la crève? »





I rule my own world
And I shape it the way I want. All of you are fated to be my toys. My laws.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 20
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 11/04/2015
avatar
MessageSujet: Re: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   Jeu 23 Juil - 0:40


Ivre et sobre: même combat.

La jeune femme était d'une humeur épouvantable, énervée, déçue par le monde qui l'entourait. Et allumer la télé n'était qu'une nouvelle façon de déverser sa haine, sa colère, tout en buvant du soju sans se préoccuper de la quantité ingérée. Elle n'en avait même pas entendu le retour de Ying Jie qui venait de râler sur le bruit qu'elle pouvait faire. Pourtant elle en avait encore des choses à dire sur son pays, son gouvernement, cette foutue guerre. Ki Young n'avait pas la langue dans sa poche, jamais elle ne se retenait de dire ce qu'elle pensait de tout ça. Pourquoi le ferait-elle ? La liberté d'expression était encore un droit n'est-ce pas ? Personne ne l'empecherait de se taire, qu'importe ce que les gens pensent d'elle à cause de ça. La jeune femme finit une bouteille de soju et la posa au sol avant de commenter de nouveau une nouvelle à la télé d'une façon virulente. Une quinte de toux l'obligea à s'interrompre. Encore une nouvelle injustice à ses yeux. Elle qui faisait attention à ne pas tomber malade, elle qui avait besoin de travailler, de gagner de l'argent, tenter de mettre de côté pour un jour pouvoir retrouver sa mère peut-être, il avait fallu que ses infections lui tombent dessus à elle. C'était vraiment d'une profonde injustice à ses yeux. La voix de l'homme lui fit tourner la tête vers lui, se détournant des informations. Un sourire étira ses lèvres en l'entendant et elle haussa les épaules. "C'est bien ma dernière préoccupation, je m'en fiche complètement de ce que les gens peuvent penser. Et puis on a encore le droit de penser et de s'exprimer librement non ? Ce n'est pas encore interdit. Je ne vais pas me gêner pour dire ce que je pense. Si j'accorde bien un mérite aux terroristes c'est de s'opposer à la politique actuelle et de défendre leur propre opinion ...pas de la meilleure des manières c'est vrai, mais bon...." Une nouvelle quinte de toux l'arrêta, un peu plus longue que la précédente. Ki Young le laissa faire quand il tenta de lui masser le dos pour calmer sa toux. Bien entendu il la questionna à ce propos. Elle savait qu'il allait finir par s'interroger, elle lui avait caché son aptitude à se chopper des endocardites infectieuses. Une aptitude bien peu envieuse, surtout vu son porte-monnaie peu rempli. Elle haussa de nouveau les épaules, tentant d'adopter un ton léger. Elle ne voulait pas de pitié, pas plus qu'il n'en avait sans doute pour l'héberger chez lui, même si elle était aussi devenue sa femme de ménage. "Sans doute, un simple rhume je pense. J'étais toujours dans les courants d'air à mon tra... enfin mon ancien boulot." Oui maintenant elle n'était plus qu'une ex-employée. "Rien de bien grave, ne t'inquiète pas." Néanmoins elle eut une autre quinte de toux, encore un peu plus violente à la fin de ses mots. La jeune femme finit par se redresser pour aller chercher une bouteille d'eau dans la cuisine, évitant d'avoir à le regarder droit dans les yeux. Elle ne savait pas si elle était crédible ou non.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 421
▼ Points : 3
▼ Age : 33
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Xiong Tao
METATRON
MessageSujet: Re: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   Ven 24 Juil - 17:11


Ivre et sobre: même combat.

Kiyoung est surprenante. Tao considère cette femme comme une personne courageuse et intelligente. Beaucoup de gens ont peur en ce moment, de dire ce qu'ils pensent, de dire que les terroristes ont raison, ils ne veulent pas être considérés comme eux. Ils craignent de se faire interpeller par la brigade. Néanmoins, le fait que Kiyoung ne cache pas son avis inquiète un peu Tao. « Tu devrais quand même faire attention. Avec toutes les tensions en ce moment, la brigade pourrait croire un lien avec les terroristes et t'interroger.»  Alors oui, ça peut sembler partir d'une bonne intention de la part du chinois, et ça l'est en partie mais il va plus loin dans son raisonnement lui. En effet, si elle se fait interroger, qu'elle parle de ce fameux YingJie, qu'ils enquêtent sur lui, qu'il trouve la véritable identité de ce mec, Tao pourrait être fichu. Encore une fois, la demoiselle se met à tousser. Le chinois se sent inutile, sa main sur le dos de la brune n'irait pas la guérir. Les propos de la demoiselle le déconcertent et l'énervent. « Tu t'es encore faite virée? » demande-t-il sur un ton sec. Il n'a pu s'en empêcher et malgré ce que l'on peut croire, ça n'est pas à elle qu'il en veut. Tao ne comprends pas pourquoi personne ne la garde, si c'est parce qu'elle est souvent malade, il trouve ça totalement injuste et cela le révolte. Personne ne mérite ça, il irait bien démolir la boîte qui a viré cette demoiselle. « Quelle bande d'enfoirés...»  Le brun se dresse sur ses pattes à son tour et suit la demoiselle dans la cuisine. Il la laisse d'abord boire avant de s'adosser contre le frigo et de croiser les bras. « Un rhume pour de vrai? Ou quelque chose que tu me caches?» Il reste suspicieux, c'est pas normal qu'elle tousse autant, depuis pas mal de temps elle essaie de lui cacher quelque chose, ça l'agace.






I rule my own world
And I shape it the way I want. All of you are fated to be my toys. My laws.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 20
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 11/04/2015
avatar
MessageSujet: Re: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   Lun 14 Sep - 23:47


Ivre et sobre: même combat.

Débattre sur les sujets d’actualités tout en étant ivre, tout un concept. Concept que Kiyoung maitrisait parfaitement. Ses propos restaient cohérents, même si la colère s’exprimait plus fortement. Mais à vrai dire c’était souvent de la colère, de l’indignation qui sortait des lèvres de la jeune femme. Prêtant néanmoins attention aux paroles de Ying Jie à propos de la brigade et de ses propos mal interprétés, elle grogna pour première réponse. Elle s’en fichait bien, elle n’avait rien à se reprocher de base. « Si la brigade se met à arrêter une personne comme moi c’est qu’elle fait bien mal son travail et qu’elle n’a aucune piste. C’est bien dommage pour eux. » souffla-t-elle, guettant la nouvelle quinte de toux qui la mettrait à mal. Mentionnant dans la discussion le fait qu’elle venait – encore – de se faire virer de son travail, l’homme à ses côtés réagit rapidement et peu aimable. Quoi, il allait le lui reprocher ? « Ce n’est pas ma faute si je tombe facilement malade … Ils ne veulent rien entendre de mes explications à chaque fois. » répliqua-t-elle, d’un ton finalement las. Elle était lasse de tout ça, de toute cette indifférence et de cette non-compréhension. Ce n’était pas de la compassion qu’elle demandait, non elle voulait juste qu’on l’écoute jusqu’au bout et qu’on comprenne à quel point c’était dur pour elle, même si elle était pleine de bonne volonté. La suite des paroles de Ying Jie lui fit pourtant comprendre qu’il était plutôt colère contre ses ex-employeurs qui les avaient tous virés un par un. Ça lui réchauffait un peu le cœur. Enfin l’alcool lui réchauffait actuellement le cœur. Se levant pour aller dans la cuisine après une tentative d’étouffer le sujet de ses toux, elle récupéra une bouteille d’eau. Elle but plusieurs gorgées d’eau, repoussant le moment où elle devrait lui faire face de nouveau. Elle sentait son regard inquisiteur sur elle. Reposant la bouteille, elle le fixa droit dans les yeux. Fallait-il être sincère ou non ? Après tout il l’hébergeait sous son toit, sans obligation, elle n’avait qu’à faire le ménage et la cuisine, ce n’était pas bien compliqué. Il était vraiment gentil avec elle. Soupirant bruyamment, le regard fixé sur la bouteille d’eau, elle hésita deux secondes avant de se lancer. Autant être directe, ça ira plus vite. « J’ai un souffle au cœur et je tombe très souvent malade. Et comme je ne peux pas me soigner, j’attrape régulièrement des endocardites infectieuses. Que je ne peux pas soigner aussi d’ailleurs. » Voilà, au moins il savait tout. Elle ne voulait pas voir cette pitié dans ces yeux, cette pitié qu’elle voyait à chaque fois qu’elle allait à l’hôpital. Quand elle ne pouvait pas payer les opérations. Qu’elle devait se tuer à la tâcher, se rendre encore plus malade pour pouvoir les payer deux mois plus tard. La vie n’était faite que pour les privilégiés malheureusement. « Ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air. » tenta-t-elle pour éviter toute forme de pitié. Peut-être ne savait-il même pas ce que c’était. « Il faut juste que je me repose et qui sait, ça restera juste un rhume. » Ou peut-être que ce n’était déjà plus un simple rhume. Comment pourrait-elle le savoir, elle n’avait pas d’argent pour une consultation pour le moment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 421
▼ Points : 3
▼ Age : 33
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Xiong Tao
METATRON
MessageSujet: Re: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   Dim 27 Sep - 14:46


Ivre et sobre: même combat.



Tao reste pantois un instant, quelque peu déconcerté par les propos de la belle brune, auxquels, normalement, il devrait être habitué, depuis le temps. Mais – et cela est inquiétant – il aime à être surpris de la sorte par des choses qui paraissent pourtant portant de l'habitude, ces choses qui paraissent anodines. « Si tu savais... » Répond-il, dans sa barbe tout bas, pour lui-même. Le reproche que Tao a fait plus tôt envers les employeurs de Ki Young – enfin les ex employeurs – semble la vexer, néanmoins, le chinois peut le comprendre.

La suivre dans la cuisine n'a peut-être pas été une bonne idée, Tao savait qu'elle lui cachait quelque chose, mais il ne s'imaginait pas que c'était de cet ordre là. Il le pense bien, qu'elle ne souhaite pas voir en lui de la pitié mais ça n'est pas ça, à ce moment-même, c'est plutôt un énorme sentiment d'injustice, cette notion qu'il hait par dessus tout. Pourquoi elle ? Pourquoi on s'acharne sur elle alors qu'elle n'a pas déjà l'argent. Il faut qu'il trouve un moyen pour qu'elle se fasse opérer, il peut payer, mais elle ne doit pas savoir que ça vient de lui, il est certain que par fierté, elle refuserait. Il soupire. « T'es pas obligée de feindre avec moi. Je sais ce que c'est. Si tu te sens mal, sens toi juste mal, ne fais pas la comédie, ta maladie est assez épuisante. » Un nouveau soupir, il faut quand même qu'il teste. « Et si... ? » Je te payais cette opération ? Il sait qu'elle comprendra, il la sait intelligente, elle a d'ailleurs ce privilège là, que Tao ne la considère pas comme inférieure à lui.





I rule my own world
And I shape it the way I want. All of you are fated to be my toys. My laws.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ivre et sobre: même combat. Kiki.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ivre et sobre: même combat. Kiki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "little kiki", you represent the future of haiti !!!!!
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Un combat dans la NFL !!!!
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: En ville ~ En guerre :: Gangnam :: Résidences :: Loft de Xiong Tao et de Cha Ki Young-