AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 burying one secret after another ✞ In Ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: burying one secret after another ✞ In Ho   Ven 17 Avr - 10:14

Le quartier général des Kérés était tranquille aujourd'hui, au plus grand soulagement de Noah, qui pouvait y déambuler à sa guise sans risquer de se retrouver avec une arme blanche quelconque pointée sur lui. D'habitude, la bâtisse ressemblait à une véritable fourmilière, et c'était un raffut de conversations et de cris d'excitation. Mais ce matin-là, aucun terroriste en vue, au point ou Noah se sentait presque seul. Son occupation quotidienne était de traumatiser les gens et de faire pression sur ces derniers pour en faire ses marionnettes. Alors n'avoir personne autour de lui était un drame pour le terroriste. Enfin, il s'occupait comme il pouvait, tantôt en examinant les coins et recoins de la bâtisse qu'il n'avait jamais vu auparavant, tantôt en faisant les cent pas à l'intérieur, les yeux levés au ciel en espérant un quelconque miracle.

Ce miracle se présenta sous la forme d'un être humain, et contrairement aux anges qui tombaient du ciel, et ce à quoi Noah s'attendait actuellement, il passa par la porte d'entrée du bâtiment du quartier général des terroristes. Un sourire remonta les coins des lèvres de Noah en apercevant sa, très certainement, prochaine cible de la journée, s'approchant de lui avec l'esprit rempli d'arrières-pensées en tout genre. « In Ho, tu est bien matinal dis-moi pour quelqu'un qui ne fait que trafiquer des ordinateurs. » siffla-t-il vilainement, entamant déjà son attaque verbale. Si Noah semblait aussi confident aujourd'hui, c'était principalement parce qu'il était sûr d'avoir mis le doigt sur le petit secret d'In Ho, et il comptait bien le dévoiler l'air de rien, juste pour le plaisir de le voir perdre son assurance et devenir aussi pâle qu'un linge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Ven 17 Avr - 21:14

burying one secret after another


Il n'était rien. Un glandeur, un déchet de la société destiné à vivre au crochet des autres tout au long de sa misérable vie. Ces parents suaient au travail pour lui offrir une vie correct, subvenir à ces besoins, même en sachant cela, il n'avait pas le moindre scrupule à dilapider son "argent de poche" au cyber café, à rester le cul sur une chaise devant l'écran de l'ordinateur. Du moins, c'est ce qu'il semblait être. Le gentil Kim, un peu glandeur n'était qu'une façade. Il n'était rien de tout cela. Il avait un travail, bien qu'il n'ait pas d'horaire, lorsque ces supérieurs lui donnaient un ordre, il s'exécutait dans la minute quitte à rester des heures sur son projet ou même des jours.

Ce jour-là, le fauteuil sur lequel il s’asseyait au cyber café était vide, son lit également. Il avait quitté tôt la demeure familiale pour finir ce qu'il avait commencé la veille. Un blue jeans, des baskets, un sweat trop large, une verte par dessus, les mains dans les poches et sa capuche sur la tête, il traînait sa patte vers un endroit peu commun pour un simple séoulite. En effet, le jeune garçon à peine majeure n'avait rien de commun à tous ces camarades de jeu en ligne. C'était un membre de l'organisation Kéres et par dessus le marché, un espion nord-coréen. Il entra dans ce qui servait de repère à l'organisation. Un fois à l'intérieur du bâtiment, sa capuche baissée et sa démarche changé, il s'avançait vers son poste de travail. Le lieu était quasiment désert, seul un étrange gugusse vêtu de cuir se trouvait sur sa route. Il s'agissait de Hwang Noah, un garçon atypique qui semblait prendre un malin plaisir à torturer ces victimes. La tête toujours baissée malgré l'absence de sa capuche, le sudiste Kim lui jeta un regard froid du coin de l’œil avant de relever la tête, son expression s'étant métamorphosée. Un rire bête suspendu sur ces lèvres, des yeux plissés d'amusement il se gratta la tête faussement embarrassé par la réflexion cassante de son compagnon. Il savait. Il l'avait compris. Aujourd'hui, le gentil Kim serait la victime.

_ Je n'arrivais plus à dormir.

Répondit-il tout sourire à son bourreau avant de rire innocemment. Une personnalité bien ennuyeuse pour un garçon au secret si lourd. Noah connaissait sa véritable identité, il n'avait pas à se cacher et pourtant sous ces sourires quasiment imprimés sur son visage, Kim alias Kwang In Ho se devait de mentir à tout le monde, même à son peuple. Seul sa mère et lui savait qui il était vraiment. Le garçon faisait beaucoup d'effort pour s'intégré et être apprécier mais la vérité était différente. Il s'en moquait, préférant les machines aux humains. Si cela devait dépendre de lui, il se serait contenté d'ignorer ce drôle d'individu. D'ignorer la population entière.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Sam 18 Avr - 16:41


burying one secret after another
don't you think you should give up already ?



In Ho n'était pas nouveau parmi les membres de l'organisation terroriste qu'était les Kérés, cela faisait déjà un bon bout de temps qu'il traînait dans le coin. Cependant, il n'avait jamais eu le petit quelque chose pour attirer l'attention de Noah. S'il est certes vrai que ce dernier prenait beaucoup de plaisir à torturer les gens autour de lui, il n'aimait cependant pas perdre son temps inutilement. Utiliser pleinement ses compétences, oui, mais pour ne rien gagner en échange, il en était hors de question. Le terroriste en face de lui faisait toujours ses missions discrètement, sans jamais se rebeller contre les ordres. Et puis, il suffisait de regarder son visage pour se rendre compte de la banalité effarante dont il faisait preuve. Un sourire niais, des yeux qui brillaient d'amusement. Noah n'avait jamais rien vu d'intéressant chez ce garçon, jusqu'à quelques jours de cela. Ils étaient tous réunis pour écouter le discours de Tao le chef suprême des terroristes, et Noah s'ennuyait déjà à l'écouter partir dans ses rêves d'idéals et de monde juste. Il ne se révolterait jamais de son propre gré contre Tao, mais par contre, si sa vie était mise en jeu, il vendrait volontiers sa peau pour s'en tirer. Et si jamais les autres terroristes enclenchaient un coup d'état, Noah se contenterait d'observer et de tirer les ficelles dans l'obscurité, sans jamais directement entrer en action. Tao avait déjà bien assez de problèmes comme ça, de ce que Noah avait pu en juger dernièrement. Peu de terroristes rejoignaient son état d'esprit, la plupart des membres de l'organisation aujourd'hui étaient tous soit complètement fous soit sous l'influence d'un autre groupe, comme par exemple Ga Ram. Bref, revenons-en à nos moutons, car parler de son confrère terroriste était devenu un sujet désagréable pour le jeune homme. Il s'était amusé à analyser les visages des gens rassemblés devant Tao, perdus et noyés dans ses paroles. Et il avait remarqué, dissimulé derrière le dos d'un grand type baraqué ressemblant à une armoire à glace, ce garçon au visage terriblement faux. C'est principalement pour cette raison que Noah s'était davantage concentré sur lui : le fait que les traits de son visage semblent avoir été fabriqués à partir d'une quelconque cire, d'un quelconque marbre. C'était terriblement faux. Noah pensait avoir mis le doigt sur le plus grand secret résidant dans cette poupée vivante qu'était Kwang In Ho, et il était bien déterminé à le percer à jour, pour détruire cette carapace qu'il avait établi autour de lui, et surtout, pour le bonheur de le voir perdre ce masque de chair et devenir humain. Terriblement humain, dans toute sa honte et sa faiblesse. C'est donc avec une humeur plutôt excitée que Noah abordait donc son camarade terroriste ce matin, et c'est à peine s'il ne se frottait pas les mains en attendant de pouvoir mettre son plan à exécution.


Noah l'observa gratter la peau sous ses cheveux en souriant, ses yeux disparaissant presque dans ses joues dans le processus. Et il avait presque envie de se dévoiler tout de suite, de lui crier que c'était évident, qu'il pouvait arrêter de faire semblant maintenant, qu'il avait compris. Mais la pièce, car la vie de Noah n'était qu'une gigantesque scène de théâtre, devait continuer jusqu'à la tombée du rideau. C'était étrange car le jeune homme voulait tester ses réactions en utilisant des extrêmes, pour le voir perdre tout son sang-froid brusquement et devenir fou en quelques secondes seulement, paniquer, demander pitié. Il exagérait largement mais l'adrénaline qu'il ressentait dans son corps rien qu'en imaginant la scène était incapable à supporter, et c'est à peine s'il la contenait derrière un sourire vicieux. « Vraiment ? Pourquoi, à cause du dernier attentat peut-être ? Ce n'était rien, juste quelques gens morts par-ci par-là. » évoqua-t-il distraitement en balayant l'air de sa main, l'air ennuyé et son sourire disparu depuis longtemps. L'explosion du train à la gare et celle à l'hôpital n'avait pas fait autant de victimes qu'il ne le pensait, et les forces de l'ordre avaient rapidement repris la situation en main. Selon lui, ça avait été loin d'être un succès, cette foutue histoire. Mais bon, ce n'est certainement pas lui qui allait dire à Tao comment gérer ses troupes et ses actions menées contre le gouvernement. Noah tourna le dos à In Ho pour s'asseoir sur le bureau de ce dernier, ou un ordinateur et tout un tas de puces électroniques reposaient. Il en saisit une entre ses mains pour l'examiner, les sourcils froncés. Dieu seul sait comment pouvait bien fonctionner ces saloperies. Enfin, Dieu et les hackeurs du genre d'In Ho. Ses yeux firent plusieurs fois l'aller-retour entre la puce dans ses doigts et le terroriste encore debout face à lui, n'attendant qu'une seule chose de lui : qu'il s'installe et commence son travail. Une fois concentré sur sa tâche, il ne serait que plus aisé pour Noah de discerner le vrai du faux, de le voir réagir instinctivement à ses piques verbales.   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Sam 18 Avr - 19:26

burying one secret after another


Il avait quelque chose en tête, c'était flagrant. Le nordiste restait silencieux, figé comme pour mieux réfléchir à comment se sortir des filets de ce vilain pêcheur tandis que le marin semblait prendre un malin plaisir à jouer avec sa proie. Il était évident que l'évocation des derniers attentats n'était qu'un teste. La compassion était un sentiment inconnu pour In Ho. Il ne pouvait pas l'exprimer, ne savait pas comment faire. On ne lui avait jamais appris à part lors de ces cours de théâtre. Son père comme ces grands-parents ne l'avaient jamais encouragé à ressentir ce genre de chose. Au contraire. Là d'où il venait, avec le statut qu'il avait sur le territoire nord, il n'était pas autorisé à ressentir ce genre de chose. Pour plus de crédibilité de par son éducation, il se contentât de sourire à son bourreaux.

_ On m'a juste demandé de faire quelque chose, répondit-il guilleret avant de marquer une pause. Pour les attentats... on fera mieux la prochaine fois, finit-il par ajouter avec légèreté tout en haussant les épaules.

La vie d'autrui n'avait aucune importance pour le nord-coréen. Indépendamment de son problème mental, c'est ce que le général lui avait appris. De par son métier, il était normal que son petit-fils n'accorde aucun crédit à la vie humaine. Effrayant? Pour autrui cela pouvait l'être, mais lorsque sa famille a du sang sur les mains et que l'on est élevé dans ce genre d'ambiance macabre, il était tout à fait normal de parler aussi légèrement de la mort.

Le cinéma du sudiste ne semblait pas atteindre l'enfant du nord. Il siégeait désormais à sa place, la tension ressentie par le coréen était égale à zéro, son faux sourire toujours encré sur son visage. Le bourreau s'amusant avec une puce électronique, In Ho s'avança pour la lui prendre des mains.

_ Tu vas la casser, j'en ai besoin pour un projet.

Dit le nord-coréen à son interlocuteur avant de la poser juste à côté d'un talkie walkie qui ressemblait plus à un jouet qu'à une vrai machine. Il poussa Noah pour s'installer sur le même fauteuil, le sien, celui sur lequel il s’asseyait communément pour travailler. Il regarda son bourreau tout sourire. Les deux garçons n'étaient pas très gros et il rentrait dans ce petit espace, bien qu'ils étaient serrés, cela ne dérangeait pas In Ho qui était droit comme un "i". Avant de se mettre vraiment à travailler, il posa son regard sur l'autre garçon qui était à ces côtés. Dans son regard on pouvait y lire de la tendresse, son sourire semblait sincère, ces traits faciales étant détendu, In Ho était calme malgré la proximité qu'il pouvait y avoir avec l'étrange Noah.

_ Tu peux me regarder si tu veux, cela ne me dérange pas.

Finit-il par lui dire avant de se mettre au travail. L'ordinateur allumé, il pianotait dessus avec une rapidité peu commune. Sur l'écran y été inscrit plusieurs codes qui défilaient à vive allure. Parfois, le coréen s'arrêtait pour lâcher des yeux l'écran et le reporter sur plusieurs puces, il les observait, regardant leur composant avant de retourner sur son ordinateur. Il était concentré et même les jérémiades de son camarade de fauteuil ne pouvait l'atteindre.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Sam 18 Avr - 21:39


burying one secret after another
don't you think you should give up already ?



Le manque de réaction du garçon lorsqu'il évoqua leurs derniers attentats n'échappa pas à Noah, qui continuait de le fixer silencieusement depuis le bureau, ses yeux plissés comme s'il essayait de dépasser la couche charnelle du corps d'In Ho, pour voir plus loin, ce qu'il y caché au fin fond de lui, son âme peut-être. Malheureusement, il n'était pas devin non plus, et ses yeux ne voyaient que ce qu'ils avaient actuellement devant eux. Il arrivait régulièrement au jeune homme de s'imaginer pouvoir deviner l'aura des gens rien qu'en les observant pour un long moment. A force de les suivre dans leur vie et de voir ce qui faisait d'eux une partie de la société qui l'entoure, Noah était capable d'anticiper leurs réactions face à certaines situations, leurs comportements en temps normal. C'était une capacité qu'il ne considérait pas comme spéciale, puisqu'il la possédait depuis qu'il était tout petit. Comme il passait le plus clair de son temps seul, que ce soit à l'école ou à la maison, il avait pris cette vilaine habitude d'espionner les autres enfants par la fenêtre de sa chambre, de deviner que l'un d'entre eux allait se prendre les pieds dans ce tuyau d'arrosage, ou qu'un autre allait partir le premier dans telle ou telle direction. Sa mère ne manquait jamais de lui dire qu'il était flippant, quand elle rentrait et le découvrait armé d'une paire de jumelles posée contre les carreaux de la fenêtre. Ce comportement de stalkeur ne s'était pas arrangé en grandissant, et voilà ou il en était aujourd'hui, à s'immiscer dans la vie de son entourage, à fourrer son nez partout pour récupérer des informations croustillantes et rythmé un peu son quotidien morne et ennuyant. Parce qu'il en était sûr, sans son réseau d'informateur, il ne saurait pas quoi faire de ses journées, et en serait surement réduit comme la plupart des gens de cette ville à s'asseoir à un café, et à regarder les gens passer en sirotant son café. Le sourire d'In Ho sembla répondre au sien, et fut rapidement suivi d'un simple haussement d'épaules. Il n'était pas plus concerné que cela par le nombre de morts qui avaient été causées par leur faute. Exactement comme Noah, qui à l'heure d'aujourd'hui, n'en avait absolument rien à faire. Ces gens étaient peut-être innocents, mais ce n'était pas eux qui allaient aider le pays à se diriger vers un futur ou le gouvernement ne contrôlerait pas sa population comme un berger guiderait ses moutons. Noah croisa ses jambes pour poser son coude sur son genou, reposant son menton au creux de la paume de sa main. « Parce que tu bosse la nuit, toi ? Je comprends mieux pourquoi tes yeux sont injectés de sang. Quel est le con qui t'a demandé un service aussi tard ? » s'enquit-il d'une voix non pas curieuse, mais bel et bien ennuyée. A vrai dire, il s'en fichait totalement de la vie de son camarade terroriste. Mais il n'avait rien d'autre non plus à faire, donc autant s'occuper la bouche et l'esprit avec ce qui se proposait à lui. Il ne s'offusqua pas lorsqu'In Ho se rapprocha de lui pour récupérer ce qui lui appartenait, soit cette petite puce électronique avec laquelle Noah jouait depuis tout-à-l'heure.


Le terroriste le poussa quelque peu pour réussir à passer derrière son bureau pour pouvoir s'installer sur son fauteuil. Noah ne prenait pas tant de place que ça, mais entre un bureau et une chaise, il n'y a pas non plus tant d'espace qu'on ne le croit. Le jeune homme alluma son écran d'ordinateur ou défilait des codes tous aussi mathématiques les uns que les autres. Noah ressentit une soudaine migraine l'envahir rien qu'en essayant de décrypter ces centaines de codes qui apparaissaient noir sur blanc à l'écran, et finit par abandonner, préférant reposer ses yeux sur In Ho. Ce dernier était plaisant à regarder après tout. Noah avait remarqué que chez les terroristes, il n'y avait pas beaucoup d'hommes charmants à proprement parler. C'était tous des brutes sans cervelles, qui cherchaient juste un moyen sûr de pouvoir jouer de leur musculature ou de pouvoir utiliser leurs tocs sans être considéré et jugé différent par la société. Sans les Kérés, Noah n'en serait certainement pas à accomplir des actes terroristes à l'heure qu'il est, il serait certainement enfermé dans un hôpital psychiatrique. Il n'eut pas besoin de l'autorisation de son compagnon du jour pour se permettre de l'observer travailler. In Ho semblait sérieux, peut-être un peu trop pour Noah, qui commençait sérieusement à s'ennuyer. Lui qui avait toujours besoin de bouger, de trouver une information intéressante à se mettre sous la dent, il prenait racine aujourd'hui. Il décida donc de revenir sur les attentats, pour essayer de toucher la corde sensible chez le jeune homme, de trouver ce qui allait le faire réagir de façon parfaitement humaine et normale à ses propos. « N'empêche, t'aurais du voir ça. Un gros boum, et le train déraillait pour se foutre dans le décor. C'était plutôt impressionnant, il parait même qu'un incendie avait démarré dans une des locomotives alors que les passagers étaient encore à l'intérieur. Ah...je suis déçu de ne pas avoir pu y assister, vraiment. » se plaignit-il d'une voix neutre, une moue au visage. Cet incendie était impressionnant de ce qu'il avait pu en entendre dire. Il aurait aimé être aux premières loges pour voir les flammes ravager le train et les voyageurs paniquer à l'intérieur, autant à cause du feu que de la fumée. Il jeta un coup d’œil à In Ho, qui continuait de travailler sur son ordinateur. Noah bougea sur le bureau de sorte à pouvoir étaler ses bras sur l'écran de l'ordinateur, cependant pas suffisamment pour dissimuler le contenu de l'écran au terroriste. Il ne prenait pas à la légère le fait qu'il travaille, il voulait seulement qu'il l'occupe un peu au lieu de l'ignorer royalement.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Sam 18 Avr - 22:40

burying one secret after another


Trop concentré sur son travail, le garçon ne releva pas les mots que son compagnon. Il continuait de taper, déchiffrant les codes un à un, en ajoutant des nouveaux. Noah aurait pu ne pas être là, c'était du pareil au même pour notre nordiste. Il n'avait qu'une idée en tête, finir son travail.

A mesure qu'il avançait dans sa lecture et sa réécriture, les équations devenaient de plus en plus compliquées. Malgré la difficulté, cela ne semblait pas l'affecter. Il avait fait ce genre de chose des centaines de fois, il maîtrisait totalement le sujet. Même devant son écran il affichait son air candide. Il l'avait tellement travaillé que c'était devenu une habitude pour lui. Un masque qui avec les années s'était encré sur son visage. Personne ne pourrait le lui retirer, personne ne pourrait voir ce qui se cachait dessous. Il ne l'enlevait qu'une fois dans sa chambre, seul, prêt à être accueillit par Morphée.

La fausse candeur de ces traits ne faillaient pas, que ce soit sur l'écran ou à côté. Rien ne pouvait le perturber, pas même son voisin. Pourtant, celui-ci semblait s'impatienter sur le fauteuil. In Ho sentit la place se libérer quand le garçon vint s'installer sur le bureau, perturber le calme de son compagnon en faisant glisser ces bras sur l'écran. A quoi jouait-il? Était-il là juste pour s'amuser? Avait-il vraiment une autre idée en tête? In Ho s'arrêta, regardant son camarade en arquant un sourcil faussement étonné.

_ Qu'est ce qu'il y a? Lui demanda-t-il, un sourire à peine visible au coin des lèvres. Tu sais, j'ai du travail. Tu n'as personne à qui extorquer des informations?

Le garçon du nord semblait contrarié. Pas qu'il l'était vraiment, mais il savait que d'autres de ces camarades auraient réagit plus violemment si Noah avait fait ce genre de chose avec eux. En l'absence total de sentiment, il se devait d'imaginer les réactions d'autrui pour être le plus crédible possible dans ce genre de situation. Bien qu'à l'heure qui l'était, si Noah s'en était pris à un terroriste en ayant moins dans la caboche, il se serait déjà retrouvé avec une marque rouge sur la joue, une dent en moins et du sang sur ces jolies lèvres. In Ho le savait, mais il ne voulait pas ressembler à une brute épaisse comme la plupart de ces compatriotes de Kéres.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Dim 19 Avr - 18:51


burying one secret after another
don't you think you should give up already ?



Il ne flancherait pas aussi facilement, comprit Noah en voyant que le terroriste ne l'écoutait probablement pas, ou alors que d'une oreille, et que tout ce qu'il disait actuellement ressortait bien assez rapidement par l'autre oreille. Il allait devoir passer à une offensive peut-être plus agressive, en arrêtant de tourner autour du pot pour en venir au sujet qu'il voulait aborder depuis le début avec In Ho. Parce que le sarcasme auquel il songeait depuis qu'il l'avait rencontré brûlait ses lèvres et ce maintenant depuis le début de leur conversation. Il fallait qu'In Ho tique à sa répartie, qu'il se laisse aller à ses véritables émotions. Noah était plus que déterminé à creuser suffisamment profond pour trouver l'être humain qui reposait en lui. In Ho finit par lui dire qu'il avait du travail à terminer, et de par son sourcil haussé, Noah put deviner qu'il était contrarié, et aussi intrigué par ses intentions. Mais alors que voulait dire ce petit sourire au coin de ses lèvres ? C'était à s'en arracher les cheveux, parce que Noah avait l'impression de faire face à une version renversée de son reflet dans le miroir. C'était plutôt rageant à vrai dire, de devoir faire la causette avec quelqu'un qui était exactement comme lui, à quelques point près. Il comprenait mieux pourquoi la plupart des gens l'envoyaient bouler avant même qu'il n'ait ouvert la bouche pour commencer à parler. « Le travail, on s'en fiche du travail. » déclara-t-il en couvrant de ses manches la totalité de l'écran de l'ordinateur, un sourire fier de lui collé au visage. Il allait le forcer à se concentrer non pas sur ses stupides traficotages électroniques mais sur le terroriste qui essayait de converser avec lui. La moindre des politesses est au moins d'écouter parler cette personne, non ? Cela ne faisait que renforcer le pressentiment étrange de Noah vis-à-vis de son interlocuteur. Ce dernier était loin d'être banal et ordinaire, il était plutôt de ce type de gars qui cachait leur véritable nature sous un masque d'émotions fausses et fabriquées. Cela ressemblait énormément au fait que les terroristes essaient de se fondre dans la masse de civils de la ville, pour éviter de se faire attraper par les forces de l'ordre. Mais dans le cas d'In Ho, il allait très certainement se faire attraper par le félin qui le pourchassait, et qui s'avérait être Noah. Et il ne le laisserait pas s'en tirer aussi facilement, après avoir dévoilé son secret, oh que non. Il allait profiter de lui jusqu'au bout, jusqu'à ce que le terroriste ne lui soit de plus aucune utilité. Et ensuite il s'en débarrasserait bien sûr. Les jouets défaillants ou usés partaient dans la poubelle une fois qu'il était impossible de les utiliser à nouveau, comme tout dans la vie.


Noah bougea sur le bureau pour pousser le clavier des mains d'In Ho, et s'asseoir à la place de ce dernier, son dos collé contre l'écran de son ordinateur. Là, il allait désormais être impossible pour In Ho de prétendre travailler, tout ça pour éviter de devoir lui répondre ou même de le regarder. Il allait lui faire face et cette fois-ci, Noah ne laisserait pas la chance filer aussi vite. Pas comme toutes les autres fois ou il avait essayé d'approcher son confrère terroriste, mais qu'à chaque fois, ce dernier parvenait à lui glisser entre les doigts dieu seul sait comment. Un véritable rat parmi les terroristes, au point ou Noah l'avait même pris pour une sorte de flic ou détective privé à un moment donné. Jusqu'à ce que ces informations ne soient démenties par les rapports de ses informateurs. « Tu sais, ça fait un bon bout de temps que je t'observe. » avoua-t-il directement, de but en blanc sans essayer d'enjoliver sa phrase d'une quelconque manière. Les masques allaient tomber très bientôt, et Noah se sentait déjà fatigué de devoir jouer le jeu. Il allait refermer ses griffes sur le terroriste maintenant, pour le finir. Ses yeux quittèrent In Ho quelques secondes, pour tomber sur ses doigts, qui malmenaient actuellement le fil de la souris de l'ordinateur, qui était encore intacte malgré le mauvais traitement qu'il lui infligeait. Son regard d'oiseau de proie se reposa sur In Ho, et son sourire carnassier de rapace refit son retour sur ses lèvres. Il était temps pour lui de laisser tomber le rideau, et de voir ce que le terroriste avait véritablement dans les tripes. « Si tu veux tant que ça travailler, tu gagnerais du temps à m'avouer directement ton petit secret. Je peux te promettre que ça restera entre nous. » Son index pressé sur sa bouche, ses yeux brillant derrière ses cheveux blonds, Noah testait la patience d'In Ho. En espérant silencieusement que ce dernier allait s'avouer vaincu et tout lui révéler.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Dim 19 Avr - 21:19

burying one secret after another


Il n'avait qu'une envie, ignorer ce clown qui lui faisait face. Alors qu'il semblait prendre un mâlin plaisir à faire durer le suspense, In Ho le regardait dans les yeux, toujours cet air candide imprimé sur le visage. Il ne réagit pas d'avantage quand l'étrange gus s'installa en face lui, se contentant de regarder ce qu'il faisait avec sa souris d'ordinateur. Il avait envie de réagir, de lui arracher cet objet des mains, qu'il arrête enfin de malmener son matériel, qu'il se pousse, qu'il parte, qu'il le laisse tranquille dans sa solitude mais il n'en était rien. Aussi tenace qu'une mauvaise herbe, Noah avait même le culot de s'adosser à l'écran de son ordi.

Bien que Noah ne lui faisait aucun effet, il avait envie de le pousser pour continuer son travail. Était-ce cela de ne pas aimer quelqu'un? Ou bien, ne voyait-il aucun intérêt à fréquenter ce drôle d'individu qui se permettait de toucher à ses affaires? In Ho n'en savait rien. Il ne ressentait pourtant pas la colère, pas de haine, rien. C'était le néant totale. Pourtant, une fois que le suspense fut éteint par les médisance du rapace perfide, il se leva. S'en était assez, s'il devait réagir comme la plupart de ces compagnons. Qu'on l'embête quand il travail, qu'on lui parle passait encore, mais que l'on touche à son ordinateur, cela il ne pouvait pas le supporter. Il voulait finir au plus vite son travail et être débarrassé de la présence du sudiste. Il était toujours aussi calme. Malgré la proximité avec son bourreau, il s'avança tout de même d'un pas pour n'être qu'à quelques centimètres de lui. Il le regardait dans les yeux, son petit sourire énervant bien caché au coin de ces lèvres. Cela pouvait sembler inquiétant. Le nordiste lui offrir un sourire radieux avant de lui arracher sa souris des mains.

_ Mon secret, commença-t-il pas dire d'une voix aussi calme qu’apaisante. Tu le connais déjà. Tous le monde le connait ici, je suis un coréen du nord.

Une fois qu'il eut fini, il posa sa souris sur son bureau, reculant de quelques pas, pour laisser de la place à Noah espérant que cela ferait partir.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Lun 20 Avr - 9:25


burying one secret after another
don't you think you should give up already ?



Manqué, songea Noah avec frustration en voyant In Ho se relever. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase, désormais, le terroriste n'allait plus lui laisser quartier libre. Il récupéra la souris que Noah maltraitait depuis quelques minutes maintenant, pour la reposer sur son bureau. Il attendait visiblement que son confrère se pousse enfin de son bureau et le laisse travailler tranquillement. Mais la fouine qu'était Noah n'abandonnait pas si facilement voyons, c'était le sous-estimer que de penser un seul instant qu'il laisserait tomber une de ses proies comme ça. Et pour le lui prouver, il prit la liberté de s'allonger carrément sur le bureau, son estomac pressé contre le bois de ce dernier. Il y avait cette étincelle d'amusement dans les yeux qui se cachaient derrière les mèches claires, et c'était assez pour que son interlocuteur comprenne qu'il n'en avait pas fini avec lui, et qu'il ne le lâcherait pas avant d'avoir obtenu ce qu'il désirait. Un coréen du nord, et puis quoi encore. Ce n'était pas un secret ça, comme il le disait si bien, tous les Kérés était au courant de cette histoire. Tao ne faisait pas d’impasse sur ce genre de détails, car pour lui, il était important que chaque terroriste connaisse tout de leurs camarades pour pouvoir mieux travailler. Que des conneries tout ça, selon le Hwang. Tao lui-même n'était pas du genre à travailler en équipe, alors pourquoi s'échiner à mettre en place ce genre de règles complètement stupides qui ne profitaient à personne ? Parce qu'avouons-le, ceux qui croyaient encore à la solidarité parmi les terroristes étaient des imbéciles heureux, et ce serait bien les premiers à descendre. Faire confiance était la dernière chose à faire dans ce monde, terroriste ou pas. Parce qu'il y a toujours cette personne particulière pour venir vous jeter un couteau dans le dos au moment ou vous baissez votre garde, quand vous vous y attendez le moins. C'était ce que Noah cherchait à éviter en trahissant les autres, parce qu'il savait que c'était eux qui le feraient en premier dans le cas contraire. « Tss Tss Tss » Le coréen du sud secoua son index en direction d'In Ho, l'air amusé. « Arrête un peu de mentir et viens-en donc aux faits. Je sais déjà tout, de toute façon, pourquoi essayer de cacher ça encore longtemps ? »


Une chance que Noah ait cette habilité singulière de pouvoir interpréter les comportements de certaines personnes grâce à son expérience personnelle de psychopathe. D'ailleurs, si In Ho était bien celui qu'il croyait être, il avait déjà du comprendre que le terroriste qui l'embêtait actuellement faisait ça juste par plaisir, par sadisme. Une de ses mains disparut sous sa veste, pour trouver le contact rassurant du métal de ses armes favorites, cachées sous sa veste. Si In Ho tentait quoi que ce soit, au moins, Noah pourrait réagir tout aussi rapidement et l'empêcher de le rouer de coups. Dieu seul sait ce que les individus comme eux deux pouvaient bien faire lorsqu'ils se retrouvaient acculés, piégés comme In Ho en ce moment-même. Il était dans un cul-de-sac, et malgré le fait qu'il ait la possibilité de faire un choix, cela reviendrait au même : il serait obligé de dévoiler son secret et de se retrouver nu aux yeux de Noah. La grande majorité des Kérés n'avait plus aucun secret pour cette fouine, à l'heure d'aujourd'hui. Grâce à ses informateurs et ses moyens de pression, il avait déjà soumis la plupart des terroristes à son emprise. Bien sûr, il ne comptait pas tirer profit du fait qu'il les maîtrise, pas du tout. Tout comme il ne désirait pas prendre la place de Tao, il refilerait avec plaisir ses marionnettes à quelqu'un d'autre. L'organisation terroriste ne voulait rien dire pour lui, s'il faisait partie de cette dernière, c'était uniquement pour pouvoir s'occuper dans sa vie, ne pas mourir d'ennui. Si on lui offrait une chance de partir sans avoir tous les chiens qu'étaient les Kérés à ses trousses, Noah le ferait volontiers. Il finit par se redresser sur ses coudes, souriant à nouveau en direction d'In Ho. « Tu sais, c'es toutes tes réactions. Elles sont terriblement fausses, c'est presque comme si tu les avais apprises par cœur.. » Il continuait de scruter le visage de son interlocuteur, espérant y apercevoir la trace que ce qu'il racontait n'était pas juste son imagination tordue. « Au point ou on dirait que tu est un psychopathe.. »  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Lun 20 Avr - 17:19

burying one secret after another


Tel un spectateur fasciné par la pièce de théâtre qu'il était en train de regarder se jouer, In Ho restait silencieux, transperçant de son regard l'acteur principale, Noah. Toute cette mise en scène commençait à l'interpeller, pourquoi ne partait-il pas? Avait-il besoin de faire tout ce cinéma pour du vent? Mais peut-être n'était-ce pas du vent? Que savait-il vraiment? Toute ces questions que le garçon avait été amené à penser. Le sudiste était vraiment bon acteur, il avait réussit à intéresser notre apathique favoris.

In Ho se retenait cependant de le gifler lorsque son interlocuteur se couchait sur son bureau de travail, faisant tomber le petit matériel au sol. Les yeux du garçon suivait les puces électroniques, les composants, les résistances, les petites diodes, les morceaux de plastique, le fil à souder et même quelques mégots de cigarette qui avaient probablement raté leur atterrissage dans le cendrier, quelques canettes de boisson énergisante vide et des emballage de chips vide tomber au sol. Cette cascade d'objet lui fit réaliser à quel point son bureau était sale et en bordel. Un vrai bureau de nerd no-life, il avait presque honte que Noah baigne dans ce bordel. La mise en scène était parfaite, son bourreau faisait preuve de professionnalisme au point qu'In Ho vienne se demander s'il n'avait pas répéter avant.

Le rideau ne tarda pas à se baisser et les masques à tomber. Noah avait fini sa représentation. Son rôle avait été excellent. C'était la première personne à se rendre compte de la fausseté du personnage d'In Ho. Notre protagoniste sourit d'amusement avant d'applaudir l'artiste. Il l’applaudissait lentement tout en le regardant dans les yeux, ce sourire malsain encré sur son visage. Cela rendait le moment plus condescendant mais au fur et à mesure que les secondes passait, ces mains clappait de plus en plus rapidement jusqu'au moment où notre nordiste se mit à rire à gorge déployée. Tout ce cinéma pour cela. Tout ça pour rappeler à In Ho qu'il avait un problème, qu'il n'était pas comme les autres. Il avait raison. C'était bel et bien un psychopathe. Il n'avait alors plus de raison de jouer aux jeux des émotions avec le sudiste.

En l'espace d'une seconde, In Ho changea du tout au tout. Il était plié de rire, les larmes aux yeux et en moins d'une seconde, plus aucun son sortie de sa bouche, il se releva, droit comme un "i" le visage complètement neutre, inexpressif. Du revers de sa main gauche, il essuyait les dernières larmes qui avaient coulé sur ces joues tandis que de la droite, il sortit son Steyr série M et le pointa sur l'élément gênant.

_ Et alors? Que vas-tu faire? Dit-il d'une voix plate et monotone, comme s'il s'agissait d'une machine.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Mar 21 Avr - 9:37


burying one secret after another
don't you think you should give up already ?



Échec et mat, c'était la conclusion à laquelle Noah parvenait en observant le soudain changement de comportement d'In Ho. Il était sûr et certain d'avoir touché le gros lot en découvrant le secret du terroriste, car après tout, il était lui-même un psychopathe, donc il était plus que capable de reconnaître les individus avec les mêmes soucis mentaux que lui. Outre sa capacité naturelle à interpréter les comportements des gens rien qu'en les regardant évoluer dans leur vie, il était aussi évidemment capable de reconnaître les autres psychopathes. Bien qu'il n'en ait encore rencontré que très peu, et puis, chacun de ces psychopathes avaient des caractéristiques propres à leur expérience personnelle. Comme In Ho par exemple, Noah pouvait dire à vue d’œil qu'il avait quelque chose de différent de lui. Parce que lui s'éreintait à essayer de garder un masque en présence des autres, il apprenait des réactions pour ne pas être dévoilé. Noah se fichait bien de tout ça. Il lui arrivait bien sûr de se glisser dans la peau d'un personnage pour mieux piéger cette dernière, mais cela ne durait jamais bien longtemps. Il finissait toujours pas se laisser emporter par ses émotions, par se trahir lui-même. Il ne considérait pas ça comme un défaut, car s'il ne le faisait pas de lui-même, personne ne se douterait de la folie qui habite son esprit. Et franchement, ou serait le fun dans une pièce ou tous les personnages sont aussi naïfs les uns que les autres ? Noah voulait principalement s'amuser. Les yeux de Noah continuaient de briller, non seulement à cause de l'excitation qu'il ressentait à torturer une nouvelle personne, mais aussi et surtout parce que croiser d'autres membres de son "espèce" était toujours quelque chose d'affreusement électrisant pour le terroriste. Sa langue passa sur ses lèvres qu'il sentait sèches depuis un moment déjà, et il regarda le pistolet qu'In Ho brandissait sous son nez sans aucune peur. Noah avait frôlé la mort dieu seul sait combien de fois, et à chaque fois, il parvenait à s'en sortir, à survivre. Il croyait en sa chance, il croyait que ce n'était décidément pas encore son heure de trépasser. Il avait encore tellement de choses à faire que lorsqu'il y pensait, il se disait qu'il n'aurait pas assez d'une seule vie pour y parvenir. Régulièrement, il songeait à adopter un enfant orphelin, pour lui apprendre son art et ainsi perdurer dans les siècles à venir. Enfin, adopter. Le connaissant, il préférerait surement le voler plus qu'autre chose. Qui s'inquiéterait de la disparition d'un orphelin, de toute façon. « Absolument rien. Toi et moi, on est pareils après tout. » répondit-il à la question d'In Ho, son visage souriant et amusé faisant face à celui froid et dur du terroriste armé en face de lui. Et il ne mentait pas actuellement en disant ces mots. Il ne comptait faire aucun mal, à priori, au psychopathes et autres dérangés mentaux qu'il rencontrerait au cours de sa vie. Ces derniers ne les contrariaient pas, et plus que les terroristes eux-même, il les considéraient comme sa famille. Tant qu'il ne se mettait pas sur le chemin de ses intérêts, Noah ne comptait pas les exterminer.


Au lieu de porter ses doigts à sa veste, ou il aurait pu sortir une de ses lames et l'utiliser contre In Ho, et ainsi s'assurer d'être à arme égale contre ce dernier, Noah porta ses doigts au revolver du terroriste, pressant le canon de ce dernier contre sa poitrine de sa propre volonté. Il ne souriait plus désormais, il était aussi sérieux qu'In Ho pouvait l'être. « Et toi ? Que vas-tu faire ? » l'interrogea-t-il, en relâchant le revolver toujours brandi envers lui. Noah avait bien sûr un instinct de survie, comme tout autre être humain normal, mais la notion de mort comme de meurtre ne l'affectait aucunement. Ce n'est pas comme si il se sentait invincible envers une balle qui pourrait très facilement, trop facilement même, percer la peau de son buste pour traverser son cœur et le rendre incapable de faire des méfaits aussitôt. C'est juste qu'il voyait dans les yeux d'In Ho que ce dernier ne l'abattrait pas, du moins pas comme ça. Même si les terroristes ne le manquerait pas s'il disparaissait du jour au lendemain, leurs troupes avaient besoin de plus de recrues possibles. Parce que les terroristes n'étaient pas si faciles à trouver, il ne faut pas croire. Tao passait déjà assez de temps et d'argent comme ça à écumer la ville en long et en large pour trouver de potentiels nouveaux.    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Mer 22 Avr - 16:00

burying one secret after another


Rien. Le néant total. Voilà ce qui se lisait sur le visage du garçon. Ses muscles étaient complètement relâchés, son sourire angélique avait disparu, le vide se lisait dans ces yeux. Rien. Absolument rien. Cette absence totale de sentiment était effrayante. On ne pouvait pas savoir ce qui pouvait traverser l'esprit du nord-coréen. A tout moment si In Ho voulait appuyer sur la gâchette de son pistolet, rien ne le retenait, il ne se sentirait même pas coupable d'avoir tiré sur la poitrine d'un homme qui n'était même pas armé. Pour lui la vie humaine n'avait aucune valeur mise à part, bien évidement, la sienne.

Noah lui avait dit qu'il ne ferait rien suite à la découverte de son secret, qu'ils étaient pareil. Était-ce bien prudent de lui faire confiance? Tordu comme il était, si le nord-coréen ne l’abattait pas sur le champs que serait-il capable de lui faire par la suite avec ce type d'information? Tant de question qui demeuraient sans réponses, pas temps que le génie en informatique ne les auraient pas posé. Les lui demanderait-il vraiment? Il sera les dents. Après tout, lui ce qu'il voulait c'était juste travailler. Si Noah ne comptait rien faire alors pourquoi perdre son temps avec lui? Il baissa son arme un court instant avant de frapper la mâchoire de son interlocuteur avec le revers de la crosse.

_ Moi,? dit-il avec sa voix toujours aussi monotone, je veux juste travailler alors si tu ne vas rien me faire, dégage avant que je change d'avis et que je te trou la peau.?

Après ces mots, il relâcha son regard de l'autre garçon, s'avançant vers son bureau, ramassant ce que l'autre taré avait fait tomber. Il remit son clavier l'air de rien, s'installa de nouveau sur son fauteuil et comme une machine, se remit à travailler, posant son arme à côté de son clavier.

_ Tout ce cinéma pour rien,? soupira-t-il doucement les yeux rivés sur son écran.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   Ven 24 Avr - 19:06


burying one secret after another
don't you think you should give up already ?



Non, ils n'étaient pas aussi identiques que Noah ne le laissait croire. Si In Ho était bel et bien un psychopathe comme lui, il y avait tout de même quelque chose qui les différenciaient l'un de l'autre. Pour l'instant, le terroriste n'avait pas encore mis le doigt sur cette chose, et il n'avait absolument aucune idée de que ça pouvait être. Parce que si ses informateurs avaient réussis à lui révéler quelques détails croustillants concernant le passé d'In Ho, il n'avait toujours pas découvert ce qui l'avait fait devenir l'homme qu'il était aujourd'hui. Ni même si il était né simplement avec ce trouble mental ou si ça s'était développé avec le temps, suite à un accident quelconque. Cela irritait énormément Noah, qui était habitué à obtenir toutes les informations qu'il le voulait sur une de ses cibles. Il ne lui arrivait que rarement de devoir fouiller aux racines pour déterrer ce qu'il voulait obtenir pour pouvoir maintenir une personne sous son emprise. Il nota dans un coin de sa tête que la pêche aux informations devra reprendre plus tard dans la journée, de façon intense, son regard déviant de celui d'In Ho pour explorer visuellement les bureaux vides autour d'eux. S'offrir de la sorte était presque offensif, parce qu'il n'avait pas d'armes, mis à part celles sous sa veste et qu'il ne tenait actuellement pas en main. Mais c'est ce que Noah désirait : qu'In Ho pense qu'il ait le dessus de la situation. Savoir qu'il était le psychopathe que le terroriste le présumait d'être était une information largement suffisante pour le faire chanter. Dieu seul sait que les Kérés n'appréciaient pas les psychopathes, surtout depuis que le Hwang avait commencé à leur mettre des bâtons dans les roues, par-ci par-là. S'il révélait dés maintenant la véritable nature d'In Ho, ce dernier allait certainement souffrir bien plus qu'avec Noah lui-même. Parce qu'avoir toute l'organisation terroriste sur son dos n'était vraiment, mais vraiment pas quelque chose d'agréable ou de souhaitable à quelqu'un, même son ennemi juré. Expérience vécue. Soudain, alors qu'il continuait à ignorer le canon pointé sur sa poitrine, In Ho bougea, trop rapidement pour que Noah esquive. Une douleur aussi brutale qu'inattendue se fit ressentir au niveau de son menton, et avec un grognement de douleur, Noah roula sur le bureau, pour s'écraser au sol, les doigts pressés sur sa mâchoire. « Enfoiré... » jura-t-il difficilement, sa bouche s'avérant pâteuse après le coup. Il cracha plusieurs fois au sol, pour constater qu'il y avait du sang dans sa bile. Pas étonnant qu'après le coup qu'il venait de recevoir, il se soit mordu la langue par inadvertance. Dans un bref moment de revanche, ses doigts saisirent les lames sous sa veste. Avant qu'il ne reprenne ses esprits, à deux doigts de se redresser pour égorger le terroriste qui venait si impunément de le toucher.


Non, songea-t-il en rangeant sagement ses armes ou il les avait prise, se relevant en s'appuyant au bureau. Il n'allait tout de même pas laisser un stupide élan de colère lui faire perdre ses moyens, ce serait tellement bête. Pas après tous les efforts qu'il avait déployé pour arranger son théâtre de marionnettes. « Ne...Ne prends pas la grosse tête, je te préviens. On peut être deux à jouer à ce jeu. » le menaça-t-il, obligé de prendre une courte pause entre ses mots à cause de sa langue, qui enflait déjà sous ses dents. Il allait devoir laisser sa bouche se reposer aujourd'hui, In Ho venait de ruiner une journée complète de travail actif. Décidément, ce garçon devenait de plus en plus gênant. Et plus Noah le regardait, plus il avait envie d'en finir maintenant et tout de suite avec cette mascarade. Mais il n'arrivait pas au niveau de Tao, personne ne pouvait arriver au niveau de son meilleur rival après tout. In Ho n'était qu'une pierre sur son chemin, alors que Tao représentait une véritable montagne. Il regarda le terroriste ranger son matériel comme si de rien n'était, ses yeux s'attardant plus que prévu sur l'arme à feu posée à coté du clavier. « Tout ce cinéma, comme tu dis si bien, pour te prévenir que marcher sur mes plates-bandes comme tu le fais ne se pardonne pas facilement. Assure-toi bien de cacher le moindre de tes proches auxquels tu tiens, parce je m'assurerais de les trouver, un par un. Et ce que je leur réserve est à la hauteur de l'humiliation que tu viens de me faire subir. En attendant, tu ferais mieux de faire profil bas. Parce que chez les Kérés, on n'est pas frappadingues des psychopathes de ton genre, crois-moi. » siffla-t-il d'un ton sec, avant de s'éloigner d'un pas rapide et furieux, pour disparaître en dehors du bâtiment. Ce morveux allait payer, c'était décidé.  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: burying one secret after another ✞ In Ho   

Revenir en haut Aller en bas
 

burying one secret after another ✞ In Ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: Corbeille :: Sujets abandonnés-