AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 make me feel something x dongwook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 37
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: make me feel something x dongwook   Jeu 9 Avr - 0:46

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. DONG WOOK

tenue + Ecstasy. Douce ecstasy. Ça fonctionnait, elle le sentait. Alors qu'elle balançait son corps contre une barre de métal, la jeune femme pouvait parfaitement s'imaginer ressentir n'importe quelle émotion, avec facilité. Elles venaient toute seule. Avec tous ces hommes qui la regardaient danser, elle ressentait de l'envie, l'envie d'être désirée, de l'orgueil aussi. Elle n'était pas seule à danser, mais elle avait cette impression qu'une bonne partie des regards étaient tournés vers elle. Cho Hee n'avait même pas besoin de regarder son patron pour savoir qu'il la regardait. Ayant un regard lascive pour les hommes près de la scène, elle leur sourit tout en continuant de mouvoir ses hanches au rythme de la musique qui passait dans le club. À vrai dire, tous ces hommes ce soir, son patron et ses sbires qui l'entourait, elle s'en fichait bien. Parce qu'elle n'avait d'yeux que pour un seul. Son connard de dealer.

Penser que c'était le sien était un bien grand mot, à vrai dire depuis la dernière fois, elle n'était pas retournée le voir. Principalement parce qu'elle venait justement d'avaler le dernier cachet qu'il lui avait vendu. Retourner le voir malgré ce qui s'était passé ne l'aurait même pas dérangé, où est le problème ? À vrai dire, cette rencontre l'avait néanmoins fait réfléchir. Grâce à lui, elle était passée d'une poupée vide de sentiments à une poupée dont les émotions ressurgissaient sans trop qu'elle ne comprenne comment. Mais elle connaissait une chose, l'élément déclencheur et c'était lui. Lui qui avait réussi à déclencher des accès de colère, des pics de rage, mais aussi de violence chez elle, rien que par la parole et les gestes alors qu'elle est sensée ne rien ressentir du tout. Ça l'avait déstabilisée, mais surtout elle voulait que ça recommence. Même si l'émotion était négative, c'est toujours bon à prendre. S'il avait réussi la dernière fois, il pourrait très bien recommencer, peut-être même qu'elle commencerait à ressentir des émotions positives qui sait ? L'ecstasy rendait la coréenne désireuse, envieuse, elle voulait goûter de nouveau à ça, qu'importe ce qu'elle serait obligée de faire.

Cho Hee avait donc passé la majeure partie de son temps du haut de la scène à garder son regard fixé sur le garçon. Elle avait croisé son regard plusieurs fois. Elle mourrait d'envie de le prendre entre quatre yeux, quitte à le forcer à être violent avec elle, elle en était parfaitement capable. Juste pour ressentir. Enfin la fin de son temps de danse venait de sonner. Pour elle, ce soir c'était terminé. La jeune femme retourna dans les vestiaires réservées aux danseuses, se changeant rapidement et attrapa son manteau et son sac, saluant les autres filles. L'ecstasy faisait encore doucement son effet.Traversant la salle, la jeune  femme ignora les regards et les attentions que tentaient de lui apporter les hommes qui l'avaient vu danser. Elle n'accorda qu'un regard pour son boss avant de regarder dans la direction de là où son dealer avait passé la soirée. Disparu, mais son ami était encore là. Sortant du club, elle regarda aux alentours et un sourire mesquin étira ses lèvres quand elle l'aperçut. Se dirigeant droit vers lui, elle arriva à sa hauteur et récupéra la cigarette qu'il tenait entre ses lèvres. La glissant entre les siennes, le regard purement provocateur, elle tira plusieurs fois sur le bâton de nicotine. « Alors gamin, le show t'as plu ? » dit-elle en s'approchant de lui, soufflant la fumée sur son visage. Elle garda son regard ancré au sien, comme pendant une majeure partie de la soirée avant de reprendre, son regard déviant sur la rue, les gens qui traînaient devant le club. « Finalement on a pas eu à attendre trop longtemps avant que tu te repointes. Je t'ai autant manqué que ça ? » Glissant ses doigts sur son torse par dessus son t-shirt, elle les descendit lentement tout le long, s'arrêtant avant la ceinture. « Tu veux que je continue comme la dernière fois ? » Provocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 50
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Jeu 9 Avr - 20:45

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. CHO HEE

Verre en main, Dong Wook était là, enfoncé dans une banquette aux teintes pourpres. Il écoutait distraitement les anecdotes relaté par son voisin. C’était un type de quelques années de plus que lui. Le crâne rasé de moitié, les traits durs et marqués, le regard trahissant quelque chose d’un peu fou. Un vétéran, pour ce que le plus jeune avait cru comprendre. Il bossait pour le compte de la mafia depuis quelques années. Là, il était en train de raconter les débordements qu’il avait eus avec un client fortuné. Le dealer trempa ses lèvres dans l’alcool demeurant au fond du verre, se désintéressant quelques instants des propos de son vis-à-vis. Son regard glissa jusqu’à la scène.

Le goût fort de la liqueur envahit sa bouche, glissa le long de sa gorge. Joues gagnées par la chaleur, le garçon garda sa position, un coude replié sur le dosseret de la banquette. Les yeux toujours rivés sur l’estrade, il ne portait plus la moindre attention à ce que son collègue était en train de raconter. Etait-il seulement encore en train de parler ? Dong Wook, l’attention toute portée sur une danseuse, n’en savait foutrement rien. Sa cliente était là, mains fixées à la barre, en train d’onduler lascivement. Crystal, l’avait-on annoncée. Il ignorait son vrai nom, et il n’avait pas pris la peine d’en être informé la dernière fois qu’il l’avait vue. Des longues jambes finement ciselées, une chute de reins marquée, un ventre plat et une poitrine menue. Le jeune homme retraça inlassablement ces courbes, laissant son esprit vagabonder à quelques pensées peu chastes.

Ses yeux remontèrent enfin à son visage. Suave, Crystal avait le regard rivé en sa direction. Dong Wook resta quelques instants à l’observer, perplexe. Regardait-elle par-là, comme la plupart de ses semblables, le regard vide ? Non. Soutenant son regard, le temps sembla s’interrompre une courte seconde. Avalant d’une traite la dernière gorgée de vodka, le dealer finit par cesser de regarder la danseuse. La joue mordue de l’intérieure, il se servit un nouveau fond d’alcool avant d’en revenir à son collègue. Sirotant tranquillement, il continua à écouter distraitement ses récits, laissant parfois son regard se perdre sur la silhouette de sa cliente.

Quelques quinze minutes plus tard, il se décida à sortir prendre l’air, le temps d’une cigarette. L’atmosphère du club commençait à devenir un peu étouffante. Veste sur le dos, Dong Wook laissa son acolyte sur la banquette avant de franchir la porte. L’air vif de l’extérieur le heurta en comparaison à la chaleur de l’intérieur. Après avoir passé un revers de main sur son front, il sortit de sa poche un paquet de cigarette pour en poser une entre ses lèvres. La pierre d’un briquet fut actionnée, une longue bouffée fut prise, tandis qu’il faisait quelques pas.

Ne portant pas attention aux pas qui firent échos jusqu’à lui, il fut surpris de voir le cylindre extirpé par une main féminine. Se retournant, il reconnut la danseuse. Elle avait fini son quart de travail, avait-il cru comprendre. Cigarette à la main, elle l’interpella. Mâchoires se serrant et se desserrant sur un chewing-gum imaginaire, il souffla : « Pas mal. » Main tendue pour récupérer sa cigarette, il la mena à nouveau à sa bouche pour en tirer les dernières lattes. Pendant ce temps, Crystal avait déjà commencé à le provoquer. Le jeune homme décida ne pas y répondre. Il n’était pas d’humeur à aboyer, ce soir.

Crystal laissa ses doigts glisser le long de son thorax, et s’arrêta. Les épaules du jeune homme se tendirent. Quand la question lui fut posée, il resta silencieux quelques courtes secondes. Son regard se porta à droite, et à gauche. Personne aux alentours. Amorçant un pas vers elle pour la faire reculer, il resta silencieux, humectant ses lèvres. Une main se haussa pour venir saisir les cheveux, qu’il tira doucement en arrière pour lui faire basculer la tête. « C’est tout c’que t’as l’air d’chercher, j’me trompe ? » souffla-t-il, lèvres doucement arquées.



Wake me up, remind me the story that I won't get insane, tell me why it´s always the same and explain me the reason why I'm so much in pain... Before I change again.

I'M BECOMING INSANE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 37
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Dim 12 Avr - 1:52

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. DONG WOOK

Ce besoin d'être regardée, enviée, désirée, être le fantasme de tous les hommes présents, ça n'avait jamais intéressée Cho Hee. À vrai dire, elle ne faisait ça que pour payer son loyer et ce qu'elle devait acheter. Le besoin ne se fait pas ressentir chez elle, contrairement chez les autres danseuses qui éprouvent du plaisir à être dévorées du regard de cette façon. La coréenne ne se sent pas enflammer quand on la déshabille du regard, ni quand on s'imagine faire des choses charnelles avec elle. Non vraiment, ça ne la touchait pas du tout. Même lorsqu'elle était sous ecstasy, elle ne ressentait pas grand chose de cet ordre-là, mais elle arrivait à jouer plus facilement avec les émotions. Faire semblant d'être excitée par le regard de tous ces mâles en chaleur, les regarder sensuellement, bouger son corps de manière voluptueuse afin d'attiser du désir chez eux. C'était si facile.

Pourtant ce soir c'était différent, oh bien sûr, elle se fichait de ces clients qui bavaient sur les danseuses, à chaque mouvement de hanche, chaque morceau de peau dévoilé. Elle n'avait d'yeux que pour un seul. Cho Hee avait parfaitement remarqué son regard qui s'attardait sur ses courbes pendant de longues minutes avant de la regarder dans les yeux. Se mordant la lèvre inférieure en soutenant son regard, elle en profita pour danser de façon encore plus lascive. Ce soir, elle avait l'impression que seul son regard pouvait l'atteindre, elle était tellement centrée sur lui qu'elle en oubliait tout le reste. Elle le voulait, lui et son insolence, son arrogance, sa violence. La danseuse voulait ressentir encore et encore, qu'importe les moyens, qu'importe la façon. Quitte à ce qu'il soit violent, à ce qu'elle utilise son corps.

Le show se finissait, elle avait bientôt fini. Elle laissa son corps onduler contre la barre, finissant par porter son regard vers son boss qui avait du se sentir délaissé durant ses heures de travail. Descendant de scène, elle retourna dans les loges réservées et se changea, rajoutant quelques couches de tissus sur sa peau, laissant néanmoins ses jambes à découvert. Attrapant ses affaires, elle salua ses collègues avant de se diriger vers la sortie, non sans oublier de lancer un dernier regard à son patron avant de quitter les lieux. Son regard le trouva instantanément.

Marchant jusqu'à lui, elle récupéra la cigarette qu'il tenait entre ses doigts et la glissa entre ses lèvres, finissant par lui demander ce qu'il avait pensé du spectacle. Tirant quelques bouffées, elle la lui rendit, se rapprochant du dealer. « Ça avait l'air de te plaire, en effet. » souffla-t-elle, évacuant la fumée par la même occasion, avant de commencer sans tarder à jouer dans la provocation. Et vu qu'il n'avait pas l'air très réactif, elle glissa une de ses mains sur son torse, s'arrêtant juste avant la ceinture, le regardant droit dans les yeux. Encore une fois il regarda des deux côtés, s'assurant qu'ils étaient seuls, la rue venait de se vider, les autres étaient sans doute rentrés de nouveau dans le club. Tant mieux. Elle fut forcée de reculer d'un pas quand il s'avança et le laissa attraper de façon beaucoup plus douce que la dernière fois ses cheveux. Basculant la tête, elle se contenta de garder ses yeux ancrés dans les siens. « Peut-être. Mais ça n'a pas l'air de te déplaire plus que ça, je me trompe ? » dit-elle en reprenant ses derniers mots.

Se mordant la lèvre de façon aguichante, elle lança : « T'as un problème contre mes cheveux ? » avant de remonter une de ses mains le long de son torse jusqu'à son cou, tout en laissant l'autre passer sur sa hanche. La jeune femme rapprocha son corps du sien, se cambrant légèrement. Elle ressentait autre chose que la colère, la rage et même ce début de crainte qu'elle avait eu la dernière. Il y avait autre chose, mais elle ne savait pas quoi, peut-être juste du désir physique. Elle hésita quelques secondes avant de tenter d'esquisser un geste pour rapprocher son visage, mais elle sentie ses cheveux se tirer. La jeune femme serra légèrement les dents avant de passer sa main de derrière son cou jusqu'aux lèvres du garçon, les effleurant de ses doigts. « Vu le nombre de fois où tu m'as regardé ce soir, tu me dois bien plus que 100 won tu sais. » souffla-t-elle, son regard toujours vissé au sien.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 50
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Dim 12 Avr - 23:52

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. CHO HEE

Dong Wook prit une dernière inspiration sur sa cigarette, avant d’en jeter le mégot au sol. Le regard rivé sur le tube décimé, il l’écrasa d’un coup de talon, avant de relever les yeux vers Crystal, sans mot dire. Il n’allait pas lui donner la satisfaction de répéter ses mots, ni même de confirmer ce qu’elle avançait. Le garçon n’en voyait pas l’intérêt. Soufflant une dernière gerbe de fumée, il offrit un dernier regard à la danseuse, avant de détourner le regard vers les alentours.

Néanmoins, son attention fut de nouveau toute à elle. La jeune femme s’était avancée, pour laisser courir une main le long du torse du dealer. Dong Wook s’était enquit des alentours, avant de venir empoigner la longue chevelure, tout en amorçant le pas. Lèvres humectées, une question lui fut donnée en guise de réponse. Il ne répondit pas immédiatement. Il continua à avancer, regard plongé dans celui de la jeune femme. A la recherche de quelque chose. Une lueur de malice, une garantie, une raison. Les choses étaient radicalement différentes de leur dernière rencontre. Pourtant, il savait qu’il suffirait d’un seul mot pour qu’elle ne repende à nouveau de son venin. Et à dire vrai, cette situation ne manquait pas de lui déplaire. Le fait qu’il soit d’humeur plus paisible que lors de leur dernière altercation, sûrement.

Quand à force de la faire reculer, la jeune femme se trouva dos à un mur, Dong Wook daigna enfin répondre, sans pour autant se faire très expansif. « Perspicace. » Son regard tomba aux lèvres, tandis que sa poigne se resserra davantage à la nouvelle question. Juste un besoin de garder cette impression de main mise. Tandis qu’une main tomba à sa hanche, l’autre remontant à son cou, Crystal se cambra contre lui. Comme soudainement éveillé par ce nouveau contact, le jeune homme offrit un regard plus soutenu, plus intense. Des doigts glissèrent à ses lèvres, à défaut que la jeune femme ne puisse approcher son visage. Dong Wook serra les dents à ce contact, tout en écoutant les nouvelles paroles de la jeune femme. Un vague sourit naquit à ses lèvres, qu’il approcha de ses semblables. « On peut s’arranger autrement… T’en dis quoi ? » souffla-t-il plus ou moins par rhétorique, dans un murmure. Ces mots prononcés, il saisit pleinement la bouche de la danseuse, venant épouser son corps du sien. Il embrassa, sans aucune sorte de fausse pudeur, dévorant. Sa seconde main, demeurée libre jusqu’à là, vint se poser à la naissance du décolleté, puis se laissa glisser aux courbes offertes. Lui faisant basculer la tête en arrière, il délaissa ses lèvres au profit de son cou. Sa peau était brûlante.

La main posée sur la poitrine de la jeune femme se détacha d’elle. Dong Wook venait de penser à quelque chose. Récupérant dans une de ses poches arrière un sachet, il en extirpa un petit comprimé rond, semblable à ceux que la jeune femme lui avait acheté quelques jours auparavant. Dégagé de son cou, il l’interrogea du regard, un cachet d’ecstasy coincé entre l’index et le pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 37
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Lun 13 Avr - 1:12

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. DONG WOOK

Vraiment, il n'était pas comme la dernière fois. Il ne réagissait pas à ses provocations, la rage n'était pas présente, ni même la colère. Pourquoi ? Pouvait-elle au moins ressentir la frustration ? Après avoir goûté à de pareilles émotions, aussi fortes, elle ressentait l'envie de les vivre à nouveau. Du désir, clair et net. L'ecstasy devait sans doute aider à qu'elle se remémore leur dernière rencontre si envenimée. Une autre forme de désir apparaissait peu à peu et était sans doute déjà présente depuis le début, mais elle avait été trop en colère pour s'en préoccuper. Un simple contact avait suffit a le faire réapparaître.

Ses doigts glissèrent le long de son torse alors que regard s'ancrait au sien, elle le laissa empoigner sa chevelure, mais ne put s'empêcher de faire une autre remarque. « Tu es bien plus doux ce soir. » souffla-t-elle, avant d'être forcée à reculer pas à pas. C'était vraiment étrange, elle ne ressentait rien du tout au niveau du mental, mais physiquement, ça commençait à remuer en elle. Il suffisait qu'elle le regarde dans les yeux pour n'avoir envie que d'une seule chose, qu'il continue à la dévorer du regard comme toute à l'heure et bien plus. Elle avait envie d'un autre contact, elle voulait qu'il la touche, savoir comment son corps réagirait à son approche. Son dos finit par rencontrer le mur, elle s'adossa contre un moment avant de finalement rapprocher son corps du sien. Ses mains prirent un chemin différent, l'une montant à son cou et l'autre se calant sur une de ses hanches. Il n'était pas insensible, elle le voyait bien. Cho Hee cambra son corps contre le sien, provoquant un nouveau contact entre eux, ses dents mordillant frénétiquement sa lèvre inférieure. La jeune femme, dans l'impossibilité de rapprocher son visage de celui de son vis-à-vis finit par porter ses doigts aux lèvres du dealer, les effleurant doucement.

S'arranger autrement ? Elle avait entendu ça tellement de fois quand elle avait approché d'autres dealers. Ces derniers avaient finir par embrasser le bitume, mais cela n'allait sans doute pas être le cas du garçon qui venait de s'emparer de ses lèvres sans lui laisser le temps de répliquer. Raffermissant sa prise sur sa hanche, sa main retourna se glisser au niveau de son cou alors qu'elle laissa son corps se coller au sien et sa langue se mêler à sa jumelle, l'embrassant ardemment. Sa peau semblait réagir à chaque effleurement, chaque contact désiré ou non. Sa poitrine se souleva alors que la main du jeune homme s'y approchait, cherchant un frôlement. Son corps épousa parfaitement le mouvement de sa main qui descendait le long de ses courbes. La danseuse cherchait encore plus de contact et elle gémit de frustration quand ses lèvres furent abandonnées au profit de son cou. La frustration. Elle se souvenait de cette sensation, elle ne la détestait pas car elle ne s'attendait pas à la retrouver. Elle ne comprenait toujours pas comment ce garçon pouvait arriver à générer autant d'émotions en elle en si peu de temps, en quelques mots, quelques gestes.

Mais la frustration finit par s'échapper, ne restant que quelques secondes. Le désir physique seulement. Les effets de l'ecstasy disparaissait peu à peu. Ses yeux finirent par se poser sur la main du jeune homme qui après quelques secondes de fouille dans une de ses poches tenait entre ses doigts un cachet. Cachet qu'elle reconnaissait très bien. Après un regard échangé, la jeune femme avança son visage et happa le cachet, laissant ses lèvres glisser le long des doigts du garçon, son regard devenant de plus en plus intense. Avalant le comprimé, elle ferma les yeux quelques secondes avant d'effleurer le cou du dealer  de ses lèvres, remontant jusqu'à son oreille. « Quelle générosité. » souffla-t-elle. Comme si ce cachet allait être gratuit. L'ecstasy avait le don d'agir très rapidement. Cho Hee pouvait sentir son corps s'éveiller peu à peu, il fallait qu'il la touche de nouveau. S'il ne se mettait pas en colère, il lui devait au moins ça, elle avait trouvé les deux moyens pour elle de ressentir quelque chose. Sauf que le désir physique l'empêchait d'y voir clair. « Touche moi. » souffla-t-elle. « Encore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 50
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Lun 13 Avr - 23:42

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. CHO HEE

Dong Wook avait cru comprendre lors de leur dernière rencontre que la danseuse n’était pas… Farouche, dira-t-on. Pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, et toute aussi provocante, prompte à prendre les devants, sans aucune sorte de gêne. C’était surprenant, dans le sens où il n’était pas habitué à voir des filles de cet âge-là agir de la sorte. Et lui, il n’était pas du genre à cracher dans la soupe. Crystal se laissa reculer sans rechigner, tête basculée en arrière, traits retracés son vis-à-vis. Elle se contenta tout juste de relever que le garçon était plus doux que lors de leur dernière altercation. La situation qui s’y portait davantage, sans nul doute.

Quand elle fut dos au mur, ils soufflèrent quelques mots. Les lèvres de la jeune femme capturées, le dealer laissa ses mains découvrir les courbes de la danseuse, cambrée contre lui. Sous sa paume, la poitrine se souleva, à la recherche d’un contact plus intense. Ses lèvres délaissèrent ses semblables, s’enfouissant dans la peau brûlante du cou. Un gémissement remonta à ses oreilles, il se colla davantage à elle. La main haussée aux cheveux relâcha soudainement sa prise, pour descendre en gestes saccadés aux épaules, puis au dos, puis aux hanches.

Un cachet récupéré dans une de ses poches arrière, le jeune homme émergea du cou pour adresser un regard entendu à Crystal, comprimé coincé entre les deux doigts. Elle avança le visage, saisit le cachet entre ses lèvres, remontant le long de l’index et du majeur. Dong Wook se perdit de courtes secondes à la contemplation de ce geste, pinçant les lèvres. La jeune femme s’était déjà réfugiée à son cou, pour venir souffler quelques ordres, dont il n’avait guère besoin pour reprendre les devants.

Dans un geste dénotant un désir accru, une main retrouva la poitrine, sur laquelle sa prise s’affermit. Sa jumelle, elle, vint saisir le poignet de la jeune femme, pour venir poser ses doigts sur son propre torse, prêt à rompre sous le battement frénétique, l’encourageant ainsi à faire de même. La main libre avait ensuite retrouvé le chemin du corps de la danseuse, les doigts survolant le ventre pour venir s’échouer au bas ventre. Envahit d’une vague de chaleur, il vint à nouveau trouver refuge dans le cou, embrassant, mordillant. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 37
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Mer 15 Avr - 1:14

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. DONG WOOK

Cette rencontre promettait d'être bien différente de leur première d'il y a quelques jours. Déjà parce qu'elle était peut-être un peu plus encline à se laisser dominer de cette façon, le laissant lui attraper les cheveux afin de la garder sous son emprise. Et surtout parce qu'elle avait clairement envie de lui. Là tout de suite. Que ses médecins qui l'avaient « soigné » pendant trois ans aillent se faire foutre, elle ressentait de nouveau, modérément et émotion par émotions, mais elle arrivait à ressentir de nouveau. Tout ça grâce à ce garçon. Mais elle savait que ça ne durerait pas, les émotions s'effaçaient et elle n'avait plus qu'à attendre qu'elles reviennent, fort heureusement, elle avait enfin trouvé son déclencheur. Et elle ne comptait pas le lâcher, qu'importe les moyens.

Ses lèvres collées à celles du dealer, sa langue liée à la sienne, la jeune femme se fit ardente, avide, elle cambra son corps contre le sien, ondulant et cherchant d'autres contacts à chaque passage de ses mains. Gémissant, légèrement frustrée que ses lèvres soient délaissées, elle apprécient néanmoins de les sentir contre son cou, sentant sa peau s'embraser à chaque passage, chaque effleurement. Se mordant la lèvre inférieure, elle posa ses yeux sur le cachet qu'il venait de récupérer. Le récupérant avec ses lèvres, elle en profita pour les glisser le long des doigts du garçon, tout dans la provocation et la suggestion, prenant bien soin de garder son regard ancré dans le sien.

Effleurant son cou de ses lèvres, elle murmure quelques mots, l'implorant presque de continuer. Sa main finit par retourner au niveau de sa poitrine lui arrachant un gémissement. Le laissant faire, sa main trouva le chemin du torse de dealer et la jeune femme laissa ses doigts s'éparpiller avant qu'elle ne passa sa main derrière son dos pour la glisser sous son t-shirt, remontant ensuite à même la peau, caressant, griffant légèrement quand une sensation la prenait de court. Haletant légèrement, les yeux mis-clos, elle colla son bassin contre le sien, brûlante. Mais la porte du club qui venait de s'ouvrir brusquement les coupa. Grognant, la jeune femme attira le garçon à elle, l'entraînant quelques pas plus loin dans une ruelle quasiment infréquentée, passant derrière une benne qui les cacherait au moins un peu si jamais quelqu'un passait devant la ruelle. C'était pas très classe, mais qu'importe, elle n'allait pas s'arrêter là, pas maintenant alors que le désir était bien plus qu'ardent. Retrouvant le chemin de ses lèvres, la jeune femme l'embrassa avidement avant de laisser une main descendre le long du torse, s'arrêtant à la ceinture, qu'elle commençait à défaire. Rompant le contact entre leurs lèvres, sa tête partie en arrière, rencontrant le mur alors qu'un nouveau gémissement franchissait ses lèvres lorsqu'une des mains du garçon se fit plus aventureuse.


ELLIPSE (hj : et ouais, vous y avez cru, hein ?)


Le cœur encore battant à tout rompre, le souffle court, la jeune femme resta un instant muette contre le corps brûlant du dealer. Posant sa tête contre le mur où elle prenait appui, elle tentait de se remettre les idées en place. L'ecstasy qu'il lui avait donné faisait encore pleinement effet, elle avait pu le remarquer. Son corps avait beaucoup mieux réagi qu'habituellement. L'envie était encore là, elle l'avait clairement ressenti dans chaque parcelle de peau, chaque partie de son corps. Les mains encore calées dans son dos, sous son t-shirt, elle les retira dans un geste lent avant de les poser sur son torse pour le faire reculer légèrement, le temps qu'elle se rhabille quand même un peu, avant de se redresser. Passant ses mains sur sa jupe pour la remettre à une hauteur acceptable, elle leva les yeux vers lui, posant son dos contre le mur de nouveau. Un sourire étira ses lèvres. « Alors finalement la rumeur est vrai, les dealers se font encore payé en nature. » Elle ne savait pas ce qui avait été le mieux, la colère, la rage ou le désir, l'envie. Deux émotions bien différentes mais qui s'alliaient plutôt bien. Rejetant ses cheveux en arrière d'un geste de main, elle rajouta. « A moins que t’ai besoin de droguer une fille avant de te la faire. » D'une main, elle attrapa sa veste pour le tirer de nouveau contre elle, ses lèvres se retrouvant à quelques centimètres des siennes. La jeune femme les effleura par pure provocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 50
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Sam 25 Avr - 2:07

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. CHO HEE

Dans un dernier gémissement, Dong Wook laisse sa nuque se rompre en avant. Bouche entrouverte, souffle court, ses lèvres effleurent une dernière fois le cou de la danseuse, ses mains glissant sur les hanches, avant qu’il ne se retire. Ses paumes à elles glissent le long du dos, s’immiscent sur le torse, toujours soulevé par un halètement soutenu. Ces mains lui semblent brûlantes, presque insupportables. Reculé, son regard croise rapidement celui de Crystal, avant de s’abaisser à son bas ventre, le temps qu’il ne réajuste pantalon et ceinture. Reculant d’un pas pour avoir davantage d’espace, le dealer jette un coup d’œil à sa vis-à-vis, elle-même en train d’arranger sa mise. Elle s’appuie ensuite contre un mur, un sourire flottant à ses lèvres. Le constat qu’elle offre semble être teinté d’une certaine moquerie. « Et les danseuses offrent toutes des services complémentaires. » Dans leur cas à eux, ces clichés étaient bien confirmés. Et bon… Pour ce qui était de son cas, il n’en faisait pas grand cas de conscience. Il n’était pas du genre à faire ce genre de deal. Lui proposer un cachet d’ecstasy lui avait semblé être « dans le truc ».  Un peu comme une suite logique, davantage qu’une transaction. « Tu payes cher le cacheta, alors. » remarque-t-il. « Ou alors, t’es la catin la moins chère d’la ville. J’pencherai plus pour ça. » C’était complétement gratuit… Mais visiblement, c’était des règles qui s’étaient instaurées d’elles-mêmes.

Sa veste est saisie d’une poigne ferme, avant que la danseuse ne le ramène à elle. Leurs lèvres proches, elle souffle une nouvelle provocation… Qui ne plaît pas vraiment à Dong Wook. « Ta gueule. » gronde-t-il, dans un murmure. Forcément, puisque ce n’était pas vraiment flatteur pour son ego d’homme. Encore heureux, Crystal ne touchait pas la réalité en disant ça… Même si ce cas pouvait effectivement porter à confusion. La foudroyant du regard, il esquisse bientôt un sourire moqueur, lèvres frôlant celles de la jeune femme, trouvant enfin répartie : « J’dirai plutôt qu’c’est toi qu’accepte d’écarter les cuisses pour un cachet. Bien, d’être une droguée qui doit forcément prendre d’l’ecstasy pour s’convaincre qu’elle est pas frigide ? » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 37
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Dim 26 Avr - 21:55

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. DONG WOOK

À eux deux, ils venaient de confirmer tous les clichés sur leurs professions respectives. Ce qu'elle n'avait pas manqué de lui dire, mais comme elle s'y attendait, il n'hésita pas une seconde pour lui renvoyer l'ascenseur. S'il savait que c'était la première fois qu'elle faisait et puis surtout, elle avait agit principalement par désir et envie que pour demander une quelconque compensation financière. « Estime toi honoré, même mon patron n'y a jamais eu le droit. » répliqua-t-elle, sans chercher non plus à se trouver une excuse. Qu'il pense ce qu'il veut, elle se fichait de l'avis des autres sur elle, ne s'en étant jamais préoccupée. Un sourire narquois étira ses lèvres quand elle l'entendit la rabaisser au niveau d'une simple catin peu onéreuse. Elle tendit la main, rajoutant à sa suite. « Non j'attends le reste. Rien que pour t'avoir laissé me toucher comme tu l'as fait, je mérite le même nombre que la dernière fois. » Elle pouvait encore sentir la chaleur de ses mains sur sa peau, la faisant légèrement frissonner. Elle en avait encore envie. Cette envie qui s'installait au fond d'elle, cette émotion n'était pas plaisante lorsque le manque se faisait ressentir ou la frustration, elle ne l'était que lorsqu'elle obtenait ce qu'elle désirait.

Les yeux posés sur le dealer, elle finit par attraper sa veste d'une main le tirant vers elle. L'ecstasy excitait ses sens, elle avait eu ce qu'elle désirait, mais elle en voulait encore plus. Le provoquant, elle eut le malin plaisir de constater qu'il n'avait pas l'air d'apprécier sa petite pique. La colère, elle s'en souvenait parfaitement. « Je t'ai vexé bébé ? » souffla-t-elle à quelques centimètres ses lèvres. Croisant son regard, elle garda son air naturel, le laissant frôler ses lèvres. Sa colère semblait déjà avoir disparu, dommage. Cho Hee se raidit à ses propos, sa main se crispant sur sa veste. Il n'avait pas tout à fait tort, elle s'en fichait d'être frigide, mais ressentir quelque chose, c'était exclusivement pour ça qu'elle prenait de l'ecstasy. Elle le fixa d'un regard noir, sans rien dire. « J'écarte peut-être les cuisses pour un cachet, mais tu vas pas te plaindre hein ? » lâcha-t-elle d'une voix froide. Elle l'avait ressenti ce pic de colère avant qu'il ne disparaisse. Il savait où toucher. La jeune femme finit par combler le maigre espace entre leurs lèvres pour les coller brutalement les unes contre les autres, l'embrassant sans retenir une certaine violence. Elle finit par séparer leurs lèvres quelques secondes après avant de dévier à son cou, effleurant jusqu'à remonter à son oreille. « Vu que t'as eu l'air d'apprécier et que moi j'ai besoin de cachets chaque semaine, on peut peut-être s'arranger mh ? Ma paie n'est pas énorme. » dit-elle en laissant glisser ses doigts sous son t-shirt, sa peau était aussi chaude que la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 50
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Jeu 30 Avr - 0:02

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. CHO HEE

Dong Wook resta silencieux à ce que la jeune femme lui répliqua. Elle ne s’était jamais adonnée à son patron comme elle venait de le faire. Essayait-elle de lui dire par là qu’elle n’était pas une fille de joie, ou quelque chose de semblable ? Peu importait. Lui, il avait eu confirmation d’un cliché. Mais le dealer n’était pas du genre à s’arrêter aux clichés, et encore moins à en prendre vraiment compte… Puisqu’il baignait lui-même dans le bain des stéréotypes. Bref. Ce que la danseuse venait de lui annoncer n’avait pas vraiment de quoi retenir son attention. Pour preuve, tout en réarrangeant sa mise, il haussa un sourcil, jeta un coup d’œil à la jeune femme pour dire : « Et ? »

Quand il vint souligner qu’elle était prête à beaucoup pour avoir des cachets, la cliente tendit la main. Elle attendait la suite. « Pardon ? » demanda Dong Wook par rhétorique. « J’t’ai donné c’cachet par charité. Y’a pas un moment où tu m’en as d’mandé. Pas d’contrat, pas d’transaction. » poursuivit-il, un sourire carnassier étendant ses lèvres. Et puisqu’il la voyait venir : « T’as commencé à m’chauffer, j’ai pas laissé entendre que t’aurais d’l’ecsta’ en retour. »

Les provocations fusèrent à nouveau quand ils furent rapprochés. L’égo de Dong Wook titillé, le dealer répliqua, non sans avoir sommé Crystal de se taire. Vexé ? Forcément. Néanmoins, il ne s’attarda pas là-dessus, maintenant agacé par autre chose. Bébé. « D’où tu m’appelles comme ça ? » grogna-t-il, mécontent du sobriquet un peu sorti de nulle part. Quand il finit par lui offrir contrepartie pour ses propos peu flatteurs, la danseuse le foudroya du regard. Nouveau sourire mesquin de la part du jeune homme, qui était fier d’avoir touché un point sensible, sans savoir lequel c’était précisément. Etait-ce le fait qu’elle était droguée ? Ou dans l’incapacité de ressentir un quelconque désir concret ? Peu importait. Elle ne resta pas silencieuse très longtemps. La réponse donnée amusa le dealer, qui laissa un petit rire mauvais filtrer ses lèvres, n’ajoutant rien à ces mots. Non. Effectivement, s’il voulait être un tant soit peu honnête, il n’allait pas se plaindre de cet état des faits.

A ces mots, elle couvrit le court espace entre leurs lèvres. Répondant sans aucune retenue, Dong Wook laissa une main se poser fermement sur les hanches de la danseuse. Cette dernière mit un terme à leur échange, déviant à son cou, soufflant quelques mots à son oreille. Un deal. Le dealer resta un instant silencieux, immobile. « Faut voir. » dit-il en fin de compte. En somme : ça lui convenait, il pourrait toujours s’arranger pour que les sommes non ramenées soient cachées des yeux de ses supérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 37
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Dim 3 Mai - 4:10

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. DONG WOOK

Ah, pourquoi croire obligatoirement que les strip-teases écartaient aussi leurs cuisses à la simple demande et en échange d'une petite rémunération ? Leur patron ne leur en avait en tout cas jamais donné l'ordre, après elle ne savait pas ce qui se passait en dehors du club, mais pour l'instant toutes les danseuses qu'elle connaissait ne s'adonnaient pas à ce genre d'activité et elle non plus. Même pas pour son chef qui lui avait déjà montré à plusieurs reprises son intérêt quant à ses courbes. Dans ses rêves. Ou du moins, elle n'en voyait pas le besoin pour l'instant, peut-être un jour si elle avait besoin de quelque chose. Se vendre ne lui posait pas de problème en soit, elle n'avait pas ce besoin de se montrer respectable. La jeune femme fixa le garçon qui ne sembla pas montrer grand intérêt à ce qu'elle venait de lui annoncer. Ça aurait pu la vexer, mais non. Alors elle ne répondit pas et se contenta de tendre la main en précisant qu'elle désirait le reste des cachets. Après tout, elle y avait le droit non ? Il ne semblait pas de son avis malheureusement.

Son explication la fit sourire. « Par charité ? Mais je ne t'ai rien demandé en effet. Néanmoins, si t'étais un peu clean dans tes transactions tu devrais savoir que ça vaut bien tes cinq cachets. » dit-elle avant de rajouter. « J'ai peut-être commencé à te chauffer, mais tu t'es bien laissé faire. Je vais te préciser un truc pour la prochaine fois, j'agis toujours en attendant quelque chose en retour. » Autant que cela soit bénéfique. Et à cet instant, elle voyait la possibilité qu'en plus du florilège de sensations physiques qu'il lui avait apporté, elle allait peut-être pouvoir l'énerver afin que cela se transfère sur elle. Ou même, n'importe quelle émotion, elle s'en fichait. Le rapprochant d'elle dans un mouvement, elle n'hésita pas à provoquer. Il ne semblait pas apprécier le surnom qu'elle lui avait donné. Elle leva sa main vers son visage pour glisser ses doigts sur sa joue. « T'aimes pas ? Pourtant ça te va comme un gant … bébé. » Si elle venait de le vexer, il lui renvoya l'ascenseur en appuyant sur son point faible. Sa non-capacité à ressentir. Serrant les dents, elle sentit la fureur la traverser de toute part alors qu'elle serrait ses poings pour finalement souffler, sentant la pression se relâcher.

Cho Hee finit par l'embrasser de nouveau, aucune contenance, ses doigts se faufilèrent de nouveau sous le t-shirt du garçon et elle sentie une main se poser sur sa hanche. Rompant leur contact, elle approcha ses lèvres de son oreille, lui soufflant une idée, un deal entre eux, qui lui semblait plutôt raisonnable. Elle n'avait aucune honte à vendre son corps de la sorte, surtout pour des cachets dont elle avait besoin. Et puis, elle pourrait profiter de ses moments pour tenter de le faire sortir de ses gonds, qu'il lui soit utile en tout sens. Mordillant doucement son cou alors qu'il restait silencieux, elle entendit finalement une réponse qui semblait être positive, même s'il ne s'avançait pas plus que ça. Pour se faire désirer ? Le regardant de nouveau dans les yeux, elle colla son corps contre le sien, ses hanches heurtant les siennes, lui remémorant leur acte charnel. « Faut voir ? Me fais pas languir comme ça bébé. T'as besoin d'autre chose pour te décider ? » souffla-t-elle avant de passer une main dans ses cheveux, glissant ses doigts entre les mèches. « T'auras qu'à venir chez moi, la rue ça va deux minutes, mais entre quatre murs c'est mieux. Après l'endroit m'importe peu. » rajouta-t-elle en se mordant la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 50
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Dim 17 Mai - 1:40

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. CHO HEE

Dong Wook ne faisait jamais – ou alors, très rarement – cas de conscience de ses actes. Il agissait par envie, par colère, par simples pulsions spontanées. Les seules rares fois où il acceptait de mettre de côté ses propres désirs étaient quand il avait de l’estime pour quelqu’un. Quand il avait une reconnaissance ou un respect à affirmer envers quelqu’un. De toute évidence, Crystal ne faisait pas partie de ce cercle très fermé. Elle n’était qu’une cliente. Certes très à son goût. Et peut-être lui était-elle semblable sur certains points – dans le sens où elle-même ne semblait pas accorder grand crédit aux avis extérieurs. Mais elle restait à son statut d’acheteuse occasionnelle, de femme et de strip-teaseuse. Quand elle s’était approchée de lui, ses intentions semblaient claires. Et Dong Wook y avait répondu sans aucune sorte de honte, retraçant de ses paumes les courbes, découvrant une peau chaude, laissant ses hanches onduler tout contre le bassin offert. A aucun moment il n’avait laissé entendre que cet acte charnel puisse être une rémunération. Pourtant, il avait levé un cachet d’ecstasy aux lèvres de la danseuse, comme un sucre tendu à un chien venant de répondre aux ordres de son maître. Et peut-être était-ce ce que Crystal attendait de lui. Mais en attendant, elle n’avait rien réclamé. Et c’était précisément la raison pour laquelle le dealer était si dur dans ses propos.

Bien sûr, la jeune femme ne resta pas silencieuse à ces mots. Elle trouva de quoi protester, invoquant une sorte de conscience professionnelle. Le sourire carnassier de Dong Wook resta pendu à ses lèvres, tant le garçon était amusé par les protestations de la danseuse. « Nan. Si j’étais clean dans mes transactions, j’t’aurais fait payer c’cachet en liquide. » répliqua-t-il. Malgré le cliché du dealer acceptant de se faire payer en nature, les lois du milieu n’étaient pas si simples. A plus forte raison que le jeune homme ne travaillait pas à son propre compte. La danseuse ajoura ensuite qu’agir sans rien en retour n’était pas dans ses habitudes ; elle attendrait toujours compensation. « C’est con. Tu t’seras faite niquée, pour c’coup là. » Littéralement.

Malgré tous ses propos, il y avait pourtant une chose que Dong Wook ne pouvait pas nier ; cette expérience ne lui avait pas déplu. Loin de là. Le corps de la jeune femme se rapprochant à nouveau du sien suffisait à le lui rappeler, tandis que son visage se nicha à nouveau à son cou après qu’elle ait soufflé quelques nouvelles provocations auxquelles il ne répondit pas. Crystal lui proposa alors un marché. Sur le moment, le dealer se fit évasif. Forcément, c’était un peu délicat à justifier auprès de ses fournisseurs. Si ces derniers pourraient comprendre ce cas particulier, le manque de liquidités apportées resterait un problème de taille.

Un frisson souleva sa peau au passage des mains de la jeune femme. Difficile de refuser, là, maintenant. « Entendu. » souffla-t-il d’une voix un peu étranglée. Nouvelle impulsion. Il verrait plus tard pour la suite. « J’te filerai mon numéro. T’auras qu’à m’contacter. » dit-il à quelques centimètres de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 37
▼ Points : 1
▼ Date d'inscription : 25/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   Lun 15 Juin - 0:05

MAKE ME FEEL SOMETHING ★ FEAT. DONG WOOK

Malgré son jeune âge – qu'elle devinait à son apparence – il n'était pas tendre en affaire. À croire que la rémunération en nature n'intéressait que les vieux dealers, un peu pervers sur les bords auxquels elle avait eu affaire auparavant. Lui il avait simplement sauté sur l'occasion, après tout ses intentions à elle avaient été claires dès le départ, mais elle doutait que leurs buts étaient le même. Il n'avait clairement pas besoin de partir à la recherche d'émotions, de sentiments, rien de tout ça pour lui, ça n'avait été que du sexe pour du sexe. Elle tenta néanmoins de récupérer d'autres cachets, après tout elle en avait besoin et il pouvait bien lui faire une faveur non ? Mais elle avait l'impression d'être face à un mur.  « T'aurais toujours pu rêver pour que je sorte les billets dans ce cas. » renchérit-elle. Elle qui avait l'habitude d'agir pour recevoir quelque chose, après tout son corps, sa vie elle n'en avait que faire, tant qu'elle pouvait obtenir ce qu'elle convoitait, ces cachets étaient la seule chose qu'elle voulait. Et lui aussi, il était toujours dans sa ligne de mire, elle ne comptait plus le lâcher, ce dealer dont son nom lui était toujours inconnu d'ailleurs. Sa remarque suivante lui passa au dessus, elle se contenta de lever les yeux aux ciels, feignant l'agacement.

Désireuse de garder le contact encore un moment, elle le força à se rapprocher d'elle. Son corps collé contre le sien, elle glissa son visage dans son cou, à la recherche de chaleur, de sensations. Ce n'était pas pour ce soir qu'il s'énerve comme lors de leur première rencontre, mais elle avait obtenu une contrepartie aujourd'hui. Cho hee trouva rapidement un petit compromis qui pourrait les satisfaire tous les deux et surtout elle, sur plusieurs points : la drogue et sa présence quotidienne. Le voyant indécis, un peu vague, elle n'hésita pas à rapprocher leurs hanches, à glisser une main sur sa nuque, la faisant grimper jusqu'aux cheveux du garçon. Elle put resserrer l'espace entre leurs deux visages, son regard planté dans le sien. Un sourire satisfait étira ses lèvres à sa réponse. Enfin. Elle hocha la tête avant de combler le vide entre leurs lèvres une dernière fois – pour ce soir – et l'embrassa chaudement, ses doigts tirèrent doucement sur les mèches de cheveux. Son autre main voguait librement sur son torse avant qu'elle ne se recule, le repoussant peu à peu d'elle, le regard vide d'expression.  « Vu que tu ne m'as toujours pas dit ton nom, j'en conclue que  tu préférera que je gémisse le nom d'un autre la prochaine fois. » La danseuse se décala du mur et s'avança vers lui, passant sa main dans la poche de sa veste et récupéra son téléphone. Pianotant dessus, elle enregistra son numéro et s'envoya un message pour obtenir le sien. La demoiselle rangea le mobile dans la poche avant d'effleurer une dernière fois les lèvres du dealer.  « Bonne soirée. » souffla-t-elle avant de quitter tranquillement la ruelle, remettant ses cheveux en place d'un geste. Sa relation avec ce garçon s'annonçait compliqué, mais elle se sentait hâtive de savoir s'il allait pouvoir l'aider.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: make me feel something x dongwook   

Revenir en haut Aller en bas
 

make me feel something x dongwook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» we are who we are when we’re with the people that make us feel the most alive |Kyra|
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» A. Orion Matthew // Youu Make me feel // Terminée
» Everything that kills me make me feel alive • Jody
» Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: En ville ~ En guerre :: Itaewon-