AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 castiel ★ keep the streets empty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 83
▼ Points : 2
▼ Date d'inscription : 07/03/2015
avatar
MessageSujet: castiel ★ keep the streets empty   Ven 13 Mar - 1:16

KEEP THE STREETS EMPTY ★ FEAT. CASTIEL

Do Jin avait longuement réfléchi avant de revêtir pour de bon le costume de The Chaser. A dire vrai, cette idée le travaillait depuis un moment. Même avant que ses parents ne meurent, l’idée de passer un costume de real life super hero le tentait. Depuis la sortie du film Kick Ass, il avait une admiration sans borne pour ces civils qui osaient passer capes et collants pour défendre certaines causes… Mais lui, il avait dû attendre ce terrible incident pour qu’il ne se décide pour de bon à franchir le pas. Aujourd’hui encore, le doute s’immisçait de temps à autres dans sa petite tête. Il devait faire face à certains dangers qu’il avait sous-estimés, il devait bien l’admettre. Pourtant, l’animosité et la rage qui l’habitaient lui rappelaient bien souvent qu’il ne regrettait pas de s’être engagé sur cette voie : il se serait senti bien plus mal à laisser derrière lui ce personnage, déléguant tout travail à la brigade.

Il y a de cela deux semaines, Do Jin s’était promis de faire une ronde d’une ou deux heures tous les soirs, à partir de vingt-deux heures. Pas avant, histoire de ne pas attiser trop l’attention des autres. Jusqu’à là, il s’y était tenu, et il comptait bien en faire de même lors de cette soirée. Il traînait en général dans le coin d’Itaewon, l’oreille tendue aux rumeurs, l’œil attentifs aux gens qui lui paraissaient louches. Jusqu’à maintenant, il n’avait pas trouvé grand-chose. Soit les terroristes étaient vraiment discrets, soit ils n’avaient rien mis en œuvre au cours de ces derniers jours, il ne savait pas trop.

Ce soir, il s’était décidé à aller rôder du côté de Gangnam, comme ces trois derniers soirs. Peut-être ses recherches seraient-elles plus fructueuses par là-bas. Après avoir pris le temps de dîner et de prendre une douche, le jeune homme avait enfilé des vêtements sombres sur lesquels il avait passé un large sweat gris. Il n’avait pas vraiment de tenue pour The Chaser, à l’exception de ce dit pull et du masque intégral en néoprène noir qu’il passait pour dissimuler son visage. Histoire de cacher le fait qu’il dissimulait son visage, il rabattait la capuche de son sweat sur sa tête, et se baladait tête basse. Assez passe-partout, en somme. Et comme seule arme, il s’était procuré depuis peu une matraque télescopique, qu’il gardait dissimulée dans une manche.

Il avait quitté son appartement aux alentours de dix heures, pour se rendre au quartier visé. Il n’avait rien vu de louche sur le chemin. Des types un peu bizarres zonaient dans certains coins, mais ils semblaient plus être membres d’un gang quelconque ou des squatteurs lambdas que des terroristes. Du coup, à moins que l’un d’entre eux soit un peu trop tapageur, Do Jin avait décidé de les ignorer, passant son chemin.

Gangnam est bientôt atteint. Les principales rues commerçantes étaient encore fréquentées, à cette heure-ci. Do Jin croise beaucoup de gens, mais peu attirent son attention. Des groupes d’amis pour la plupart, ou des familles. Rien de bien intéressant pour lui, en somme… Cette soirée serait probablement aussi creuse que les précédentes. Et pourtant…

« UNE BOMBE, UNE BOMBE ! » Le jeune homme fait volteface pour voir d’où venait cette voix. Beaucoup s’étaient retourné en cette direction. Un type accourant, paniqué, continue à scander l’alerte. La foule s’agite, crie, panique, fuyant le plus loin possible. Do Jin, lui, tente d’intercepter le gars en question pour lui demander où était le dispositif. L’inconnu lui montre l’angle d’une rue, ou un autre type lui avait donné l’alerte. Après avoir brièvement acquiescé, le jeune homme s’élance à contrecourant en direction de l’endroit désigné.

Il atteint rapidement l’angle en question. Aux aguets, il regarde partout, cherchant la bombe… Et la trouve, effectivement.  Un petit boîtier noir, discret, à cadran digital. Des secondes défilaient. Tremblant et un peu fébrile, The Chaser tente de se ressaisir, secouant la tête. Du calme. Il s’approche doucement, mais… Quelque chose d’autre vient l’interpeller. Un type, à quelques mètres de là, immobile, en train de l’observer. Do Jin le dévisage. « Vous êtes brigadier ? » demande-t-il, dents serrées. Des gens avaient déjà du contacté les services de police, à l’heure actuelle. Son regard en revient au boîtier. Les secondes continuaient à s’écouler. La colère et l’angoisse montent. Les mauvais souvenirs, aussi. Son attention se focalise à nouveau sur l’inconnu. « Qu’est-ce que vous attendez ?! » vocifère-t-il.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: castiel ★ keep the streets empty   Mar 17 Mar - 22:37


Plus les jours passaient plus Castiel trouvait que Kéres se laissait aller, certes pour effectuer une attaque il fallait se préparer longuement, réfléchir à toutes les possibilités qui s'offraient à eux, répartir les tâches et vérifier que leur plan n'avait aucune faille cependant lui trouvait que cela n'allait pas assez vite. Non pas qu'il était le plus impatient des hommes, mais il avait ce désir de vengeance qui grandissait un peu plus à chaque instant. Si les menaces du leader du groupe ne planaient pas au dessus de sa tête, le terroriste se serait déjà débrouillé seul pour répandre le chaos et la crainte dans la capitale du pays du soleil levant. Même s'il désobéissait bien souvent aux ordres du chef, il se devait de lui obéir quelques fois, attendre les ordres qu'il critiquera sans nuls doutes. Mais sa patience avait des limites, même le pire des solitaires comme Castiel pouvait facilement s'ennuyer, lui qui essayait toujours de trouver une occupation dans sa vengeance se trouvait à court d'idée pour les futurs coups à venir. Mais cela faisait quelques jours qu'il avait jeté son dévolu sur un homme mystérieux qui se faisait passer pour le nouveau batman. Cela avait commencé à intéressé l'asiatique, il en devenait curieux, se demandant qui pouvait bien se cacher sous ce masque idiot de super-héro. Certainement un adolescent en quette de reconnaissance.

Il avait passé un bon moment à élaboré un plan pour piéger cet inconnu qui voulait faire régner la justice sur la capitale, c'est alors qu'il avait fini par dégoter un plan qui l'amuserait et lui passerait le temps. Castiel s'était lancé dans la confection d'une bombe durant des jours. Un boîtier noir, un compteur, l'aspect semblait si simple mais à l'intérieur des fils s'entremêlaient, se chevauchaient et se ressemblaient. Seuls des personnes aussi douées dans l'art des explosifs pouvaient désamorcer ce genre d'engin avant qu'il ne détruise les alentours. Ce n'était pas une arme aussi puissante qu'il avait déjà fait. Une simple bombe, qui pourrait faire s'écrouler un immeuble seulement, enfin il ne ferait rien exploser, du moins pas pour ce plan là, il avait une meilleure idée en tête pour tester le nouveau batman de Séoul. S'il le surnommait Batman, cela ne signifiait pas que Castiel soit son Joker ? Cette idée le fit sourire, avant de retourner au travail. Il avait étudié les endroits où il avait été aperçu le plus souvent et ceux où il n'avait pas encore été, sachant désormais où l'attendre pour attirer son attention. L'opération pouvait enfin débuter.

Castiel s'était rendu en début de soirée dans le quartier de Gangnam, il n'y avait aucun doute pour que le batman 2.0 se trouve à cet endroit, il avait tout étudier dans les moindres détails alors le terroriste était sûr de lui. Cas' apprenait vite, il montrait toujours de quoi il était capable pour assouvir sa vengeance, quel dommage qu'il soit tombé si bas, il aurait pu devenir quelqu'un d'important ou même entrer dans la brigade mais le destin en a voulu autrement et cela lui était égal, il avait simplement choisi cette voie pour se venger de l'assassinat de sa chère famille.

C'est dans une ruelle qu'il déposa sa bombe, lui était resté derrière comme si de rien n'était, il n'attendait qu'une chose : que l'on découvre l'emplacement de cette arme dangereuse et que l'on prévienne les secours. Un homme s'était approché en apercevant une lueur au fond de la petite rue sombre, il avait faillit se mettre à hurler lorsqu'il remarqua une bombe mais Castiel l'en empêcha. Il lui confia la mission de partir, de lancer l'alerte à la bombe, de faire paniquer tout le monde puis de se rendre aux autorités en disant que tout cela n'était qu'un simple canular qu'il était désolé. Pourquoi ferait-il cela ? Castiel lui promit que s'il ne lui obéissait pas il s'en prendrait à sa famille, ses proches, et qu'il pouvait avoir toutes les informations qu'il voulait à son égard. L'homme semblait paniqué mais exécuta son ordre sous la menace. Ce n'était plus qu'une question de temps à présent.

Le cadrant indiquait qu'il ne restait plus que une heure et demie avant l'explosion lorsqu'un courageux entrait dans la ruelle. Aucun doute c'était bien son homme. Castiel était resté immobile fixant le pseudo super-héros arriver. Il semblait lui aussi paniqué, quel héros en carton, mais son visage éclairé par une petite source de lumière était crispé par la colère ce qui arracha un bref sourire en coin au terroriste qui s'avançait près de la bombe.

« Alors c'est ça le pseudo-batman qui défend le nouveau gotham city ? » Se demandait-il en regardant l'homme de bas en haut. « Moi, je ne vais rien faire. Puisque tu es si héroïque que tu le prétends être, je te laisse une heure et demie pour faire tes preuves, sinon tout explose. Et ne croit pas que les secours sont en chemin, n'essaye pas non plus de te défiler. A moins que tu ne sois plus un super-zéro. »
Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 83
▼ Points : 2
▼ Date d'inscription : 07/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: castiel ★ keep the streets empty   Lun 23 Mar - 18:40

KEEP THE STREETS EMPTY ★ FEAT. CASTIEL

La silhouette reste immobile, comme un clou mal planté. Do Jin croit bon d’accorder le bénéfice du doute à l’inconnu. Peut-être était-il un brigadier mou du genou, ou un civil un peu curieux de voir un homme masqué en action. Pourtant, quand l’homme ouvre la bouche pour railler la situation, le doute n’a guère plus sa place. Là, Do Jin comprend qu’il était dans une sorte d’embuscade. Une mise à l’épreuve. L’inconnu avait dû le voir rôder en ville depuis quelques temps – ou il avait au moins eut échos de sa présence, et souhaitait voir si The Chaser était à la hauteur de ses revendications. Le jeune homme sert les dents. Un terroriste, une bombe, une explosion. Des victimes. Cette situation faisait échos à la tragédie d’il y a quelques années, quand ses parents avaient rendu l’âme lors d’un attentat. Et l’idée de savoir que cette fois-ci la situation dépendait en partie de lui le rendait fou. Bien sûr, il n’avait pas les compétences pour désamorcer une bombe. A dire vrai, il n’aurait jamais pensé se trouver dans une situation du genre. Il faisait en sorte d’être discret quand il enquêtait sur les terroristes. Et il n’aurait pas songé qu’être dans les rouages de l’un d’entre eux vienne aussi rapidement.

Après avoir jeté un nouveau coup d’œil au boîtier, Do Jin pose à nouveau son regard sur le terroriste. Il inspire, se redresse, bombant un peu le torse. Même s’il n’avait aucune solution à l’heure actuelle, il n’allait pas se laisser impressionner. « Super-zéro ? Quelle punchline. Même un Joker de pacotille aurait fait mieux. » dit-il en élevant les mains pour applaudir, tout en foudroyant l’autre du regard. Ceci étant dit, il n’aimait pas être ridiculisé de la sorte, même s’il admettait que cette situation n’était pas à son avantage.

« Quel intérêt pour les terroristes de mettre à l’épreuve un pseudo justicier masqué ? » demande-t-il ensuite, raillant à son tour. « Difficile d’avoir l’air sérieux après ça. » souligne-t-il. Il savait bien que la question n’était pas vraiment là. Le but était probablement de faire un attentat de plus, tout bonnement, histoire de rappeler leur présence. « A moins qu’on n’ait pas les couilles de s’en prendre à la brigade ? » ironise-t-il à nouveau. Il ne se leurrait pas. S’il avait une dent contre les forces de police, les considérant comme des incapables, il se doutait pourtant qu’elles étaient plus compétentes que lui dans certains domaines. Genre, dans le désamorçage de bombes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: castiel ★ keep the streets empty   

Revenir en haut Aller en bas
 

castiel ★ keep the streets empty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Keep the streets empty for me w/ Riley
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» castiel ▬ HURRICANE.
» (D5) here's some advice. (CASTIEL & AMELIA)
» Castiel L. Adenn « This flower repelling clutz won't lie. » [ 100% ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: Corbeille :: Sujets abandonnés-