AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▼ Messages : 180
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 09/03/2015
avatar
MessageSujet: Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »   Lun 9 Mar - 19:52


recrue Lim Kaena







nom: Limprénom: Kaenaâge: 24 ansdate de naissance:19.12.90lieu de naissance: Séoulorientation sexuelle: bisexuelleprofession: Anarchistenom de code: / groupe: civilscélébrité choisie: Lee Chae Rin (CL)

histoire

« Je hais mon pays, je hais la patrie et je hais les gens. Je hais le pouvoir et je hais les ordres. Je hais les lois et je hais la force. Je hais l'armée et je hais la guerre. Je hais les curés et je hais la haine. Oh, je hais les armes et je hais les larmes. Je hais les jouets et je hais les bombes (…) »

Banlieue grise en plein centre ville, sombre décor pour une vie pas plus illuminée. Un beau chemin éclairé et déjà tout dessiné ne lui était pas destiné. Pas la peine d'y compter, tracer sa propre route au beau milieu de la galère et des HLM voilà ce qui l'attendait.

On ne choisit pas sa vie, il y a les privilégiés et il y a les autres. La famille Lim fait parti des autres. Certes il y a toujours pire ailleurs mais il y a souvent beaucoup mieux. Les parents Lim ne sont pas trop mal tombés. Chacun avait un emploi, de bons petits salariés ancrés dans le système. Faisant parfaitement tourner la machine, suffisamment bien pour envisager d'avoir un premier enfant. Une petite fille, née d'une mère japonaise et d'un père coréen. La petite Kaena n'était pas des plus gâtées, n'était pas non plus de celles qui font beaucoup de sorties. Le petit parc devant l'immeuble était son petit terrain de jeu. La vie fonctionnait comme elle fonctionnait, avec des hauts, des bas. Et tant bien que mal ils eurent un deuxième enfant. Un petit garçon, Kiran. Éduqué de la même manière. Mais cette fois les bas furent plus fort que les hauts. C'était pas la faute au petit qui n'avait que six ans. C'était la faute à la vie. Cette vie qui s'acharne toujours sur les mêmes, celle qui noient ceux qui n'ont rien à se reprocher. Ceux qui justement ne demandent qu'à sortir de l'eau quand ils commencent à couler. D'abord elle toucha le père. Licenciement sous prétexte que l'entreprise fait faillite tout en ayant des bénéfices. Des bénéfices bien cachés, qu'est ce qu'un bon petit salarié peut faire pour le prouver, rien. Premier coup dur. La famille Lim n'est pas de ces familles qui connaissent la bonne personne. Celle qui aide à trouver du travail, celle qui aide à avoir des aides parce qu'elle connaît la loi sur le bout des doigts. Alors ce fût le début des fins de mois difficiles. Ce fût le début du deuxième coup dur. Beaucoup trop de pression, la mère tomba en dépression. Pas de ces dépressions où on a plus le moral. Non, de celles qui nécessitent de l'aide extérieure parce que la famille n'est plus capable de nager pour que tout le monde remonte à la surface. Trois mois de bataille administratives pour l'interner et le double pour la soigner. Et pendant ce temps à quatorze ans c'est Kaena qui a joué les mères, qui c'est rapprochée comme jamais de son frère jusqu'au retour de leur mère. Jusqu'à ce que les vagues qui les submergent se calment.

Le calme avant la tempête. La tempête dans la tête, tornade d'idées. Désillusions et des problèmes. C'est l'ennui qui frappe au cœur. Au cœur d'une jeunesse qui perd espoir. Au lycée on en fera rien de Kaena et de son groupe. En bas du HLM il y avait de quoi squatter, pour les enragés, pour les agités, les exclus de la société. L'ennui. L'ennui c'est mauvais, le temps fait des ravages. La vie frappe encore. La vie frappe surtout au fond des quartiers gris. Kaena y voyait des gens qui se droguaient, elle y entendait des pensées morbides et elle voulait tout changer. Alors elle regardait derrière les cités mais n'y voyait la galère. La jeune y revoyait le système, l'engrenage qui épuise les parents pour trois fois rien sans pouvoir en profiter. Mais d'abord elle y voyait un lycée trop strict qui lui apprenait comment penser, qui lui donnait pas le droit à l'originalité. Lui donnait juste accès à trop d'inégalités. Alors elle regardait à nouveau devant elle. Y voyant ses amis, son frère si jeune mais déjà si mature. Elle ne voulait pas ces horreurs pour lui. Elles ne sombrait pas dans la mer déchainée de l'existence pas pour lui. Elle rêvait révolution avec lui, avec eux. Habituée de cette cage d'escalier, on pouvait pas la rater. Elle ne rentrait pas, ses parents la comprenait pas. Elle n'allait plus en cours à la recherche d'une alternative. L'anarchie. Le mouvement les sortira tous d'ici. Ce n'est ni le désordre, ni le chaos mais l'ordre absolu. Pas de hiérarchie, refus de vivre à genoux, tous ensemble ils se sont réunis autour de Kaena. Ensemble ils ont créé un fanzine, une presse alternative vendue dans les squats, une revue qui aide au développement d'une contre culture. Les bénéfices sont reversés aux cœurs inondés. Ceux qui risquent de s’asphyxier sous les flots de la vie. Un hebdomadaire qui fait de plus en plus de bruit depuis l'annonce de la guerre. Guerre à laquelle aucun d'eux ne participera pas, pas comme le voudrait l’État. Malgré les relances d'Athena la blonde refuse de gâcher sa vie pour une armée qui la dégoûte. A la tête de la fédération Anarchiste à Séoul, le mouvement n'a jamais autant fait parlé de lui. Les actions agitent l'océan, le raz de marée est sur le point de tout emporter. Soldat rebelle à sa manière elle se bat contre le gouvernement, contre la brigade antiterroriste, contre les terroristes, elle les fera tous tomber au nom de la liberté.


caractère

Antimilitariste ▲ Antigouvernementale ▲ Anticapitaliste ▲ Antireligieuse

Kaena est une combattante de tous les fronts. Impliquée dans les petits comme dans les grands combats. Pas ceux des États, la jeune femme n'est pas en guerre pour son pays. Elle ne va pas au combat pour sa nation, elle n'en détruira pas d'autres. Elle se bat pour tous les citoyens du monde, elle refuse les frontières, elle se bat pour les oubliés. Pour les sans papiers à qui on a vendu du rêve à la télé et qu'on renvoie à la misère. Parce que tout le monde n'a pas le droit de rêver. Elle défend les non-privilégiés, les prisonniers condamnés à tord faute d'avoir un bon avocat. Les chômeurs qui jouent tous les jours au jeu de la chance pour savoir si à la prochaine case il se lèveront le matin. Et tant d'autres. Elle n'oublie personne.

Elle est optimiste, voit des solutions là où certains ne voient que des problèmes. La jeune femme est respectueuse et profondément tolérante. Au loin toutes les discriminations, à la poubelle tous les préjugés. La blonde est la définition même de la solidarité et de la générosité. Bénévole, elle réponds toujours présente quand il s'agit de défendre et d'aider les plus faibles, les écorchés de la vie. Activiste, militante, tous les termes sont bon pour la définir. Membre de plusieurs associations, elle soutient toutes les causes perdues. Et va souvent bien trop loin. Elle se dit manifestante, les opposants disent qu'elle propagande. On dit d'elle qu'elle est utopiste, que ses idées sont bien trop extrémistes, trop à gauche. Elle n'aime pas qu'on lui parle politique. Elle est anarchiste.

Révolutionnaire ▲ Révoltée ▲ Insoumise ▲ Marginale

Et rien ni personne n'ébranlera sa détermination. De nature honnête et diplomate elle viendra régler ses comptes avec calme et sang froid. Parce que prendre en compte tous les avis c'est dans ses principes. C'est une ennemie intelligente qui sait rallier quelqu'un à sa cause. Ou du moins qui parviendra à lui ouvrir les yeux. Kaena est une bonne oratrice à l'âme de leader. Une amie fidèle qui ne pense rarement qu'à elle. Les intérêts des autres avant les siens. Même ceux de parfaits inconnus. Elle est accueillante et bienveillante. Malgré tous les dangers, elle n'hésite pas à prendre des gens en auto stop, à héberger des mal logés, à offrir ses repas.

Elle n'est pas naïve pour autant, elle sait parfaitement reconnaître les gens dans le besoin de ceux qui veulent profiter d'elle. Jamais elle ne se fait avoir faut dire qu'elle est bornée. Elle agit à l'instinct. Ancienne enfant à problèmes, désobéissante elle franchit tous les murs, elle les détruit. Colérique contre le monde et la société elle explose devant l'injustice et l'inégalité. Kaena n'hésite pas à se jeter sur les intolérants pour se battre pour ses idées. Au sens propre comme au sens figuré. Elle respecte tous les points de vues, mais les esprits fermés la mettent hors d'elle. De plus, elle est curieuse voire indiscrète et cherche toujours à savoir de quel côté se place son interlocuteur. Attention.

Végétarienne ▲ Féministe ▲ Écologiste ▲ Libertaire


secret



Pour tout vous dire, la vérité c'est que je suis Amane et j'ai pas d'âge. J'ai connu la guerre en parlant avec moi même et je me battrai présence 7/7. Pour combattre je me cache derrière Lee Chae Rin (CL) qui est un inventé. Et j'ai un double compte. Si on m'autorise à dire ce que je pense chef, je dirai que         .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »   Lun 9 Mar - 20:34

CL OMG
Bienvenue sérieux, c'est trop trop cool d'avoir une CL parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 74
▼ Points : 1
▼ Age : 22
▼ Date d'inscription : 02/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »   Lun 9 Mar - 20:34

"Pour tout vous dire, la vérité c'est que je suis amane et j'ai pas d'âge. " Tu dis ça parce que t'es une vieille peau


MAIS QUELLE BEAUTÉ!


courage et rebienvenue mistinguette



I no longer live
Le monde s'est fermé. Il ne me connaît plus. Il m'a effacée. C'est ma fin.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▼ Messages : 493
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 01/03/2015
avatar
MessageSujet: Re: Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »   Lun 9 Mar - 20:49

Hwang Noah a écrit:
CL OMG

Tout pareil
Rebienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »   Lun 9 Mar - 20:55

MA PLACE A MOI
J'suis pas premier
J'édite plus tard
Revenir en haut Aller en bas
▼ Messages : 394
▼ Points : 0
▼ Date d'inscription : 22/02/2015
avatar
Oh Shen
Admin
MessageSujet: Re: Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »   Jeu 12 Mar - 17:06

Noah : Mouhahaha merci !

Tais toi Lulinette dans mes critères t'es veille aussi. Mais quand même.

Gramou : Merci depuis le temps que j'veux jouer CL en plus.

KIRAN D'AMOUR c'est pas grave tu sera toujours premier


EDIT : On fait comme si j'étais sous Kakaena


Sous un ciel écarlate
Comme la pluie qui s'abat tout au fond de mon être. La furie de ce monde me paraît éternelle. Je sens la violence et je vois le chaos. Je ressens la douleur comme je vois la torture. Sous un ciel écarlate, je veux que ma colère éclate. Qu'elle balaye tout sur son passage, tout c'qui alimente les feux de ma rage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lim Kaena ▲ « Ni dieu ni maître »
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ¤ Dieu du Graphisme ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  ::  :: Dossiers :: Dossiers valides-